Forum Espirita

OUTROS IDIOMAS => Spiritisme - Français => Tópico iniciado por: Edna☼ em 04 de Maio de 2018, 21:36

Título: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 04 de Maio de 2018, 21:36
Pilules de l'Évangile
(https://i.pinimg.com/originals/6e/6a/c4/6e6ac4673376281c04ecf21f0520e8e0.gif)
(https://scontent.fgru7-1.fna.fbcdn.net/v/t1.0-1/p200x200/25299541_366886410418832_1650262283462910057_n.jpg?_nc_cat=0&oh=820cf0b212664392ce33aaff669024b4&oe=5B4FD605)
(http://magiejacynthe.m.a.pic.centerblog.net/pqydflby.gif)



Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 04 de Maio de 2018, 21:40
Pilule de l'Évangile
Suivez les valeurs sacré de l'Évangile. Debarrasez vous de l'acceptation des autres! (27/08/2017)

https://youtu.be/qrZSd5rYGQk

"Bonjour, mes chers amis, bonjour ! Bonjour, bonjour !
Un autre dimanche est venu. Nous commençons notre journée.
Que Dieu continue à vous inspirer, vous éclairer et vous bénisse profondément !
Que votre cœur soit réceptif.
Que votre esprit soit également réceptif à ces graines de l'Évangile que les jours nous envoient.
Commençons, avec une grande joie, une autre pilule de notre bien aimé évangile d'aujourd'hui.
Mes amis, combien de personnes connaissez-vous qui
souffrent parce qu’elles n’arrivent pas à plaire leur entourage ?
Combien de souffrance nous apportent les problèmes d'estime de soi ?
Dans notre quotidien, pour une raison quelconque nous voulons plaire à tout le monde.
Nous voulons être acceptés par tout le monde.
Mais nous devons apprendre à vivre selon nos propres valeurs.
Bien sûr, si ces valeurs sont des valeurs humaines, universelles et que visent le bien; S'il s’agit des valeurs basées sur les enseignements sacrés de l'Évangile, sans aucun doute, mes amis, ces valeurs nous guideront dans les eaux orageuses.
Elles nous guideront dans des moments difficiles et nous guideront en toute sécurité
pour relever les défis de la vie.
Et nous nous sentirons de plus en plus solide et de plus en plus en paix, malgré la turbulence externe et les opinions des autres.
Nous devons vraiment croire que Dieu habite en nous.
Qu’il agit à travers nous et nous libère de la dictature de l'acceptation.
Parler à ce sujet est très important !
Tout le monde sait que Jésus n'a pas été complètement accepté à son époque. Tout le contraire.
Nous savons que Jésus est un être de lumière gigantesque, mais il n'a pas été complètement accepté.
Il y avait une grande résistance au Christ, à ses enseignements et à sa bonté.
Malgré cela, Jésus n'a pas changé d'avis sur les choses ou son mode de vie aimable, calme et serein.
Même s’il était mal compris par beaucoup de gens. Pourquoi ?
Parce qu'il se basait sur des valeurs fondamentales : la valeur de l'amour et la valeur du don.
Tout au long de l'histoire, nous trouverons des cas extrêmement semblables.
Avant le Christ lui-même, nous trouverons Socrate.
Socrate était un grand philosophe grec condamné à mort. Il a été condamné à boire une ciguë (poison mortel) !
Quel était le crime de Socrate ?
Enseigner la jeunesse grecque à réfléchir. Car, Socrate posait des questions.
Il a utilisé une méthode appelée maïeutique.
Il posait des questions, et ça poussait les gens à penser, à réfléchir.
Cela a commencé à déranger les forces de l'ordre.
Les dirigeants ne voulaient pas que les gens réfléchissent. C'est pourquoi Socrate a été emprisonné.
Dit l'histoire qu’à la veille de sa mort, les disciples de Socrate ont pu soudoyer les gardes de prison pour qu’il puisse s’en fuir. Mais ça lui a rendu très triste.
C’est très intéressant la grandeur des grandes âmes ! Xénophon, l'un de ses disciples, raconte que Socrate a dit : "Pourquoi êtes-vous ici comme ça ?" Et les disciples lui ont dit : "Fuyons. Echappez-vous maître, fuyez ces hommes. Ils vous tueront." Alors Socrate a répondu : "me tuer ?
Non ! Quels mauvais philosophes vous êtes ! Personne ne peut tuer Socrate.
Socrate n'est pas ce corps. Socrate est l'essence même.
Je suis les valeurs dans lesquelles je crois et pour lesquelles j'ai vécu ". Et il ne s'est pas enfui.
Et le lendemain, il a bu la ciguë, un poison, et finalement il a désincarné.
Maintenant, regardez ce qui est intéressant, cela s'est passé il y a plus de deux siècles et demi.
Tout le monde a déjà entendu parler du nom de Socrates,
mais personne ne connaît le nom de ses agresseurs.
Voyez, mes amis : quand nous vivons par des valeurs et principes fondamentaux qui nous guident, la vie ne nous oublie pas. Même lorsque nous sommes mal compris.
Je vais citer un autre exemple d'un grand amour qui a été mal compris par beaucoup de gens.
Récemment, Mahatma Gandhi a aidé l'Inde à se libérer d'Angleterre.
Malgré sa politique de non-agression et de générosité, il a été mal compris.
Même certaines personnes de sa propre religion n’acceptaient pas son mode de vie pacifiste.
Tellement était ainsi que Gandhi a pris trois balles. Il a été assassiné par un radical de sa propre religion.
Et vous savez quoi ! pendant sa désincarnation, il a pardonné son tueur.
Gandhi donne une leçon encore plus grande de ce que la vie est au-delà de la vie.
Il donne une leçon sur ce que c'est que de vivre par ses propres valeurs.
Car il ne désiste pas d’être un pacifiste ni à l'heure de sa désincarnation, même assassinée.
Regardez comment est faite l'histoire.
Si vous n'êtes pas un bon historien, probablement vous ne connaissez pas le nom du tueur de Gandhi.
Mais sûrement, beaucoup d'entre nous avons déjà entendu parler de Mahatma Gandhi.
Donc, mes chers amis, notre pilule de notre évangile d’aujourd'hui vous souhaite que vous arrêtiez d’être dépendant de certains éloges.
Arrêtez d’attendre de votre mari qu’il vous dise que vous êtes belle.
Arrêtez d’attendre de votre femme qu’elle vous dise que vous êtes merveilleux, ou que vos parents vous dise que vous êtes intelligent !
Arrêtez de chercher l'approbation du voisin et du milieu social dans lequel vous vivez.
Nous devons commencer à nous aligner spirituellement avec les valeurs sacrées de notre âme.
Nous devons vivre d'une manière vraiment équilibré et solide,
que seul l'évangile et ses enseignements peuvent nous offrir.
Peu importe où vous êtes dans le monde. Peu importe la religion que vous suivez.
Peu importe votre vision de la vie. Tant que nous souhaitons vivre à la recherche de l'approbation d'autrui, malheureusement, nous serons perdus en nous-mêmes.
Il est important d'avoir l'humilité d'écouter un peu de tout. N'est-ce pas ?
Dans le but d’apprendre, mais en ayant toujours le bon sens du filtre divin.
Le filtre divin est: ce que j'écoute me fait grandir spirituellement ?
Ce que j'entends aide l'humanité à grandir avec moi ?
Celui qui me dit ce que je devrais faire fait-il beaucoup mieux que ce que j'ai fait ?
Lorsque nous passons toutes ces questions par le filtre divin, nous réalisons que 99% des choses que nous entendons et qui proviennent des autres, malheureusement n'ont pas beaucoup de sens.
Mais nous en souffrons à cause de cela. Cela explique beaucoup de chose. N'est-ce pas ?
Cela explique beaucoup de personnes perdues en achetant des choses dont elles n'ont pas besoin.
Elles achètent seulement pour montrer aux autres. Voyez quelle situation !
Cela explique les personnes perdues qui se soumettent à des relations sans fondement, qui n'ont aucun sens. Et tout cela par un manque affectif.
Juste pour ne pas être seul. Juste pour avoir des histoires à raconter aux autres.
Cela explique les personnes qui deviennent accro à quelque chose.
Ils veulent faire partie d'un groupe social mais en étant déséquilibrés ils veulent se joindre uniquement à cause de la dépendance.
Comprenez-vous ? Cela n'a pas de sens mes amis !
Ils parleront mal des autres personnes parce qu'ils sont réunis à une fête d'anniversaire de quelqu'un, par exemple, en racontent des blagues de mauvais gout et racistes.
Désolé, mais cela n'a pas de sens pour quelqu'un qui veut vraiment être une grande âme. N'est-ce pas ?
Donc, notre pilule de notre évangile bien aimé vous invite à vivre à partir de valeurs solides et vraies.
Valeurs qui vibrent par l'harmonie universelle.
Débarrassez-vous de la dictature de l'acceptation de tous.
Essayez d'être en harmonie avec Dieu, le seul qui vous décevra jamais.
Un bon dimanche pour vous tous. Permettez-moi de vous faire une invitation spéciale : aujourd'hui, nous aurons une merveilleuse après-midi.
Nous aurons un séminaire sur l'évangile chez frère Glacus, à Belo Horizonte, à la Rue Henrique Gorceix.
Ça sera à partir de quinze heures. Ce sera un bon après-midi,
avec beaucoup d'ouverture pour discuter et poser des questions.
Si vous pouvez et si vous êtes dans cette région de Belo Horizonte, Soyez le bienvenu.
Invitez votre famille et vos amis afin que nous puissions approfondir les études de l’évangile.
Il sera à trois heures chez frère Glacus, à Belo Horizonte. Il ne s’agit pas de celui de Betim.
C'est à Belo Horizonte, Rue Henrique Gorceix.
Lumière et paix à votre cœur. Merci beaucoup de partager les pilules de notre évangile bien aimé.
Et vous le savez déjà : à bientôt, à bientôt, très bientôt !"


Fonte: Instituto Ricardo Melo
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 04 de Maio de 2018, 21:45
Pilules de l'Évangile
Le miracle de l'esprit serein ! (21/08/2017)

https://youtu.be/2Bga2DKqdSI

"Bonjour, mes chers amis, Bonjour, bonjour!
Commençons, avec beaucoup de joie ce lundi, une autre pilule de notre évangile bien aimé.
Et vous ? Comment allez-vous ? Comment s’est passée votre semaine ?
Aujourd'hui, nous allons parler d'un sujet extrêmement important.
C'est un sujet qui nous invite vraiment à avoir une nouvelle vision de la vie.
Et une nouvelle relation avec la vie que nous avons.
Je voudrais discuter avec vous à propos du miracle de l'esprit serein.
Le terme «miracle» est intéressant car, en général, il a été popularisé en raison de l'attitude de nos frères catholiques.
On a déterminé que le miracle serait ce qui n'est pas expliqué.
En conséquence, ce serait quelque chose de divin, quelque chose directement attribuée à une énergie supérieur et à Dieu.
La preuve de ceci est que les saints, pour être saints, ont besoin, en grande partie, d’avoir accompli des "miracles" - entre guillemets.
Ainsi, le terme «miracle» est devenu populaire dans la vie quotidienne comme quelque chose d'extraordinaire, au-delà du connu, au-delà du possible.
Cependant, nous apprenons aussi du monde spirituel que ce qui semble être un miracle n'est pas, nécessairement, quelque chose qui doit être au-delà de nos capacités.
Quand nous comprenons les lois de la vie et les assimilons en vérité, et que nous vivons conformément aux lois de la vie avec conscience, nous finissons par créer, consciemment, de nombreux miracles.
Nous créons des situations extraordinaires, qui étaient précédemment attribuées uniquement à certaines créatures différenciées, soit par leur nature divine, soit par leur évolution spirituelle.
Et, de tous ces merveilleux miracles que vous pouvez créer dans votre vie, soyez sûr que le miracle de l'esprit serein est l'un des plus grands.
Certainement, vous avez déjà réalisé comment l'esprit humain est agité.
Perturbations, inquiétudes, jugements ... combien de bruit nous avons dans notre tête!
Réfléchissez 2 minutes : combien de fois avez-vous lu un livre sacré ?
Combien de fois avez-vous écouté les bons conseils de quelqu'un ? Ou que vous êtes allé dans votre temple religieux et que ça vous a permis d’être heureux et en paix, et puis vous avez dit "maintenant, je suis bien" !
Vous venez juste de faire une prière et vous dites, "c'est une bonne sensation" !
Comme si ce sentiment ne passerait jamais.
Quelques minutes après, vous rentrez, vous prenez le bus ou la voiture, Vous repartez au travail ou aux affaires du quotidien. Alors, qu’est-ce que se passe ?
L'esprit est bruyant à nouveau ! Qu'est-ce que je veux dire ?
Même dans des cœurs nobles et généreux même dans les âmes plus élevés, l'esprit agité est sans aucun doute un grand souci. C'est un gros problème à relever.
Si vous pouvez construire un esprit serein, en vous libérant de l’ego et en vous permettant de vivre le pouvoir du moment actuel, assurez-vous que des choses extraordinaires vous arriveront. La première est la paix.
C’est pour ça qu’on dit : le miracle de l'esprit serein. Vous voyez que l'un des principaux enseignements de Jésus était : "Ne vous inquiétez donc pas du lendemain.
Car le lendemain aura soin de lui-même, à chaque jour suffit sa peine» (Matthieu 6:34).
Christ lui-même nous a prévenu de l'importance de l'esprit serein.
Il nous a prévenu de ne pas nous soucier de ce qui se passera demain.
Le problème, c'est que nous avons un conditionnement très fort.
Nous nous sommes conditionnés pendant longtemps pour réfléchir au lendemain.
Nous sommes inquiets de savoir si on va réussir ce qu’on veut, si les choses vont fonctionner ou pas.
Nous croyons que l'esprit serein c’est quelque chose d’absurde.
Cependant, c'est là que réside l'idée du miracle de l'esprit serein.
Alors, qu’est-ce que nous devons faire, mes amis, pour qu’on puisse travailler ça en nous?
Je voudrais partager rapidement trois conseils très simples.
Je ne dis pas qu'ils sont faciles, mais ils sont simples et nous donnent une direction. Le premier de ces conseils est que nous devons comprendre que nous nous ne sommes pas nos pensées.
La pensée est une entité à part entière. Tellement qu'il existe l'expression « forme-pensée », qui est créé par notre esprit ou absorbé dans l'esprit des autres.
Lorsque vous parlez à quelqu'un et que cette personne vous dit quelque chose, vous commencez à penser quelque chose et nous croyons que nous sommes cette pensée.
Donc, une personne qui a une pensée de tristesse, si elle ne fait pas attention à ses pensées elle va croir que sa vie est triste, alors qu'en fait, c'est juste une pensée.
Si quelqu'un a parlé mal de vous, il n'a pas de raison de vous sentir le pire être humain sur terre.
C'est seulement une pensée de quelqu'un qui a une opinion à votre sujet.
Cela ne veut rien dire, c'est juste l'opinion de quelqu'un d'autre.
Mais quand vous croyez à cela, on va dire que ça vous parle.
Alors méfiez-vous, ne vous mélangez pas avec les pensées qui ressemblent aux nuages du ciel : Ils vont et viennent, et la souffrance humaine y réside.
Nous créons une identité avec les pensées et nous confondons notre véritable identité et notre véritable soi avec eux. Suggestion numéro deux: il est très important de comprendre
que nous devons créer un espace à l'intérieur de nous pour que l'esprit serein puisse se produire.
Il est donc important de s'arrêter un peu, de méditer et de faire attention à la respiration.
Ainsi, vous remarquerez que le bruit mental diminuera. Créez cette habitude.
Il est aussi important de se promener dans la nature, pouvoir sentir l'air frais d'un matin agréable, dans un jardin si c’est possible.
Vous pouvez même prendre l'habitude de faire cela dans votre maison.
Plusieurs personnes s’illuminent juste en faisant la vaisselle ou en balayant la maison. Je suis sérieux.
Pourquoi? Parce qu'elles se détachent de l'agitation de la vie quotidienne et créent un espace en elles-mêmes.
Cet espace va vous permettre de comprendre ce qui vous n’êtes pas.
Alors, vous découvrez que vous n'êtes pas votre agitation mentale. Vous n'êtes pas votre tristesse.
Vous n'êtes pas vos doutes sur vous-même. Vous n'êtes pas votre peur du futur.
Toutes ces choses-là sont des "entités" entre guillemets.
Ce sont des images, ce sont des énergies créées grâce à la pensée et que n'ont pas du pouvoir par elles-mêmes.
Elles ont seulement le pouvoir quand vous les croyez.
Donc, en créant cet espace, vous verrez qui vous êtes réellement.
Et le troisième conseil est : prendre une étape à la fois.
Parfois, notre anxiété à propos de vouloir changer le monde d'un moment à l'autre, cette anxiété de vouloir tout résoudre, en voulant convaincre les gens de nos idées. Qu’est que ça crée ?
Eh bien, ça crée plus d'attachement, plus d'identification avec l’ego et plus d'emprisonnement de notre âme.
Faire un pas à la fois signifie respecter le temps de la vie et respecter le temps de Dieu.
Nous ferons notre part. Ce faisant, nous créerons de l'espace en nous-mêmes sans nous identifier avec des pensées qui vont et viennent.
Parce que nous savons que ces pensées sont transitoires.
Comme ça, vous verrez ce qui est le miracle de l'esprit serein et vous allez commencer à vivre en paix.
Donc, le monde autour de vous, à un moment donné, semblera turbulent et terrible pour les autres, parce que les esprits des autres l'en sont ainsi.
Mais internement, vous commencerez à comprendre comment un esprit pur et noble peut vivre ici sur Terre.
Que la lumière divine vous illumine afin que nous puissions,
progressivement nous déconnecter de cette identification avec l’ego.
Ainsi, nous prendrons des mesures conscientes et saines vers une vie plus heureuse, aimable, pleine de bonté et généreuse, les uns avec les autres. C'est la vraie prospérité : vivre l'esprit serein.
Voici la prospérité pour que vous viviez en abondance de l'intérieur vers l’extérieur malgré tout ce qui se passe à l'extérieur.
Que Dieu vous bénisse à ce jour que viens de commencer, un beau lundi pour vous tous.
Je vous souhaite le miracle de l'esprit serein.
Bien sûr, cela demande de la pratique, mais commençons à petit pas et tout ira de la meilleure façon. Je vous attends avec tendresse, ça sera ce soir aujourd'hui à 20h30.
Nous parlerons de la prospérité dans la vie personnelle et aussi dans la vie matérielle.
Nous allons parler de la façon de construire plus d'abondance aussi dans la vie matérielle.
Car, logiquement, nous en avons besoin, puisque nous vivons encore dans la matière.
Nous parlerons de vivre en paix avec soi-même, avec notre famille et nos conflits.
qui menacent parfois cette paix intérieure. Je vous attends bientôt. Et rappelez-vous : l'esprit serein est un excellent cadeau que vous pouvez apporter à votre âme, et aussi à ceux qui vous entourent.
Donc, si vous aimez tellement les gens qui vous entourent, donnez-leur le cadeau de votre paix intérieure.
Vous verrez comment ils vous remercieront. Restez avec Dieu.
Comme d’habitude, merci à vous qui recevez et multipliez les pilules de notre évangile bien aimé.
Et vous savez déjà : à bientôt, à très bientôt, avec le miracle de l’esprit serein !"


Fonte: Instituto Ricardo Melo
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 29 de Maio de 2018, 18:15
Pilules de l'Évangile
Quelle est votre tribu? (25/10/2017)

https://youtu.be/98o4skUkhIc

"Bonjour, mes chers amis, bonjour! Bonjour, bonjour !
Commençons, grâce à Dieu, une autre pilule de l'Évangile d'aujourd'hui, nous sommes le mercredi 25 octobre.
La fin de l'année arrive bientôt. Où sont les promesses, mes amis, que nous avons faites il y a longtemps ?
Est-ce que nous arrivons à tenir nos promesses ou pas ?
Ou peut-être nous sommes bloqués en pilote automatique ? Que faisons-nous ?
Les pilules de l'Évangile nous aident, surtout, à nous souvenir
des engagements que nous avons pris avec nous-mêmes et avec l'univers. N'est-ce pas ?
Au moment où nous avons dit «je promets que je vais le faire».
Alors, est-ce que nous avons vraiment fait ou non? Restons vigilants !
Bientôt, nous serons en 2018, et certaines personnes feront la même promesse de changement qu'elles ont fait en 2015, en 2016 et en 2017.
Nous devons aider Dieu à nous aider! Souvenons-nous de ça!
Mes amis, sur notre pilule d'évangile d’aujourd'hui, tout en vous souhaitant la paix et la lumière, je voudrais vous parler d'un concept global aujourd’hui : la tribu. Avez-vous déjà entendu cette expression ?
Je me souviens que, quand j'étais étudiant à l'ancienne école primaire, on disait que tribu était associée à l'endroit où les Indiens vivaient.
C’est-à-dire que, c'était un endroit où il y avait des gens avec une culture similaire qui vivaient de la même manière.
Ça c'était l'idée centrale de la tribu. Ce concept a grandi et a gagné le monde.
Aujourd'hui, à l'ère du numérique et de l'Internet, le mot tribu est utilisé comme synonyme d’un groupe de personnes qui ont des intérêts communs et se ferment à d'autres personnes qui n'ont pas leurs mêmes intérêts.
Tant et si bien qu'aujourd'hui, il est courant de demander "quelle est votre tribu ?". N'est-ce pas ?
En apportant cela à la réalité spirituelle de notre développement intérieur, il est naturel que chacun d'entre nous, entre guillemets, "ait sa tribu".
Autrement dit, il est naturel pour vous de vous sentir à l'aise auprès des personnes qui sont en harmonie avec votre mode de vie.
C'est ainsi que se forment les groupes religieux, les partis politiques, les équipes de football et les supporters. C'est ainsi que vous assemblez vos groupes d'amis.
C'est ainsi que se forment des groupes de personnes dans une école, dans une université et dans un même travail.
Si vous trouvez un groupe de personnes qui attendent le métro ou le bus pendant un certain temps, vous allez remarquer qu’il y aura un groupe qui sera plus sensible à un sujet qu’à d’autre.
Puis, de petites tribus se forment.
Mes amis, il n’y a aucun problème de créer sa tribu, car la loi d'affinité est une loi universelle.
En plus, il est naturel que des semblables attirent des semblables.
Il est toujours bon de se rappeler que les opposés ne sont attirés que dans la loi physique, puisque dans le monde réel, les opposés s’attirent mais ne restent pas ensemble.
Ceux qui s’attirent et restent ensemble sont les semblables.
Le problème n'est pas d’avoir sa tribu, le problème est quand nous commençons à avoir des préjugés avec ceux qui ne sont pas de notre tribu.
Et c'est là que nous devons nous souvenir des leçons de l'Évangile.
Les problèmes arrivent quand on commence à parler mal des gens qui ne pensent pas comme nous, quand on commence à se créer de fausses images de personnes qui ne pensent pas comme nous, quand on commence à juger des gens qui ne pensent pas comme nous, parce que nous sommes intolérants.
Le droit que nous avons d'avoir notre tribu ne nous donne jamais le droit d'être intolérant et cruel pour les gens qui pensent différemment de nous.
Combien de guerres avons-nous pu observer aujourd'hui à cause de cela ?
Ce sont les hommes et les idées qui se battent.
Il y a une grande intolérance religieuse, intolérance sexuelle, entre autres.
Ce mode de vie n'a pas de sens. Prenez le temps pour observer autour de vous :
si vous êtes un instrument de Dieu où que vous soyez, vous devriez plutôt rassembler des gens et non pas faire ce que les gens s’éloignent de vous.
Le fait que vous aviez votre opinion face à la vie et que vos préférences soient claires ne signifie pas que vous ne serez jamais un pont divin. Voyons l'exemple de Jésus :
Evidement toujours Jésus, n'est-ce pas ? Voyez ce que Jésus nous a enseigné.


continuer

Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 29 de Maio de 2018, 18:17
Jésus a dit clairement : "Je suis le chemin, la vérité et la vie.
Personne ne vient au Père que par moi." Point.
Il a assumé de façon très claire sa mission divine, son soi divin et sa proposition de lumière et de paix.
Bien sûr, il était attaché à sa tribu. Quelle était sa tribu ?
Celle des gens qui voulaient grandir spirituellement, au moins ceux qui se sont approchés de Jésus.
Je crois que je peux le dire mieux de cette façon: ceux qui étaient beaucoup plus alignés avec la proposition de cette énorme tribu spirituelle.
Evidement que Jésus, au nom de Dieu, voulait embrasser tout le monde indistinctement.
Vous pouvez remarquer que Jésus n'avait pas de préjugés.
Au contraire, il avait sa façon de voir les choses, mais laissait quand même les portes ouvertes soit pour les publicains, soit pour les prostituées qui, dans ce cas, étaient des personnages considérés comme péjoratifs à l'époque.
Vous connaissez l'histoire.
Même pour le voleur qui était à ses côtés, sur le Golgotha, à l'heure de la crucifixion. Pour tous.
Jésus ouvre les bras et dit : "Si vous voulez venir, alors venez."
Un homme fier, comme était Saul de Tarse, et que plus tard est sauvé par Jésus
et que devient le plus grand apôtre de tous en devenant Paul de Tarse.
Ainsi, nous nous rendons compte que le droit que vous et moi avons de choisir notre tribu ne nous donne jamais le droit de fermer les portes de notre cœur et de notre esprit pour nous connecter avec d'autres personnes.
Alors, mes amis, méfiez-vous de cet entêtement que beaucoup d'entre nous ont.
Méfie-vous de cette idée absurde comme quoi : celui qui ne pense pas comme moi est contre moi.
Méfiez-vous de ce genre de chose, car ça peut causer des disputes entre les parents et ses enfants et mettre les enfants contre les parents, aussi le mari contre sa femme et la femme contre son mari, ainsi qu’une famille contre une autre.
C'est vraiment absurde ! Je pense, donc, que la proposition de diversité est fantastique.
La diversité est quelque chose de merveilleux dans le sens où je peux apprendre avec vous et vice versa.
Mais pour cela, nous devons avoir une ouverture spirituelle et émotionnelle.
Nous devons vouloir voir Dieu dans l'autre, même si je dis :
"Je ne suis pas d'accord avec votre mode de vie, mais je vous respecte et vous avez le droit de le faire."
Bien sûr, nous ne pouvons pas laisser notre libre arbitre blesser les autres.
Sinon, nous irons au-delà de ce qui est considéré comme sain.
Et la loi de cause à effet m'apportera ce que je sème.
Néanmoins, comprendre que l'autre a un processus évolutif différent du mien et comprendre que l'autre a un langage pour s'exprimer différemment du mien, c’est très important pour que nos âmes puissent se connecter.
Ainsi, la proposition de notre Evangile bien-aimé d’aujourd'hui est la suivante :
moins d'intolérance et beaucoup plus d'amour !
Certainement, il faudra aussi, moins de jugement et beaucoup plus de connexion entre votre cœur et le cœur de l'autre !
Notre humanité a besoin et, en effet, notre moi spirituel nous en remerciera.
Vous imaginez si nos anges spirituels choisissaient leur tribu et disant, "Nous n'allons pas nous mêler à ce peuple de la Terre.
Ils sont très compliqués, on les laisse se débrouiller seuls" ?
Mon Dieu, nous serions perdus !
Donc, vous voyez, il y a les tribus des esprits supérieurs, on va dire ça comme ça, qui nous aident généreusement à marcher.
Je pense que nous devons faire de même avec les autres. Vous ne croyez pas ?
Et les autres aussi avec nous. N’est-ce pas ?
Mes amis, comme d’habitude, j’en profite pour répondre aux questions qu’on nous envoi ici.
Hier, j'ai mentionné le moment de l'investisseur ici sur la pilule dans un commentaire "en passant".
Et beaucoup ont demandé "où est-ce que je peux m’abonner sur le moment de l'investisseur ?"
Le moment de l'investisseur, pour ceux qui ne le savent pas, est un bulletin égal à la pilule de l'Évangile.
J'enregistre tous les jours, mais le sujet n'est pas le développement spirituel, il s’agit surtout du développement professionnel, du développement de la carrière, car nous en avons aussi besoin, ainsi que le développement financier et des relations.
Donc, l'accent est mis sur le travail matériel que je fais. Il est connecté à l'Institut Ricardo Melo.
Si vous voulez vous inscrire, c'est gratuit, tout de même.
Vous devez rejoindre notre site Web, car c’est le seul moyen de vous inscrire.
Vous allez là-bas et inscrivez-vous.
Vous allez recevoir un code pour vous enregistrer sur votre téléphone, pour avoir le numéro WhatsApp, comme sur la pilule.
Et puis, vous pourriez rassembler vos groupes et transmetre à d'autres personnes.
L'endroit est là-bas, le site est institutoricardomelo.com.br.
Donc, les doutes ont été répondu.
Je me souviens que nous avons beaucoup parlé de la pilule de l'Évangile que, dans ces derniers jours, nous étions à São Paulo, sur certaines émissions de radio et de télévision, divulguant notre pilule bien-aimée et notre travail.
Mais par-dessus tout, la pilule, grâce à Dieu, atteint tous les domaines aujourd'hui.
Et vous pouvez en savoir plus en nous rejoignant sur Instagram. L'adresse est : inst.ricardomelo.
C'est bien d'avoir cette chaine de contact, car la pilule est merveilleuse, mais c'est court.
Au moins là, cette interaction est possible. Ok ! Lumière et paix à votre cœur !
Beaucoup de joie pour votre vie et, bien sûr, beaucoup plus d'amour et beaucoup plus de tolérance, peu importe la tribu avec laquelle vous ayez plus d’affinité, que vous sentez plus connecté ou attaché.
Restez avec Dieu ! Lumière et paix ! Et à bientôt, à très, très bientôt !


Fonte: Instituto Ricardo Melo
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 03 de Junho de 2018, 14:22
Pilules de l'Évangile
L'importance d'être père ! (13/08/2017)

“Bonjour, mes chers amis, bonjour ! Bonjour, bonjour !
Avec une grande joie et gratitude envers notre bon Père Céleste, nous avons une autre pilule de notre pilule de l’Evangile bien aimé.
Aujourd'hui c’est dimanche, un dimanche spécial, c’est la fête des pères.
Beaucoup de lumière et de paix pour votre cœur.
J'espère sincèrement que vous allez bien quand vous recevrez ce message.
Si vous n'êtes pas pour une raison quelconque, rappelez-vous : La prière est une ressource bénie.
La prière est le grand téléphone divin qui nous lie à notre paix intérieure par la reconnexion avec Dieu.
Rappelons-nous toujours cela. Parfois, nous le savons et nous ne le faisons pas.
Ce n’est jamais trop de se rappeler. N'est-ce pas ?
La prière vient du latin 'orare'. Signifie ouvrir sa bouche pour parler de ce dont le cœur est plein.
Comme Jésus a enseigné, il ne s’agit pas de parler aux autres, mais de prier pour parler à Dieu.
Donc, parlez à Dieu. Ouvrez votre cœur pour que vous soyez en paix et heureux.
Profitez bien de votre journée. Alors, comment allez-vous ?
J'espère que vous allez bien. Je ne sais pas si votre papa est incarné ou non.
Mais peu importe si vous l'avez ou pas, il est très important de prier pour lui.
Il est très important de demander à Dieu des bénédictions et de la lucidité pour la paternité.
Nous avons l’habitude de parler beaucoup des mères.
En fait, être mère est un mérite extraordinaire. Malheur à nous sans les femmes et sans les mères.
Mais, il y a aussi beaucoup de pères merveilleux ! Les pères qui ont également le rôle des mères.
Combien, voyons-nous, de pères éclairés qui finissent par donner témoin de foi et de lumière ?
Chaque fois que je parle de pères, je me souviens de la figure majestueuse de Joseph.
Nous parlons beaucoup de Marie et pas assez de Joseph.
Joseph, dans l'évangile et dans l'histoire de Jésus, était un personnage extrêmement important !
Tant et si bien que le Christ lui-même suit sa mission avec le métier de son père sur terre sous l'œil vigilant de Dieu. C'est très important.
Si ce n'était pas le soutien de Joseph, certainement le Christ ne serait peut-être pas avec nous.
Dans les moments difficiles, où Herod voulait tuer les enfants âgés jusqu'à deux ans, c'était Joseph qui était là avec Jésus et Marie.
La naissance de Jésus était turbulente. C'étaient des jours difficiles de recensement.
Joseph et Marie sont allés d'un coin à l'autre en Palestine.
Maria était enceinte. Elle ne pouvait rien faire.
Joseph était son bras ferme. Il était son épaule et son ami.
C'était Joseph, avec un cœur généreux, qui a soutenu Marie.
Elle qui était juste une adolescente d’à peu près quatorze ou quinze ans. Elle était très jeune.
Joseph, étant beaucoup plus âgé qu'elle, lui a offert tout ce qu'il pouvait.
À cette époque de l'histoire, Hérode était très préoccupé par la peur de perdre son pouvoir.
Avec des hallucinations absurdes, il a ordonné le meurtre des enfants de moins de deux ans.
Et c'est Joseph, par la médiumnité, qui a reçu l'avertissement de l'ange Gabriel à travers le rêve.
C’est beau ce genre de médiumnité onirique.
Alors, l'ange Gabriel a dit: "Va. Va d'ici à l'Egypte, car l'enfant est en danger".
Si ce n'était pas le courage de Joseph, sa vie correcte, et sa grandiosité morale en tant que bon mari et en tant que bon père, l'histoire serait différente.
Surtout à cette époque, et grâce à la bonne connexion médiumnique de Joseph liée à Dieu.
Certes, cela aurait pu être tout à fait différent.
Alors Joseph nous honore comme une excellente référence de père.
Une autre figure paternelle qui m'inspire beaucoup est celle de notre bien-aimé, le docteur Bezerra de Menezes.
D’ailleurs, j'aime toujours partager ceci.
Dr. Bezerra, m'inspire dans tous les domaines : comme l'homme et le père qu’il a été, comme l’être qu’il est.
Pourquoi ?
Au cours de l'histoire, on remarque des grands hommes
qui ont fait des travaux merveilleux et qui ne se s'ont pas mariés.
Non pas que ce soit un démérite, au contraire.
Celui qui est marié ou qui a des enfants, ou même celui qui ne s'est pas marié mais qui s’occupe des enfants.
Par exemple, Divaldo Franco. Il ne s'est pas marié ni a eu des enfants biologiques.
Mais il avait près d'un millier d'enfants.
Chico ne s'est pas marié, mais en retour, il a éduqué d'innombrables âmes en dehors de ses frères.
Je ne parle donc pas du mariage. Néanmoins, celui qui a cette responsabilité devant la famille, devant la société et devant soi même, sait comment il est un défi pour gérer tout cela.
Il est difficile de faire du travail social, de s'occuper du travail de l'évangile, de s'occuper de soi et pouvoir se développer spirituellement, sans laisser la famille de côté.
Celui qui passe par là sait exactement ce dont je parle. C'est très important.
Dr. Bezerra de Menezes a fait cela. C'est pourquoi il nous inspire. C'est pourquoi il mérite toute notre affection.

continuer
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 03 de Junho de 2018, 14:23
Le docteur Bezerra, lorsqu'il était incarné, il s’est marié deux fois.
Il a dû relever le défi du veuvage, il a eu plusieurs enfants.
Le Dr Bezerra a du beaucoup étudier et il a travaillé très dur. Il était un homme honnête.
C'était un homme politique et qui nous a donné un exemple
comme quoi c’est possible de s'occuper de la politique de manière digne.
Il était aussi un homme d'affaires et un fonctionnaire.
Il nous a montré qu'il était possible d'être un fonctionnaire avec joie, en se consacrant intensément.
Il nous a montré qu'il était possible d’être un entrepreneur sans être inhumain.
C'était un exemple de bonté, d'un homme intègre et droit sur terre.
Je ne dis pas qu’il s’est illuminé quand il a désincarné.
Il s'est illuminé sur Terre. c'était déjà un esprit assez distinct.
Son existence l'a poussé à se développer encore plus aux yeux de Dieu.
Il était un excellent père, même avec toutes les responsabilités qu'il avait. Les exemples sont nombreux.
Alors, je souhaite qu’à ce jour de de fête de pères, chers amis, nous puissions honorer ces pères admirables.
Cependant, je souhaite que nous priions, avec une grande affection, pour les hommes qui n'ont pas encore compris l'importance de la paternité.
Pour ceux qui malheureusement font une mauvaise utilisation de cette possibilité.
Ce sont des hommes qui abandonnent leurs femmes. Ce sont des hommes qui tournent le dos à leurs enfants.
Des pères qui devraient s’en occuper de leurs enfants, mais ils ne font que quand ça leurs convient.
Des pères qui ont des enfants avec plusieurs femmes et qui leurs tournent le dos.
Ce sont des pères qu’ignorent le crime spirituel qu'ils commettent.
Tôt ou tard, cette irresponsabilité leur coûtera cher, car rien ne se produit par hasard.
C'est très sérieux, extrêmement grave.
C’est le cas de certains hommes qui forcent leurs femmes à avorter, quand pour une raison quelconque, ça ne leurs plait pas l’idée d’élever l'enfant qu'ils ont aidé à apporter au monde.
Prions pour ces personnes. Je parle avec beaucoup d’affection. C'est très intéressant ça : car, celui qui a plus besoin de prières est exactement celui qui est le plus perdu.
Tout comme celui qui en a le plus besoin de boire de l'eau est celui qui a soif; Celui qui a besoin de manger est celui qui a faim.
Parfois, nos frères les plus irresponsables et sans conséquence ont habituellement tendance à générer de la colère dans la société ou dans la famille.
Ce sont des êtres qui sont le plus perdus.
Est-ce que quelqu'un peut le dire si dans un passé lointain, ou peut-être pas si lointain que ça, vous et moi, n’avons-nous pas fait les mêmes erreurs ? Que la bonté divine puisse les réveiller.
Que la bonté divine les touche et les guident pour qu’ils puissent voir la beauté de la paternité.
Pour voir combien est sacrée l'occasion de servir Dieu.
Et servir en éduquant, en protégeant, en soutenant, en guidant les enfants, les adolescents et les adultes dans leur incarnation sur Terre.
Enfin, que Jésus bénisse votre journée. A vous papa qui nous écoute.
Qu’il bénisse à vous maman qui assure le rôle du papa ici sur terre. Que Jésus illumine votre père s'il a déjà désincarné. Faites une prière pour lui. Vous pouvez être sûr : n’importe où il se trouve, il sera extrêmement heureux.
Et pas seulement aujourd'hui, n'importe quel jour où vous priez.
La prière n'a pas de distance. Immédiatement elle unit les âmes.
Si vous avez un père ici, même s'il est difficile, aimez le. Aussi difficile qu'il soit, pardonnez-le.
Sans aucun doute, c'est une mission très sacrée.
Tout comme le fait d’être une mère, c’est merveilleux. Bien sûr, être un père l’est tout autant.
Que Dieu vous bénisse tous, mes chers amis.
Je vous souhaite une belle journée, avec beaucoup d’évangile et de la joie dans votre cœur.
Rappelez-vous: si vous n'êtes pas bien, reconnectez-vous avec Dieu en vous.
La prière est un grand pont pour faire cela.
Je vous rappele que nous aurons un bon moment demain. ça sera notre conférence de l'Institut Namastê.
Il s’agit de la conférence mondiale que nous faisons sur Internet.
Grâce à Dieu, nous avons la chance d’atteindre beaucoup de gens en temps opportun.
Nous avons également plus de temps pour approfondir les problèmes.
Demain, nous allons parler de relations familiales.
Qui n'a pas un parent difficile ? Qui n'a pas de difficultés familiales à faire face ?
Et parfois nous nous sentons perdus en disant : "Mon Dieu, qu'est-ce que je vais faire ?"
Qui sait, demain, ne pouvons-nous en discuter un peu plus sur ce sujet ?
Inscrivez-vous maintenant. Si vous ne vous êtes pas encore inscrit, inscrivez-vous au site Web de l'Institut Namastê.
Vous pouvez également vous inscrire 'dans la boîte'. Demain, nous serons ensemble à huit heures, le soir.
C'est demain, lundi. Que Dieu vous bénisse, vous inspire et vous illumine.
Un grand merci à vous, qui recevez et partagez les pilules de notre évangile bien-aimé avec tout le monde autour de vous.
Que Dieu vous bénisse toujours pour cette générosité.
Restez avec Dieu. Bonne fête des pères à tous.
Et vous le savez déjà: à bientôt, à très bientôt!”


https://youtu.be/ybFCt_cTDtM

Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 08 de Junho de 2018, 16:33
Pilules de l'évangile
Pourquoi est-ce difficile d'ecouter l'autre? (14/08/2017)

"Bonjour, mes chers amis, un bon après-midi ! Un très bon après-midi à vous tous !Lumière et paix à votre cœur pour cette pilule de l’après-midi, le lundi 14 août.
C’est la veille de notre conférence "Les relations humaines : l'art de traiter avec les gens".
Je voudrais vous poser une question, une réflexion rapide : pourquoi est-ce si difficile d'écouter l’autre ?
Vous vous êtes déjà posé la question ? Sérieusement.
Il y a beaucoup de livres, de nombreuses œuvres et de nombreuses thèses qui en parlent sur ce sujet.
Mais pourquoi est-ce si compliqué d'écouter l’autre ? Vous avez peut-être remarqué que, parfois, nous n'avons pas beaucoup de patience pour écouter quelqu’un de notre famille par exemple.
Et nous disons : "oh non, pas encore lui avec son discours."
"Voici ma femme qui répète les mêmes choses." "Voici mon mari qui se plaint des mêmes problèmes."
"Voilà mon patron", "Voilà qui arrive mon fils", "voilà quelqu'un qui dit toujours la même chose".
Et ainsi de suite. Quand nous avons notre verre plein et que quelqu'un veut y ajouter quelque chose, même que ce soit sain, il n’y a plus de place. Êtes-vous d’accord ?
La psychologie, elle-même, valide tout ce que je vais dire.
Quand nous pensons aux relations humaines, l'Évangile nous enseigne que vous ne pouvez entendre l'autre autour de vous que si vous avez de la place en vous.
Certaines personnes sont remplies de leur propre ego, de leur égoïsme ou de leurs vérités absolues.
Néanmoins, lequel d'entre nous ne pense pas avoir autant de vérités ?
Souvent, même inconsciemment, nous parlons: "Je suis une personne ouverte."
Mais "ouverte" jusqu'à ce que quelqu'un d'autre dise quelque chose qui me dérange.
Quand cela arrive, nous nous fermons immédiatement. N'est-ce pas?
C'est comme une tortue qui rentre dans sa carapace.
Nous pouvons remarquer qu'en effet, la plupart d'entre nous,
marche encore dans le domaine des relations humaines.
Car ce n'est vraiment pas facile.
Il y a beaucoup de personnes, chacune a un niveau d'évolution différent, avec des perceptions différentes.
Ce n'est vraiment pas quelque chose de simple à traiter.
Nous devons donc faire tout ce que nous pouvons pour ouvrir nos cœurs et les remplir d'amour.
De cette façon, nous pourrions également augmenter notre compréhension de la vie et de la diversité.
Ainsi, nous allons apprendre à gérer la différence de manière intégrative.
Tout cela peut bien nous aider à améliorer nos relations humaines.
Avoir de l'espace en nous pour remplir le besoin de la présence de l'autre.
Seulement comme ça, nous allons pouvoir vraiment nous communiquer.
Bientôt, dans notre conférence, nous en parlerons un peu plus à ce sujet.
Je ne sais pas si ce sujet vous intéresse. Bien sûr, tout le monde a ses propres intérêts.
Mais, si vous êtes intéressé, connectez-vous à notre conférence en direct aujourd'hui.
Ça fait toujours plaisir d'avoir votre participation.
Si vous n’avez pas encore participé, alors ça sera sera la première fois, croyez-moi, ce sera très bien !
Nous avons deux façons pour participer aujourd'hui.
L'une est par email, que normalement vous avez reçu, pour ceux qui se sont déjà inscrits via le 'lien'.
J'ai libéré le lien pendant environ quatre ou cinq jours.
Ou, directement, à travers la fanpage de l'Institut Namaste. Vers 19 heures et 55 minutes à la fanpage, ainsi, la diffusion vous sera disponible à partir de ce moment.
Bien sûr, si vous pouviez assister à la vidéo officielle sur le Google, alors ce serait plus facile, car vous aurez accès aux diapositives.
La transmission sera plus complète.
Si vous ne pouvez pas ou si vous avez des difficultés, vous pouvez toujours utiliser Facebook.
Cela fonctionne normalement bien.
Alors, divulguez-le à vos amis et réfléchissons ensemble, avec la grâce de Dieu, avec l'inspiration de la spiritualité supérieure, à propos de comment nous pouvons approcher nos âmes, avec moins de jugement et certainement avec beaucoup plus d'amour et d'affection.
Gros bisous à vous tous. A bientôt!
Cette fois, littéralement, jusqu'à très bientôt, à très, très bientôt. Au revoir, tout le monde !"

https://youtu.be/hFN5GWPWhBM
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 13 de Junho de 2018, 14:03
Pilules de l'Évangile
Les leçons du pape François et le moment présent ... (19/11/2017)

"Bonsoir, mes chers amis, bonsoir ! Une très bonne soirée à tous ! Voici notre pilule nocturne de l'évangile de ce dimanche. Presque tous les dimanches nous enregistrons une pilule nocturne pour que nous puissions réfléchir, d'une manière supplémentaire, sur les leçons que l'Évangile nous apporte. Surtout parce que c'est le début de la semaine, et nous avons l'opportunité de répartir sur une nouvelle semaine avec le coeur beaucoup plus serein et en harmonie.

Tout à l’heure, cet après-midi, j'ai enregistré un message sur un article que j'ai lu. Certaines personnes ont eu la chance de le lire aussi. Il s’agit d’un article du pape François, un géant de l'esprit et de l'amour, qui fait un travail merveilleux, non seulement au nom de l'Église catholique, mais certainement, au nom de tous les chrétiens, montrant l'importance de revenir aux origines de la simplicité, où Jésus a vraiment commencé tout son mouvement d'amour.

Malheureusement, beaucoup d'entre nous de différentes religions ont besoin de réapprendre. Parfois, nous sommes trop concentrés sur l'intellect en oubliant le cœur. Grâce à Dieu, des leaders comme le pape François ont eu le courage de faire face aux adversaires, sans omettre leur devoir de parler d'amour, de simplicité et, littéralement, d'être un exemple vivant de la manière d’avoir cette simplicité au quotidien. Eh bien, j'ai publié une vidéo sur notre Instagram. Je vous invite à venir donner votre avis. Le débat est très intéressant. C'est @inst.ricardomelo, pour ceux qui ne nous suivent pas encore sur Instagram.

Je voudrais aborder, ce soir aussi, le discours du pape François sur l'importance de ne pas repousser les plans pour l'avenir. Le Pape dit : " Souvent, nous avons de grands objectifs dans la vie que nous ne vivons pas, parce que nous les repoussons toujours au lendemain, que ce soit la nouvelle chemise qui vous achetez pour une fête, ou des choses plus importantes. " Alors, que se passe-t-il ?

La vie passe, et beaucoup de gens cessent de vivre ce qu'ils auraient pu, parce qu'ils ne sont plus spontanés, parce qu'ils ne vivent pas le moment présent. Je suis très heureux, mes amis, et très honoré de pouvoir boire de cette merveilleuse fontaine que de nombreux leaders spirituels de différentes religions nous apportent, parce que, au fond, toutes les sources reviennent à la même origine. Aujourd'hui, au début de la pilule de l'Évangile, d'une certaine façon nous avons parlé un peu aussi de l'état de présence. Nous parlions de "pleine conscience" qui, en fait, est ce que le pape dit aussi : cela n'est rien de plus que de se souvenir des leçons de Jésus, ce n'est rien de plus que de se souvenir de tout le magnifique travail que l'esprit Emmanuel nous a apporté avec toute sa merveilleuse oeuvre psychographie par Chico Xavier. C'est une invitation à la connaissance de l'Évangile d'une manière plus profonde, en vivant le moment présent.

En réalité, nous vivons une vie si agitée, tellement préoccupés par l'avenir, par le lendemain, par ce qui arrivera que, parfois, nous ignorions les choses simples du moment présent. Et ce n'est jamais trop d’en parler. Pensons, aujourd'hui, dimanche, même si vous écoutez cette pilule demain, lundi ou n'importe quel autre jour. Pas de problème, la réflexion est valide. Mais, imaginez, le dimanche: combien de personnes dans le monde vont réellement dormir heureuses, avec leur coeur ouvert à la semaine qui va redémarrer ? Certainement, il y a de nombreuses personnes qui dorment inquiètes, déjà tendues, parce qu'elles doivent se lever tôt le lendemain pour travailler, étudier ou résoudre des problèmes. Parfois, la personne ne prépare même pas sa nuit de sommeil. Elle ne médite pas, ne prie pas et ne s’équilibre pas. Beaucoup de gens dorment avec la télévision allumée, en écoutant beaucoup de mauvaises nouvelles.

Beaucoup d'autres dorment avec des sentiments négatifs dans l'esprit. Et, bien sûr, si vous dormez avec de mauvaises vibrations, quel genre de compagnies spirituelles pensez-vous que vous allez avoir pendant le sommeil ? Comprenez-vous ? Nous devons réfléchir davantage à nos choix.
De cette façon, pour que nous puissions vivre le présent, nous devons abandonner ce qui n'a pas de sens! Notre raisonnement ici est simple.

Il n’y a aucun sens à remettre à demain ce que vous pouvez vivre aujourd'hui. Il n’y a aucun sens à avoir de la rancune qui ne fera que nous faire du mal. Il n’y a pas de sens à vouloir toujours avoir raison quand le bonheur vous attend, en frappant à votre porte. Il n'y a pas de sens à avoir l’esprit fermé ou le cœur fermé à une nouvelle vie, un nouveau jour, quand tous les jours le seigneur de la vie nous invite à nous détacher du passé, des fautes, nous libérer de nos erreurs.

Pourquoi alors, nous accrocher à ces sentiments qui ne font que nous faire du mal ? Les pilules de l'Évangile nous rappellent surtout Jésus, mais elles nous rappellent aussi des enseignements de ceux qui suivent les enseignements de Jésus. Oui, nous devons vivre le moment présent, profiter de la simplicité d'un café, d’aujourd’hui. Profitez de la simplicité de regarder la nature, jouer avec un animal, jouer avec vos enfants, faire une promenade, profiter d'un délicieux déjeuner. Ou, si vous êtes en manque de tout, au moins remerciez Dieu pour l’opportunité du silence, pour avoir une bonne respiration, pour l’air pur, quand nous avons encore cet air pour respirer.

Si nous avons un regard généreux sur la vie, vous pouvez être sûr qu’indépendamment des situations extérieures, vous allez spiritualiser tout ce qui vous arrive. Un esprit imprudent, un cœur déconnecté de l'amour et de l'univers matérialisent tout ce qu'ils touchent. Mais une conscience spiritualisée, un coeur connecté avec l'univers et la bonté divine spiritualisent tout ce qu'ils touchent. C'est différent ! Et vous ? Avec quel côté avez-vous été le plus en contact ? Avec quel côté voulez-vous potentialiser votre relation non seulement aujourd'hui, dimanche, mais au long de la semaine ? Ce sont des réflexions importantes pour nous.

Que Dieu vous bénisse ! Lumière et paix à vos coeurs ! Venez donner vos avis. Jusqu'à minuit, je vais jeter un coup d'œil aux réponses que vous mettez là-bas, sur Instagram. Interagissons, car il est important de vivre le présent. Je sais que ce n'est pas facile, mais il est beaucoup plus difficile de se plaindre de la vie, de penser que les choses vont changer simplement parce que nous nous plaignons. N'est-ce pas ? Nous avons la chance de penser différemment, de parler différemment, de nous sentir différents et, surtout, d’agir différemment avec la présence de la foi divine dans notre âme, avec la gentillesse de nos amis spirituels qui nous guident à chaque étape de notre voyage.

Allez, je vous attends sur Instagram. C'est @ inst.ricardomelo. Accédez à la vidéo et laissez vos avis. Que pensez-vous que nous pouvons faire pour vivre d’avantage le moment présent ? Lumière et paix à vos coeurs !

Bonne nuit ou alors bonne journée, si vous écoutez cette pilule demain matin ! Une bonne semaine ! Comme d’habitude, merci beaucoup de partager les pilules de l'Évangile. Beaucoup disent toujours: "Ricardo, je voulais faire partie du projet." "Ricardo, je voulais aider d'une manière ou d'une autre." Vous n'avez aucune idée de comment vous aidez déjà quand vous partagez les pilules avec d'autres personnes. Lorsque vous encouragez quelqu'un de vos réseaux à les partager aussi, nous créons une chaîne du bien, vertueuse, dans laquelle les uns aident les autres à partager les messages de l'Évangile. Et si vous pouvez le faire, ma gratitude éternelle !

Que Dieu soit avec vous ! Lumière et paix ! Et vous le savez déjà : à bientôt, à très bientôt ! Vivez plus intensément avec gratitude et joie votre moment présent !


https://youtu.be/g--bAfvQZsA
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 14 de Junho de 2018, 18:34
Pilules de l'Évangile
Le pouvoir de la liste de gratitude ! (08/08/2017)


"Bonjour, mes chers amis, bonjour ! Bonjour, bonjour !

Nous allons commencer une autre pilule de notre Evangile bien-aimé d’aujourd'hui.
Le grand jour est arrivé pour ceux qui attendait ! Notre conférence sera ce soir.
Nous sommes très heureux. Nous aurons l'occasion de parler avec plus de temps disponible.

Nous parlerons de comment prendre soin de nos pensées.

Après tout, mes amis, beaucoup de problèmes que nous tenons à surmonter, normalement viennent de pensées négatives qui vivent dans notre esprit.

Pendant que nous commençons avec la joie d’habitude et la gratitude envers Dieu, la pilule de notre Évangile, j’en profite pour vous rappeler que ce soir, à vingt heures, nous aurons notre conférence mondiale de l'Institut Namastê.

L'institut est une institution à but non lucratif, liée au projet pilule et tant d'autres, pour atteindre toujours plus de lumière et de paix pour notre humanité.

Si vous ne vous êtes pas inscrit, vous avez encore le temps.

En sachant que soir, comme la dernière fois, la conférence sera diffusée par Google.
Il est important que vous ayez un e-mail provenant de Gmail.

Bientôt, à partir de 11h, les personnes qui se sont inscrites recevront le lien.
Laissez-moi vous donner une information importante : la salle ouvre à 19h55 et vous devez cliquer sur le lien.

La conférence sera également diffusée par mon Facebook Ricardomelo BH ou l'Institut Namaste.

Le lien est idéal car vous avez accès à plus de ressources. Et c'est tout, mes amis.
Dernièrement nous avons fait des pilules pour parler de l'éducation de l'être et des pensées saines.

Ce soir, nous allons parler un peu plus à ce sujet.

Nous parlerons des leçons de la spiritualité et de la science, nous enseignerons des exercices pratiques que nous pouvons faire pour que nos pensées restent dans les vibrations supérieures.

Aujourd'hui, j'aimerais apporter une autre réflexion et un bel exercice, pour mieux travailler la présence de Dieu dans nos vies.

De cette façon, nous libérerons pour toujours les plaintes, les peurs et les angoisses qui sont dans nos cœurs.

Je me réfère à la liste de gratitude, du pouvoir de la liste de la gratitude.

Il y a plusieurs mois j'en ai parlé à ce sujet. Nous avons de nouvelles personnes qui écoutent les pilules.

Et puis, il est important pour vous, qui avez déjà écouté les pilules, de les entendre à nouveau.

Nous écoutons souvent et ne le mettons pas en pratique.

Mes amis, la liste de gratitude n'est rien de plus que, littéralement, attraper un papier et un stylo et écrire. "Ecrire quoi, Ricardo ?"

Ecrire toutes les choses pour lesquelles vous pouvez remercier. Il faut vraiment écrire.
Faites une grande liste de gratitude, exactement dans le but de faire attention à la façon dont votre vie est riche et éclairée.

Au début, cela peut sembler contradictoire. Que se passe-t-il ?

Dans la course au jour le jour, quand nous allumons notre pilote automatique, nous finissons par avoir l'illusion que les problèmes sont bien plus grands que les bénédictions dans nos vies.

Et quand nous croyons à cela, nous commençons à vibrer à une très faible intensité.
Des vibrations dans une intensité de douleur, d'angoisse, de tristesse et de méfiance.

Celui qui croit que le problème est très présent dans sa vie et ne peut pas voir ce qu'il y a derrière lui, il ira, certainement, de pire en pire.

Notre libre arbitre est un don qui nous est donné par Dieu.

La spiritualité supérieure nous rappelle toujours cela et nous invite à éduquer nos pensées.

C'est très sérieux! L'univers entier est le fruit de la pensée de Dieu, de la volonté divine.
Et l'univers intérieur que nous créons est le fruit de notre pensée. Nous devons donc nous éduquer.

Lorsque vous avez une liste de gratitude, littéralement vous commencez à remercier pour tout.

"Merci pour l'air que je respire." "Pour la famille que j'ai."

"Pour avoir eu l'occasion de passer par cette difficulté qui m'a conduit à cet apprentissage."

"Je me suis cassé la jambe et je suis reconnaissant, car si cela ne s'était pas produit, je n'aurais pas connu l'amour de ma vie ". Je connais des histoires comme celle-là.

Une personne qui m'est très chère a trouvé son amour exactement parce qu'elle s'est cassé la jambe.

Quand elle a commencé à soigner sa jambe cassée, elle a fini par trouver le grand amour de sa vie.

Evidemment, qu’au moment où elle s'est cassé la jambe, elle ne le savait pas.

Mais la vie a utilisé un moment difficile pour l'amener à un moment de profonde joie.

Certainement, la jambe cassée sera sur sa liste de remerciements. N'est-ce pas ?

Elle s'est cassé la jambe et a trouvé le grand amour. Voyez-vous ce que je veux dire ?

Si vous êtes en mesure de faire une liste, vous allez vous rendre compte que des choses merveilleuses vous sont déjà arrivées.

Rappelez-vous combien de maladies vous avez eu et que vous avez surmonté ?

Bien sûr, chaque cas est un cas. Certaines personnes ont eu plusieurs fois la fièvre jaune.

D'autres ont eu des problèmes très sérieux, tels que la rougeole et les oreillons.

Certaines ont subi des accidents de voiture. D'autres ont subi des crises cardiaques.

Et d'autres ont eu un anévrisme.

Certaines personnes ont eu un cancer ou ont eu plusieurs types de lymphomes et les ont surmontés. Remerciez-les !

Remerciez la chimio, remerciez les médicaments, remerciez même les difficultés de traitement, malgré les files d'attente de S.U.S. (Système de santé unifié – Brésil.) Remerciez! C'est un entraînement.

"Ah, mon travail est difficile." Certes, mais vous en avez un, remerciez-le !

"Je gagne très peu, mon salaire n'est pas bon." Mais vous en avez un, remerciez-le !

Remerciez pour les amis qui vous avez, pour les personnes
qui viennent vous aider pendant les périodes difficiles.

Mettez tout sur la liste de gratitude. Imaginez: vous écoutez les pilules de l'Évangile.

Alors ça veut dire que vous entendez. Et si vous entendez, remerciez !

Si vous écoutez à travers la traduction de notre équipe de Libras (langue brésilienne de signes), remerciez !

D’ailleurs, je tiens à dire qu’il y a une merveilleuse équipe qui traduit les pilules dans la langue brésilienne de signes. Remerciez, car malgré une perte auditive ou une surdité absolue, vous pouvez comprendre les messages de Dieu à tous les niveaux.

Alors, mes amis, remerciez toujours ! La gratitude est un antidote contre les mauvaises pensées.

Lorsque vous faites une liste de gratitude, vous ressentez une vibration profonde.

Et puis, vous avez le sentiment que vous pouvez la ressentir quand vous voulez.

Automatiquement, en vous souvenant de ce sentiment dans les moments difficiles, vous commencez à remplacer les pensées de tristesse par les pensées de conscience des bénédictions que vous avez dans votre vie.

Comprenez-vous ? C'est une question de comment nous allons diriger nos pensées.

Alors, allez-y et faites votre liste de gratitude !

Vous allez voir combien de belles choses vous avez autour de vous.

J’espère que vous puissiez bien démarrer votre journée.

Je vous attendrai ce soir dans notre conférence.

Inscrivez-vous et divulguez-le car il est encore temps d'être ensemble.

Restez avec Dieu! Je vous souhaite beaucoup de lumière et beaucoup de paix !

Vous pouvez être sûrs que sur ma liste de gratitude et de bénédictions, il y a les Pilules de l'Evangile avec vous, de l'autre côté, en les écoutant avec toute l'affection.

Que Dieu vous bénisse à vous et à votre famille et à toute l'humanité autour de vous !

Merci beaucoup pour tout, mes chers amis ! Merci beaucoup pour tout.

Et à bientôt ! je peux littéralement dire, à très bientôt !"


https://youtu.be/91cqs5izqDk
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 28 de Junho de 2018, 16:51
Pilules de l'Évangile
Plus d'amour moins de jougement ! (02/08/2017)

"Bonjour, mes chers amis, bonjour ! Bonjour, bonjour !
On Commence, comme d’habitude, avec beaucoup de joie, notre pilule de notre évangile.
Lumière et paix à votre cœur. Beaucoup de bénédictions à votre vie, toujours et toujours. Je suis très heureux !
Vous savez, nous avons plusieurs études. Mais, être avec vous face à face est vraiment très bien.
Quand ça se passe en ligne, c’est bien aussi.
Ce qui est important est ce flux de vibrations positives et nous allons ensemble nous aider.
Le travail que le Dr Roberto a fait est très noble, mon cher Roberto, qui travaille auprès de l'ABRAME.
L’ABRAME est une association qui travaille non seulement avec des magistrats, mais aussi avec toute la structure juridique de Minas Gerais.
Il est également ouvert au public et diffuse le travail du spiritisme et de la spiritualité d’une façon générale, pour toutes les religions et le système judiciaire, créant ce point commun.
Hier, nous étions au tribunal de grande instance. Cette année, j'ai été dans le tribunal d’instance, et c'est toujours une joie immense d'en faire partie.
Je sais que beaucoup de gens ne connaissent pas ces initiatives, alors je les partage ici.
Aussi nous avons l'AMEMG - l’Association Medico-Spirite, avec des professionnels hautement qualifiés, dans le domaine de la médecine. Ils étudient très clairement la corrélation entre l'esprit et le corps.
Nous avons aussi des excellents professionnels dans le milieu juridique, ce qui est formidable.
Je sais qu'il y a autant dans les autres domaines aussi. C'est superbe !
Mes amis, sur la pilule d'aujourd'hui, je voudrais vous parler du grave danger du jugement.
Juger les gens, puisque nous parlons ici du le milieu juridique.
Ça c'est une question tellement sensible. N'est-ce pas ? Vraiment sensible !
Êtes-vous quelqu'un qui aime juger les autres ? Comment vous sentiriez-vous si quelqu'un vous jugeait ?
De nos jours, il n'y a rien à faire, car nous vivons, nous sommes vus et bien sûr, les gens font des jugements sur nous.
Certaines personnes peuvent nous regarder et nous préjuger, "Oh celle-là, elle se prend pour qui !".
« Cette personne a une façon étrange de se présenter ». N'est-ce pas ? " Et cet autre-là » ?
« Oh, cette personne fait de très mauvaises choses ! » " Ah, mon voisin fait de très mauvaises choses. "
Et aujourd'hui, nous avons une habitude terrible de propager, beaucoup plus largement, n'importe quel type de jugement ou préjugement sur quelqu'un, sur n'importe quelle situation.
En le faisant non pas seulement pour les gens autour, mais
aussi par d’autres moyens, comme les réseaux sociaux, qui sont largement utilisés de nos jours, et bien d’autres moyens communs.
Et nous oublions qu'en jugeant l'autre, nous serons jugés dans la même mesure.
Jésus a dit dans le Sermon sur la Montagne que, au même degré que vous jugez votre prochain, vous serez jugé. C'est juste là le point essentiel.
Souvent, quand nous recevons le jugement de la part des autres, nous avons une grande opportunité de devenir le bon travailleur.
Le bon travailleur est cet être qui comprend qu'il n'est pas parfait.
Naturellement, il comprend qu'il peut commettre des fautes,
mais surtout, il comprend qu'il ne travaille pour personne.
Car nous travaillons pour Dieu. Alors, quand cela arrive, nous passons à autre chose.
Essayez d'imaginer combien de situations difficiles Chico Xavier a traversé.
Et combien de situations compliquées traverse encore le pape François au sein de l'église !
Ceci à cause de ses compagnons de religion qui ne comprennent pas sa posture d'amener les gens avec le cœur.
Imaginons d'autres situations en dehors de l'environnement religieux, d'autres circonstances, où vous pouvez être jugé par rapport à l'orientation sexuelle que vous avez choisi, ou alors par le choix de divorcer ou pas. Même par votre choix professionnel.
Parfois, quelqu'un peut vous juger parce que vous avez choisi de déménager.
Quelqu'un peut vous juger pour n'importe quelle situation.
Alors, quel est le point essentiel de la pilule de notre Évangile bien-aimé d’aujourd’hui ? Évitez le jugement.
Car, quand l'autre nous juge, malheureusement il nous montre sa maladie.
Mais, quand sommes-nous qui jugeons l'autre, c’est nous qui démontrons nôtre maladie.
Il y a une grande différence, mes amis, entre faire l'analyse d'une situation et juger.
Lorsque nous avons un véritable esprit de compréhension, nous analysons les situations.
Allan Kardec en parle très bien dans l'Evangile selon le Spiritisme.
Seulement, pour analyser une situation, je ne peux pas prédisposer que je suis le maître de la vérité.
Comprenez-vous ?
C'est une chose quand je dis ceci : "voyez-vous le comportement de John ou Peter " ?
"Je suppose que la façon dont ils agissent, peut-être qu’ils ne sont pas dans la bonne voie."
Néanmoins, à aucun moment, vous ne devez dire que votre comportement est meilleur.
À aucun moment, vous ne devez blesser Peter devant les autres.
Par contre, quand nous disons : "Ah, Pierre, ce vilain a fait, ceci, ceci et cela".
Et en plus on raconte à tout le monde, en causant des rumeurs et des commentaires sur la vie des autres.
Alors ma question est :
quel type de vibration croyez-vous que nous produisons quand nous agissons comme ça ?
Quel genre d'énergie négative pensez-vous qu’on attire
quand nous faisons des commérages, en répandant des rumeurs et en jugeant les autres ?
Résumé de l’histoire : tôt ou tard, vous finissez par être jugé aussi.
Tôt ou tard, nous traverserons des situations comme celle-ci parce que, dans le passé, plusieurs fois, nous avons fait la même chose, mais nous avons oublié.
Comme notre mémoire est limitée, si nous oublions les choses de cette existence, je n’en parle même pas des autres vies !
Nous finissons par nous révolter. Donc, le résumé de toute cette situation aujourd'hui dans notre pilule est :
ne jugeons pas ! Ayons un cœur généreux pour aimer.
Apprenons à ne pas remarquer l'erreur de l'autre devant tout le monde.
Si c'est le cas, cherchons l'autre avec affection et tendresse pour le guider dignement.
Apprenons plutôt à nous tenir toujours ferme devant l'erreur, car nous ne pouvons pas être tièdes, comme le Christ nous a enseigné.
Mais, surtout, sans jamais perdre la charité avec nos semblables. Rappelez-vous toujours ceci.
Apprenons, mes amis, à être généreux avec la vie afin que la vie nous soit généreuse.
Et rappelez-vous : de nombreuses fois, ce que je pense être juste, demain est faux. N'est-ce pas ?
Combien de fois avons-nous changé d’avis ?
Imaginez la personne qui juge, qui met son doigt sur la table et pense avoir toujours raison.
Certainement, elle sera souvent gênée, parce qu’au bout d’un moment elle réalise qu'elle commet des erreurs et qu'elle blesse les gens autour d’elle.
Un jour elle va se réveiller dans la solitude et elle ne saura pas pourquoi.
Alors, que la lumière de l'Evangile bénisse nos âmes.
Que nous puissions faire notre part pour que nous construisions de l'autorité morale.
Que nous ayons toujours conscience de faire, au moins, beaucoup mieux que la personne ou l'institution que nous avons l'intention de juger.
Quand nous pensons de cette façon, nous allons changer notre attitude envers diverses situations.
Et, par conséquent, le discours du Christ, dont nous devons faire attention, car nous serons jugés dans la mesure que nous jugeons.
On se sentira plutôt concernés par ce discours.
Pour conclure, il y a un proverbe indien que je n'ai pas mentionné depuis longtemps, que dis : "Ne jugez jamais une personne avant de marcher pendant au moins sept jours avec ses sandales."
Profond, très profond ! Mes amis, voici une nouveauté spéciale : Je vous ai dit que nous continuions notre projet de conférence par l'Institut Namastê.
Désormais, vous allez beaucoup m’entendre parler de l'Institut Namastê.
De nombreux projets sociaux ont déjà été adoptés et beaucoup le seront.
Je demande de la patience, car beaucoup de gens nous ont soumis des projets pour que nous les examinions.
Malheureusement, nous aurons besoin de temps pour faire tout cela. Mais, avec la grâce de Dieu, tout ira bien.
Et notre prochaine conférence à niveau mondial, en vous unissant tous, nous aimerions faire différemment.
Nous aimerions vous demander quel thème vous souhaiteriez pour la prochaine conférence.
C'est exactement ça.
Nous avons créé un sondage sur la fanpage de l'Institut Namastê sur Facebook.
Je vous envoie le lien ici. Vous allez entrer dans la fanpage et vous allez cliquer sur « j’aime ».
Sérieusement allez-y, aidez-nous.
Nous avons déjà près de deux mille « j’aime » dans notre première divulgation.
Allez-y, pour profiter de la fanpage et pour rester informé de tout ce qui se passe, comme les pilules, les conférences et bien d'autres choses encore.
Sur la fanpage il y a un sondage. Laissez votre opinion s’il vous plaît.
Nous avons trois thèmes à faire choisir pour notre prochaine discussion.
Nous faisons des sondages aujourd'hui et demain.
Le sujet le plus voté sera choisi.
Nous avons comme sujet : "Comment gérer les pensées négatives" ; "Les relations humaines : l'art de traiter avec des personnes difficiles" et un autre thème surprise que vous ne saurez que si vous y entrez.
Voyez lequel de trois thèmes celui qui touche le plus votre cœur et laissez votre opinion.
Alors, faites un saut à la fanpage et laissez votre avis pour que nous puissions choisir ensemble notre marche spirituelle.
Lumière et paix à votre cœur, mes chers amis.
Pour l'amour de Dieu, moins de jugement, plus d'amour et plus d'exemple.
Et vous le savez déjà : à bientôt, à très bientôt. Restez avec Dieu !"


https://youtu.be/qOj7I40uEz8
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 06 de Julho de 2018, 15:47
Pilules de l'Évangile
Pire que faire des erreus en vivant c'est arreter de vivre par peur de comettre des erreurs! (14/07/2017)


Bonjour, mes chers amis, bonjour ! Bonjour, bonjour !
Commençons, avec une grande joie, une autre pilule de notre Évangile bien-aimé d'aujourd'hui.
Lumière et paix à votre cœur, comme d’habitude !
Beaucoup d'inspiration pour chaque moment de votre vie.
Mes amis, il y a une phrase que j'aime beaucoup qui dit : "Pire que de faire des erreurs dans la vie, c'est d'arrêter de vivre de peur de faire des erreurs."
Parlons un peu de ce sujet aujourd’hui ?
Vous vous ouvrez à la vie même lorsque de nombreuses situations inattendues se produisent ?
S'il y a un apprentissage qui nous libère dans la marche spirituelle, c'est exactement ceci : nous sommes ici pour apprendre. On dirait une blague, mais c'est sérieux.
Beaucoup de gens vivent dans la peur de passer à l'étape suivante. Qu'est-ce que cela signifie ?
Beaucoup de gens ne se permettent pas de faire des erreurs ou à prendre d’autres chemins.
Beaucoup de gens se condamnent à rester les mêmes d’il y a longtemps, car ils sont nés dans un contexte, dans une culture, que pendant vingt, trente, quarante ans, ils pensent, vivent et s'habillent de la même manière.
Ils croient simplement qu'ils doivent rester comme ça jusqu'à la fin de leurs vies.
Mes amis, ça n'a rien à voir ! Une personne qui pratique l'Évangile dans sa vie quotidienne est un être humain vraiment libre, peu importe où il vive ou la culture dans laquelle il est inséré.
Ceci est pour ceux qui le pratiquent vraiment.
Beaucoup de gens croient que pratiquer c'est juste savoir en théorie.
Eh bien, non ! Selon ce que je connais du monde spirituel, pratiquer c'est vivre avec l'âme.
Ainsi, quiconque vit l'Évangile avec l'âme est un être humain libre. Libre de quoi ?
Quelqu’un libre, naturellement, de beaucoup de problèmes
qui se rapportent à son développement spirituel et à son caractère.
Mais aussi libre des liens qui l’empêchent de changer, de ne pas se permettre de commettre des erreurs et de ne pas se permettre de progresser.
Notre pilule de notre Évangile bien-aimé veut vous inviter à ouvrir votre esprit et votre cœur à se réinventer, si nécessaire. N'ayez pas peur de vous réinventer.
N'ayez pas peur de "mourir" dans votre propre existence plusieurs fois, symboliquement parlant.
Juste à titre symbolique, c'est quelque chose que j'aime bien parler ici dans la pilule.
Je suis sûr qu’il y a plusieurs personnes qui souffrent,
précisément à cause de l'attachement aux choses matérielles et de la peur du nouveau.
Elles ont peur du changement et aussi peur de ce que les autres vont penser d’elles.
Quand nous voyons, par exemple, l'histoire de Paul. Vous imaginez Paul de Tarse : quand il était, Saul. Il est "mort par rapport à son ego", afin que l'homme Paul puisse naitre.
Avec Marie de Magdala s'est passée la même chose et avec Saint Augustin aussi.
Et combien d'autres histoires avons-nous partagées ici avec vous qui démontrent le même chemin ?
Bouddha, lui-même, a vécu 29 ans dans un palais. Ce n'est qu'après cet âge qu'il s’est ouvert au monde.
Bouddha a réinventé son mode de vie. Et a changé l'histoire de l'Orient.
Alors mes chers amis, aujourd'hui, notre pilule veut vous inviter à faire sortir votre "moi-Christique".
Qu'est-ce que le « moi-Christique » ? C'est votre "moi divin » !
C'est votre partie divine qui ne ressent pas la peur, qui n'est pas en détresse. C'est votre partie spirituelle.
Et nous l'avons tous !
Sur certaines personnes, cette partie est en état de sommeil, mais sur d'autres elle est réveillée.
Mais nous l'avons tous. Invitez votre partie spirituelle à sortir.
C'est une partie qui aime, qui n'a pas besoin de pardonner car elle ne se sent plus offensé.
Et si on l’agresse, elle pardonne très vite. C'est une partie optimiste, généreuse et gentille.
C'est une partie qui aime apprendre !
Cette partie se donne le droit de pouvoir se tromper, d'apprendre, de corriger l'itinéraire et de continuer sur le chemin choisi.
Donc, notre grand message aujourd'hui est juste ceci :
permettez-vous d'aller au-delà de vos erreurs! Arrêtez de vous juger !
Avez-vous fait une erreur ? Avez-vous fait quelque chose de mal ? Ok ! Repentez-vous.
Faites ce qui doit être fait pour réparer l'erreur. Mais allez-y.
Il ne sert à rien d'insister sur le passé. Vous croyez que remuer votre passé va-t-il changer quelque chose ?
Non, ça ne va pas ! Croyez-vous que vous allez faire revenir le temps en quelque sorte ?
Non, vous n’allez pas ! Alors réécrivez l'histoire à partir de maintenant. Rappelez-vous pire que faire des erreurs dans votre vie, est de ne pas vivre que par la crainte de faire des erreurs.
Ça me fait penser à l'homme dans la parabole des talents de Jésus.
Il a reçu un talent et, par crainte de se tromper, il l'a caché sous la terre.
Le temps a passé, et Jésus dit que le Seigneur est revenu demander que le serviteur lui rende compte : "Qu'as-tu fait du talent que je t'ai donné ?"
"J'avais peur de le perdre. Donc, je l'ai mis sous la terre. " Et il est blâmé pour ça.
Résumé de l’histoire : Ne mettez pas votre talent sous terre.
Au contraire, revenons à un discours du Christ qui dit : " Mettons notre lumière sur le candélabre, afin que tout le monde puisse voir nos bonnes œuvres et faisons de bonnes choses. "
Bonne journée à vous ! Lumière et paix à votre famille, comme d’habitude !
Merci, vraiment merci beaucoup de partager les pilules de notre évangile bien aimé.
Désormais, nous les avons en plusieurs langues tous les jours sur YouTube.
Vous pouvez nous aider à les divulguer, s'il vous plaît.
Connectez-vous à YouTube et tapez Pílulas do Evangelho.
Nous avons en anglais, espagnol et français tous les jours avec sous-titres.
Maintenant, plus de gens participent à notre réseau d'amour et de développement spirituelle.
A bientôt, mes chers amis. Jusqu'à très, très bientôt !"

https://youtu.be/5M_IShTH6vw
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 13 de Julho de 2018, 15:35
Pilules de l'Évangile
Quelle est votre auto image ? (10/07/2017)

"Bonjour, mes chers amis, bonjour ! Bonjour, bonjour !
Nous allons commencer, avec une grande joie, une autre pilule de notre Evangile bien-aimé d'aujourd'hui, nous sommes lundi, le 10 juillet. On va commencer un autre lundi avec une pensée positive, pour que nous puissions passer une merveilleuse semaine, une semaine très heureuse. C'est l'idée.
Avant d'aborder notre contenu d’aujourd'hui, permettez-moi de vous expliquer à nouveau ce qui s'est passé.
Grâce à Dieu, j'aurais dû m’en douter que cela arriverait un jour, mais nous ne sommes jamais sûrs.
Hier, il a eu beaucoup de demande pour joindre le groupe qui étudie les pilules d’évangile pour les enfants.
Nous appelons les "pilulinhas" des enfants ce merveilleux travail qui fait notre chère amie Roseli.
Ce travail aidera beaucoup les évangélisateurs, les pères, les mères, les grands-pères et les grands-mères du monde entier
qui souhaitent enseigner ou partager le contenu des pilules de l'Évangile adaptés pour les enfants.
Et ce très beau travail se fait en portugais, anglais et espagnol.
Eh bien, de toute façon, il n'y a plus de place dans ce groupe.
Je lui ai parlé. Alors, qu'avons-nous fait ?
Aujourd'hui, je fournirai sur Facebook, le lien de pilules d’Evangile USA, des Etats-Unis.
Tous ceux qui n'ont pas pu rejoindre le groupe des enfants hier, pourront le faire dès maintenant. Pourquoi ?
Parce qu'on a aussi mis en ligne le même matériel.
Donc, il n'y a plus de problème.
Il n'y a pas de limites de personnes, vous pouvez entrer autant de fois que vous le souhaitez.
Que Dieu bénisse chacun de vous.
Allons-y ensemble, sûrement, pour construire un monde meilleur avec nos enfants et avec nos adolescents, ceux-ci plus conscients du rôle qu’ils ont dans ce moment profond de transformation.
Mes amis, dans notre Évangile bien-aimé d'aujourd'hui,
je voudrais vous parler d'un sujet très important : l'image de soi.
Alors ! Comment vous voyez-vous ? Quelle image avez-vous de vous-même ?
L'image de soi n'est rien d'autre que la vue que nous avons de nous-mêmes.
Et nous projetons cette image de soi au monde extérieur.
Il n'y a donc aucun intérêt à ce que quelqu'un, par exemple, vous fasse des éloges si, internement, vous vous voyez dans le sens opposé.
Et c’est pareil, même si votre ami spirituel soit à vos côtés.
Un exemple : "Ricardo, vous pouvez le faire", "Ricardo, ayez confiance en vous".
Cette pensée m’arrive de la part de mon ami spirituel et, malheureusement, finit par ne pas être absorbée parce que je ne suis pas réceptif.
Ma propre image me dit que je suis incompétent,
que je ne ferai jamais rien. Et je continue à répéter cette phrase à moi-même tout le temps.
Il n'a pas besoin d'être un spécialiste en programmation neurolinguistique ou en psychologie comportementale
pour comprendre que si notre image de soi est déréglée
ou si elle est nourri de manière négative, cela nuira grandement notre développement spirituel. Bien sûr !
Et je vais vous en dire plus : la psychoneuroimmunologie,
qui est le domaine de la médecine qui étudie la relation entre l'esprit et le corps, nous montre que les gens qui ont une autodépréciation, deviennent plus vite malades.
Ils ont beaucoup plus de mal à guérir. Bien évidemment !
Leurs propres systèmes immunitaires répondent à la qualité de leurs images de soi.
Regardez comme c'est sérieux ça !
Imaginez ce qui suit : vous faites un certain traitement de santé, mais vous vous voyez toujours comme un malade et vous parlez toujours en tant que tel.
Si on vous demande : "Comment allez-vous ?" et vous dites :
"comme si, comme ça." Mais comme si, comme ça, comment ? (Rires)
Nous ne devrions pas utiliser certaines expressions que nous utilisons d’habitude : "comme si comme ça." Et il y a une autre phrase aussi bizarre : "Comment ça va, mon fils ? " "ça roule." Arrêtez ça !
Pour l'amour de Dieu ! Ça roule où ? Celui qui roule tout le temps ne réfléchit pas !
Nous devrions nous rappeler que nous sommes des enfants de Dieu avec un énorme potentiel.
Acceptez et assumez votre potentiel divin. "Comment allez-vous ?" "Je m'améliore chaque jour.
Aujourd'hui, je travaille pour être mieux qu'hier. Et bien sûr, demain je serai mieux qu'aujourd'hui. "
"Comment vont les choses ? on m’a dit que tu souffres." "C’est vrai, j'ai mal, mais je prends des médicaments.
Avec la grâce de Dieu, je vais m'améliorer. "Comprenez-vous ce que je veux dire ?
Vous ne mentez pas et, en même temps, vous renforcez la conscience de la guérison en vous-même.
C'est une image de soi positive de celui que prends soin de soi-même et qui cherche la guérison.
Ou au moins, il aura une douleur beaucoup plus atténuée, et ainsi de suite.
Imaginez-vous à la recherche d'un travail avec une image de soi d'un perdant !
Imaginez que vous souhaitez être heureux en amour, avec l'image de soi de quelqu'un qui se sent abandonné !
Alors, mes amis, méfiez-vous de l'image de soi négative.
Ceux qui veulent grandir spirituellement doivent changer de l'intérieur vers l’extérieur.
Un bon conseil est de prier ou de faire l’évangile à la maison tous les jours.
J'espère que vous faites aussi l’évangile à la maison.
Rappelez-vous : votre moment avec Dieu doit être la priorité dans votre vie.
Chaque jour, environ quinze minutes, je suis sûr que vous pouvez faire des efforts pour avoir ce temps libre, et cela vous aidera grandement, non seulement à vous, mais aussi à votre famille à devenir plus éclairés.
Eh bien. Faites votre évangile à la maison, en famille ou même seul.
Pendant votre prière, après avoir remercié Dieu pour tout, après avoir fait votre lecture et vos réflexions, projetez-vous à l'avenir avec toutes les choses que vous souhaitez bien fonctionner.
Vous pouvez créer un cadrage dans votre esprit dans lequel des images positives seront nourris tous les jours, comme sur un écran de cinéma.
Vous pouvez le faire dès à présent, aujourd'hui, la nuit quand vous priez à nouveau et demain matin vous recommencez, et ainsi de suite. C'est ce qu'on appelle « frame » (cadre).
Les recherches ont montré que les personnes qui ont l'habitude de maintenir une structure mentale ou un modèle d'images positives ont une chance beaucoup plus grande d'atteindre leurs objectifs.
Pourquoi ?
Exactement parce que l'image de soi corresponde au résultat que vous voulez atteindre.
Résumé de toute l'histoire de notre pilule d’aujourd’hui : prenez soin de vous. C'est tout !
Laissez briller votre lumière intérieure. Permettez à votre image de soi d'être positive, pour que vous, en ayant confiance en vous-même, puissiez aider Dieu à vous aider.
Que Dieu vous bénisse tous ! Un beau et béni lundi, en ce début de semaine.
Comme d’habitude, mes amis, merci beaucoup d'avoir partagé les pilules de notre bien-aimé évangile.
Merci beaucoup pour la traduction des pilules en LIBRAS (langue des signes brésilienne). J'ai suivi ce travail.
Quelle belle chose !
Merci beaucoup pour tout ce que chacun de vous a fait pour semer votre lumière dans le monde.
Donc, image de soi positive !
Rejoignez le groupe Facebook pour recevoir le matériel pour les enfants.
Et vous le savez déjà : à bientôt, à très bientôt!"

 https://youtu.be/08nOFQPTMqw
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 16 de Agosto de 2018, 13:50
Pilules de l'Évangile

Dieu dans les choses minimes ... (16/11/2017)

" Salut, mes chers amis, bonjour ! Bonjour, bonjour !
En commençant, avec une grande joie, une autre pilule de l'Evangile d’aujourd'hui, nous sommes le 16 novembre !
Beaucoup de lumière et beaucoup de paix dans votre cœur !
Beaucoup de joie sur votre chemin, pour chaque étape de ce voyage béni que nous avons tous, c'est sûr et que nous devons avoir dans notre quotidien !
Mes amis, j’ai une question à vous poser : vous avez l'habitude de vous connecter au moment présent, en remerciant pour tout ce qui vous arrive, et pour ce qui ne vous arrive pas, mais qui aurait pu arriver ?
Donc, vous avez l'habitude d'observer chaque situation dans laquelle vous êtes impliqué ?
et vous demandez-vous littéralement : "où puis-je sentir la présence Dieu maintenant" ?
Pourquoi est-ce qu'on vous parle de ça ?
Quand chaque fois sur la pilule, nous parlons de l'importance de la gratitude, il est clair que nous pensons normalement d'une manière existentielle et presque toujours large, en observant toutes les bonnes choses qui nous sont déjà arrivées, et en remerciant pour le mal qui ne nous arrive pas, en recherchant vraiment d'apporter cette conscience d'une manière complète, d'une manière large.
Mais, souvent, certaines personnes disent généralement ce qui suit : "Ricardo, il m'est très difficile d'avoir une vision large de ma vie, parce que je n'ai jamais été éduqué de cette façon.
Je n'ai pas cette facilité de remercier, parce que je vois tant de problèmes dans mon quotidien, tant de difficultés dans le quotidien que je dois affronter et surmonter que j’ai l’impression que les choses ne fonctionnent vraiment pas bien."
Et c'est exactement pour ça, surtout pour vous qui, pour le moment, avez encore de la difficulté d’avoir de la gratitude comme pratique quotidienne, surtout la gratitude anticipée que nous parlons toujours ici, ce qui vous fait créer l'habitude d'apporter de la gratitude pour chaque étape que vous prenez désormais. Sans aucun doute, c'est un grand progrès pour vous d'atteindre la vie que vous souhaitez avoir, pour sentir la légèreté que vous voulez ressentir !
Apporter notre conscience au moment présent, littéralement découvrir Dieu pas à pas, nous libère de l’étape suivante.
"Que voulez-vous dire, Ricardo ?" Que se passe-t-il ?
Être connecté à l'étape qui est déjà arrivée et à cela qui viendra, est une caractéristique de chacun d'entre nous.
Nous parlons toujours ici : ou nous craignos le futur, en étant connectés à ce qui va se passer, ou, malheureusement, nous sommes liés au passé, par peur de ce qui s'est déjà passé.
Si nous commençons à remercier Dieu, littéralement, pour le moment présent, pour ce qui se passe maintenant, nous commencerons pour rééduquer nos esprits, nos cœurs, afin que nous puissions extraire le meilleur de chaque situation.
Avez-vous déjà pensé comme ça c'est puissant, comme c'est libérateur ?
Une personne qui, au réveil, exerce immédiatement sa gratitude pour ce qu’il y a de mieux dans la vie à chaque instant ?
Alors allons-y ! Je viens de me réveiller et je vais prendre mon petit déjeuner : "Mon Dieu, merci beaucoup pour ce petit déjeuner". Et vous commencez à vous connecter littéralement avec le gout du café, avec la possibilité de faire votre café. Comprenez-vous ?
Vous commencez à réaliser : "Mon Dieu, combien de personnes ne peuvent pas prendre le petit déjeuner !
Même si mon petit déjeuner est juste du pain sec, mais je peux encore prendre un petit déjeuner. Merci, Seigneur !" Et comme ça, vous pouvez vous connecter. Comprenez-vous ?
Vous retirez votre esprit de la lamentation, du futur, de ce que vous n'avez pas. Vous vous libérez du passé, de ce qui s'est passé, en vous connectant avec gratitude au moment présent et vous commencez à vous sentir bien !
"Mon Dieu, merci pour l'opportunité de travailler, pour avoir l'opportunité de marcher, pour avoir l'opportunité de organiser le tiroir de ma chambre."
Comprenez-vous ? Nous devons amener Dieu dans notre moment présent. Nous devons créer l'habitude d'expérimenter la présence divine dans les choses les plus simples du quotidien, comme laver la vaisselle, laver les toilettes, ranger le lit, sentir la présence divine en marchant, quand nous prenons le bus pour aller au travail, au moment où nous sommes dans une file d'attente de banque, ou au moment où nous allons acheter du pain.
Jusqu'à ce que nous n'apprenions pas à nous sentir littéralement connectés avec le seigneur de la vie dans le moment présent, dans les choses minimales de la vie quotidienne, nous ne comprendrons pas ce que c'est de vivre dans l'état élevé de conscience de la paix intérieure.
Et nous seulement faisons cela que quand nous nous connectons à chaque situation à travers les portes de la gratitude.
La pilule de l'évangile d'aujourd'hui vous invite, plus qu’à tout autre moment que nous avons déjà discuté ici, à ce sujet :
permettez-vous de vivre ici et maintenant! Sérieusement !
Mon Dieu, combien de personnes avec un cœur merveilleux vivent dans la tristesse qui est déjà passée !
ça ne compense pas! Sérieusement ! Cela nous rend malades, ça bloque notre vie. Et laissez tomber !
Ce qui est passé, est passé ! Impossible de réécrire.
Mais je peux réécrire mon esprit et mon cœur dans le moment présent.
Je réécris ma façon de sentir, la façon dont va ma vie.
Je ne peux pas écrire le futur avec précision, parce que cela n'est pas encore arrivé. Mais le moment présent, j'ai le pouvoir de le sentir parce qu'il se passe à ce moment. Alors profitez-en ! Allons-y !
Si votre journée vient de commencer ou si ça se passe dans le moment où vous écoutez la pilule, commencez à vous interroger, "Comment puis-je sentir mieux la présence de Dieu maintenant ?"
Alors, respirez profondément et sentez la réponse !
"Où le seigneur de la vie se fait présent dans ma vie en ce moment ?"
Et vous respirez profondément et vous vous sentez lié par le pouvoir de la gratitude à ce que vous faites à chaque étape de votre promenade !
Vous réaliserez que, avant d'imaginer, avant d’avoir votre vision et au-delà de ce que vous imaginez, vous allez commencer à vous sentir beaucoup plus libre et plus heureux !
Et par conséquent, par le simple fait de se connecter à la présence de Dieu dans les plus petites choses, notre cœur se libère déjà de l'angoisse qui nous a lié au passé ou des attentes souvent pénibles qui, en règle générale, tentent de nous relier à l'avenir.
Il n'y a rien de mieux que de vivre dans le moment présent à travers le pouvoir de la gratitude. Sans doute, mes amis, c'est le grand remède qui libère nos âmes !
Que Dieu vous bénisse ! Lumière et paix pour vous en ce jour merveilleux !
Que vous puissiez rendre témoignage à tous ceux qui vous entourent, de comment il est bon de vivre libre et heureux dans l'ici et maintenant. D’accord ?
Restez avec Dieu ! Merci beaucoup ! Et vous déjà savez, je ne me lasse jamais de remercier : Merci de partager les pilules de l’évangile !
Que vous ayez un jour béni et heureux !
J'attendrai, comme toujours, pour vos aimables commentaires et votre visite à notre page Instagram @inst.ricardomelo.
Lors de notre dernière visite en Floride, une merveille, hier à KSSF, nous avons posté quelques photos.
Je suis sûr que vous allez bien aimer !
Ça concerne aussi la gratitude et le sujet d'aujourd'hui. J'attends votre visite. D'accord ? Restez avec Dieu ! Lumière et paix pour nous tous ! Et vous savez déjà : jusqu'à très bientôt, en vous connectant à la présence de Dieu dans votre vie dans les plus petites choses !
Pensez-y : dans les plus petites choses ! "

https://youtu.be/Zgz5UA0XCnE
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 20 de Agosto de 2018, 14:39
Pilules de l'Évangile - Soyez plus compréhensif et tolérant ... (27/11/2017)

"Bonjour, mes chers amis, bonjour ! Bonjour !
Je commence avec une grande joie, cette pilule de l'évangile d'aujourd'hui, lundi. Mes amis, l'année se termine littéralement ! Nous avons beaucoup parlé de ce sujet ici. Qu'avez-vous fait de votre temps ?
Il est temps d'y réfléchir sérieusement ! Mes amis, notre week-end a été très spécial avec de nombreuses activités, grâce à Dieu. Nous avons eu des contacts avec des milliers de personnes dans certaines conférences. C'était tellement agréable, tellement bon !
Nos cœurs sont remplis de joie pour commencer une toute nouvelle semaine. Et aujourd'hui je voudrais vous parler d'un sujet très pertinent. Nous avons reçu, comme suggestion de pilule, de nombreuses demandes liées à la famille : des personnes ayant des problèmes familiaux et des relations difficiles, des personnes qui ont eu du mal à se comporter avec leurs enfants, les enfants avec leurs parents, des personnes ayant des problèmes avec leurs amis, des gens qui se plaignent aussi des difficultés au travail.
Je crois honnêtement que la base de tous ces conflits est exactement la difficulté que beaucoup d'entre nous avons d'être compréhensif et tolérant.
On peut dire que parler de l'évangile, c'est parler de compréhension. N'est-ce pas ?
Parce que l'évangile n'est rien de plus qu'une invitation
à mieux comprendre les lois de Dieu et les expérimenter.
Et pour ce faire, bien sûr, nous devons être un peu plus tolérants. Qu'est-ce que c'est d'être tolérant ?
Tolérant, ce n'est pas simplement tolérer quelque chose.
Savez-vous quand quelqu'un fait quelque chose que vous n'aimez pas ?
Vous faites la tête, vous vous mettez en colère et vous dites : " Mon Dieu, je dois supporter cette personne ! " En fait, vous êtes en colère contre elle. Vous vous n’êtes peut-être pas disputé avec cette personne, mais vous êtes en colère.
Vous n'avez rien dit, mais vous faites que penser à cette situation tout le temps. Cela n'est pas tolérer, ça c'est supporter et de manière négative ! Ce n'est pas ce dont parle l'évangile. Et, bien sûr, chers amis, cela ne va pas améliorer
nos relations avec les gens avec lesquels nous vivons.
La vraie tolérance, si bien abordée dans "L'évangile selon le Spiritisme" par les esprits supérieurs, est une extension de l'amour.
C'est quand nous sommes capables d'exercer la fameuse empathie. Qu'est-ce que l'empathie ?
C'est se mettre à la place de l'autre, non pas intellectuellement, mais réellement. C'est quelque chose de très important ! Pourquoi la réincarnation existe-t-elle ?
Parmi plusieurs raisons, l'une d'entre elles est exactement celle-ci : vous finissez par vivre une expérience que vous n'avez pas vécu dans les existences précédentes, justement pour comprendre beaucoup de choses que jusqu'à présent vous ne compreniez pas.
C'est un apprentissage. C'est comme si l'étudiant devenait un enseignant pour comprendre ce que c'est d'être un enseignant. Ou comme si l'enseignant devenait un étudiant pour comprendre les difficultés d'être un étudiant.
de comprendre vraiment une autre personne, se plongeant dans son univers, , vous n'y arrivez pas. Ainsi, quand nous essayons, avec beaucoup de tendresse et de bonne volonté,
de comprendre vraiment une autre personne, se plongeant dans son univers,ressentant la douleur qu'elle ressent
ou comprenant pourquoi elle pense comme elle pense, quelle était son histoire de vie, c'est incroyable comme les relations s'améliorent beaucoup.
Seul un petit peu de bien fait la différence dans nos vies.
Car, quand nous n'avons pas cela, nous avons de l'égoïsme, qui est le contraire de l'empathie.
Dans l'égoïsme, je ne pense qu'à ce qui compte pour moi, je ne pense qu'à ce qui est pertinent pour moi. Il n'y a aucune volonté de comprendre l'autre, au contraire, je veux que l'autre me comprenne.
C'est cela le problème. Nous avons malheureusement vu de nombreux problèmes familiaux. Pourquoi ?
Parce que lorsque cela se produit, c'est généralement un membre de la famille qui est exclusiviste, qui est, malheureusement, égoïste et qui veut que l'autre le comprenne.
Mais pourquoi cette personne ne peut-elle pas comprendre l'autre aussi ?
Pensez-y ! Nous en avons déjà de ce sujet parlé ici, c'est une question mathématique. Tant que nous sommes égocentriques, c'est-à-dire, tant que nous ne pensons qu'à ce qui nous intéresse, nous n'allons qu'avoir notre propre intérêt qui prendra soin de nous.
Dans un monde avec plus de sept milliards de personnes,
Si chacun de nous pense réellement à l'autre, regardez comment tout change !
Chacun obtiendra plus de six milliards, neuf cents, quatre-vingt-dix-neuf millions, neuf cents, quatre-vingt-dix-neuf mille personnes qui pensent à lui.
Car, si l'un pense à l'autre, nous recevrons de l'attention de tous les côtés. Notre Pilule de l'évangile nous rappelle toujours Jésus, notre merveilleux maître Galiléen, qui nous a appris à aimer et qui nous a appris à comprendre l'autre.
Jésus nous a conseillé de marcher un mile supplémentaire avec celui qui nous inviterait à marcher un mile.
Il nous disait que nous devrions donner aussi notre cape à quelqu'un qui nous demandait notre habit, et ainsi de suite.
Il est tout à fait naturel que nous ayons du mal à avoir des relations avec des personnes différentes de nous, parce que nous sommes encore en train d'évoluer et d'apprendre.
Nous sommes des enfants spirituels qui apprennent encore à agir de manière plus saine.
Le problème c'est d'avoir l'esprit fermée et ne pas vouloir s'améliorer. êtes-vous d'accord ?
Avoir des difficultés avec quelqu'un c'est naturel. Nous sommes tous différents ! Le problème existe quand je ne veux pas apprendre à travailler cette difficulté, et l'autre non plus.
Donc, nous tombons dans l'intolérance, dans le sens négatif.
Ainsi, la pilule de l'évangile de ce lundi matin veut vous inviter à être plus compréhensif et à comprendre la loi divine qui nous met en contact avec ce que nous devons apprendre
et qui nous fait attirer les gens qui nous apprendront
à évoluer avec amour et tendresse.
C'est vrai ! Essayez de regarder avec plus d'affection ceux qui sont aujourd'hui à vos côtés. Amis, ne faites pas l'erreur que beaucoup de gens font de perdre quelqu'un qu'ils aiment, à travers une désincarnation ou un retrait brusque, que parfois la vie matérielle amène, pour commencer à valoriser cette personne : "J'étais heureux et je ne savais pas ", " comment je voulais être à ses côtés. "
Malheureusement, j'ai vu de situations similaires dans des enterrements et même dans des hôpitaux lors les visites que nous faisions.
C’est triste de se rendre compte que, malheureusement,
nous avons encore besoin de la douleur abrupte de la séparation pour commencer à se réveiller de la léthargie spirituelle dans laquelle beaucoup d'entre nous se retrouve,
quand nous dormons dans notre égoïsme.
Et puis nous réalisons que nous avons tout ce qu'il nous faut pour faire avancer les choses. Parfois, nous n'y arrivons pas par manque de bonne volonté. OK ?
Que Dieu vous bénisse grandement !
Encore une fois, je ne m’en lasserai jamais de le répéter, merci de partager la Pilule de l'évangile et de faire avec tant d'amour vos listes de diffusion.
On m’a dit qu’il y a des gens qui ont acheté un autre téléphone portable parce le leur n'avait plus d'espace de stockage.
Beaucoup de gens ont déjà une liste de diffusion avec trois mille personnes. Regardez quelle belle chose ! Que Dieu bénisse leurs bonnes volontés !
Et ainsi, doucement, sans prétention, nous gagnons le monde, le cœur des gens, indépendamment de leur religion et de leur croyance. Tous ensemble, nous construisons cette chaine du bien. Restez à l'écoute !
J'aurai beaucoup de nouveautés pour 2018, plusieurs à propos de l'Instituto Namasté, qui est notre bras social des Pilules de l'évangile. Nous sommes en train de préparer plein de choses avec beaucoup de tendresse pour resserrer les liens entre vous partout dans le monde.
Je sais que ce n'est pas facile, parce qu'en fin de compte,
il y a plus d'une centaine de pays qui reçoivent la pilule quotidiennement. Pour nous, c'est un défi de créer ici, en l'occurrence, l'opportunité d'être tous interconnectés.
Mais croyez-moi : beaucoup de choses merveilleuses arriveront bientôt ! Bientôt je vais vous donner des nouvelles. OK ? Alors, améliorons notre compréhension de la vie et notre tolérance. Bien sûr, la vie va nous remercier ! Restez avec Dieu, chers amis !
Et vous le savez déjà : à bientôt, à très bientôt ! "

https://youtu.be/llPNuj7vWDk

Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 29 de Agosto de 2018, 16:00
Pilules de l'Évangile

Comment agir dans des jours difficiles ... (30/11/2017)

" Bonjour, mes chers amis, bonjour, bonjour !
Avec une grande joie et beaucoup de tendresse, je vous présente cette pilule de l'évangile de jeudi 30 novembre.
Comme d’habitude, lumière et paix à vos cœurs ! Beaucoup de lumière et de paix dans vos esprits !
Beaucoup de lumière et de paix dans vos vies !
Il y a des moments, mes amis, où tout semble aller mal ! N'est-ce pas ?
Il y a des jours où il semble que toutes nos expectatives ne seront pas satisfaites !
Nous connaissons tous ces moments de frustration et de difficultés que nous feraient perdre l’espoir si notre foi n'était pas très forte, n’est-ce pas ? Alors !
Qui n'a jamais vécu cela ? Qui n'a jamais eu des moments similaires ?
Des moments où, même si vous vous croyais fort, vous vous sentiez soudain faible ?
Des moments où vous étiez sûr que les choses allaient bien et soudain elles vont mal ?
Des moments vraiment défiants dans la vie ?
C'est dans ces moments, plus que jamais, que nous comprenons combien il est important d'avoir l'évangile dans l'âme.
Il y a une belle histoire dont je vous ai déjà parlé ici. Comme il y a toujours de nouvelles personnes qui arrivent, ces bonnes histoires ne sont jamais assez remémorées.
Cette histoire est arrivée à Chico Xavier dans les premières années de son merveilleux travail à Pedro Leopoldo.
C'était le début, il venait de commencer ses activités !
Chico avait un travail très important avec l’une de ses sœurs et son beau-frère, ils apportaient des aliments et des fournitures aux pauvres qui vivaient à Pedro Leopoldo, près d'un pont.
Ils le faisaient le samedi, à la fin du mois. Et ils dépendaient de dons pour pouvoir satisfaire la faim des gens. Ce jour-là, un samedi, l’armoire où ils gardaient la nourriture était vide.
Chico était très inquiet parce qu’il savait que beaucoup de gens l’attendaient. Il semble qu'ils étaient plus de deux cents personnes ! Ils avaient faim ! Et, en même temps, ils étaient dans l'attente.
Chico était très triste parce qu'il n'avait rien à leur donner. Ainsi, pour la première fois, il a pensé à ne pas y aller !
Mais immédiatement, au moment où il a pensé à ne pas y aller puisqu’il n’y avait plus d’aliments, Dr Bezerra de Menezes lui apparaît et dit : " Chico, pourquoi tu ne veux pas y aller ? " " Mais docteur, les gens attendent nos dons, et nous n'avons rien ! " " Mon fils, comment dis-tu une telle chose ?
Qu'en est-il de notre foi ? Cela ne vaut-il pas la peine ?
Bien sûr que nous avons quelque chose à leur donner ! Viens ! " Commence par remplir ces tonneaux avec de l'eau.
Je vais la fluidifier et toi, au moins, tu pourras leur donner de l'eau fluidifiée et de ton affection aussi, comme d’habitude !
Et, ainsi, le docteur Bezerra a fluidifié l'eau.
Chico a pris les tonneaux d'eau, a rejoint le reste de l'équipe, et puis il est parti. Quand il est arrivé, mes amis, il y avait une foule qui l’attendait !
Les gens ont commencé à le maudire et à se plaindre ! Comme je l'ai dit la dernière fois que j'ai raconté cette histoire ici, c'est étrange, n'est-ce pas ?
Parfois, vous faites du bien à une personne neuf fois, mais elle ne vous remercie pas toujours.
Il suffit que vous ne fassiez pas ce qu'elle attend de vous une seule fois, pour que vous soyez critiqué !
Cela se passe ainsi !
Le disciple de l'Evangile doit apprendre, souvenez-vous, de faire le bien pour le bien, d’aimer pour aimer et de chercher la reconnaissance de Dieu, en ayant sa conscience tranquille !
Jamais celle des autres. Chico avait beaucoup fait pour ces gens ! Mais ce jour-là, quand il n'avait pas d’aliments à leur offrir, même si cela n'était pas de sa faute, les gens ont commencé à se plaindre et ils ont commencé à le maudire.
Il était gêné.
Heureusement, il y avait une dame avec un peu plus de bon sens qui a finit par intervenir au milieu de la situation et à parler aux gens : " Mes amis, qu'est-ce que se passe ?
Chico nous aide tellement ! Juste parce qu'il n’a pas de nourriture aujourd'hui à nous donner ?
Alors aujourd'hui, nous allons l’aider aussi." Elle l’a serré dans ses bras, et la tension commença à s'atténuer.
En ce moment, la surprise est arrivée ! Car c’est comme ça,
les moments difficiles de notre vie viennent habituellement avant les moments heureux.
Pourquoi ? Pour que nous puissions valoriser les bonnes choses !
Le jour où nous vibrions que dans la lumière, dans la paix et dans la joie, au moment existentiel dans lequel nous apprenons à pratiquer la gratitude anticipée, plutôt qu'une plainte précoce, ce que font d’habitude beaucoup d’entre nous, nous n'aurons plus à passer par des difficultés pour pouvoir valoriser le bien.
Mais jusque-là, les difficultés vont certainement continuer à apparaître pour nous sensibiliser.
Puis, après tout ce qui est arrivé, un camion rempli de choses est apparu.
C'était un samedi. Le conducteur met son visage en dehors de la fenêtre et dit : " Francisco Cândido Xavier ? Qui est-ce ? "
Chico s'identifie : " C'est moi ! "
" J'ai une commande pour vous ici, pourriez- vous la signer s’il vous plaît ?
Je sais que c'est samedi, désolé ! Mais le pneu a crevé sur la route et je suis arrivé en retard.
J’aurais dû arriver hier, et en plus j'ai besoin de repartir le plus tôt possible ! "
Et Chico dit : " Je signe, mais qu'est-ce que c’est ? "
" Ce sont des couvertures et des aliments qu’un monsieur a envoyé de São Paulo. "
Tout le monde était content, ils sautaient tellement ils étaient heureux, ! Et Chico, avait les yeux écarquillés. Ce monsieur avait été bénéficié de la bonté médiumnique de Chico.
Son fils s'était désincarné dans un accident, et Chico avait psychographié un message avec les détails de son fils quelque temps auparavant.
Il avait réconforté le cœur de son épouse, cette mère qui, malheureusement, était très inconsolable !
L'homme est retourné à São Paulo heureux, en promettant à Chico qu’il l’aiderait un jour dans les travaux sociaux.
Et Chico ne s'en souvenait même plus.
Donc, cet homme avait tenu sa promesse et a envoyé ce camion rempli de bonnes choses.
Vous voyez ! Le camion devrait arriver vendredi !
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 29 de Agosto de 2018, 16:01
Mais il est arrivé le samedi ! Le Centre Luiz Gonzaga était fermé ! Les coïncidences qui ne sont jamais des coïncidences. Eh bien ! Chico, au moment où il se rend compte, il dit : " Attendez ! Vous êtes allé au Centre, n'est-ce pas ? S’il était fermé, comment vous êtes arrivé ici ?
"Ah Oui ! Je suis arrivé là-bas, et très inquiet j'ai pensé :
Oh mon Dieu ! Est-ce que je serai obligé d’attendre jusqu'à lundi pour faire cette livraison ? "
J'ai été surpris ! J'ai vu un homme qui se tenait à proximité qui m'a demandé : " Avez-vous besoin de quelque chose ? "
Je lui ai dit : " Oui, je cherche Francisco Xavier. "
Puis il a dit : " Oh, je sais où il est allé, il est allé à droite,
il a tourné là-bas et puis il est parti dans cette direction. " Et il m'a dit où vous étiez ! Chico répond : " Monsieur, mais personne ne savait que nous étions ici.
Il n'y avait personne d'autre là-bas ! Vous souvenez-vous du nom de ce monsieur ? Il a regardé Chico et a dit : " Il avait un nom étrange. Le nom d’un animal, veau, génisse (bezerra). "
Oh mon Dieu ! Dr. Bezerra de Menezes s’est montré pour guider ce monsieur !
Voyez-vous cela ! Ne serait-il pas plus simple pour Dr. Bezerra de le dire à Chico ? Il savait tout ce qui allait se passer !
Il aurait pu dire " Mon fils, ne t'inquiètes pas ", quand Chico a dit qu'il n'irait pas parce qu'il n'avait plus de fournitures !
Est-ce que ne serait- il pas plus simple si le Dr Bezerra avait dit : " Reste tranquille, car les dons arriveront ? "
" Vas-y, ils seront bientôt là. " Mais non !
Parce que c'est ainsi que Dieu travaille pour que nous grandissions spirituellement ! Nous devons faire un effort. Comprenez-vous ? Faire notre part pour ne jamais perdre l’espoir !
Que la pilule de l'évangile d'aujourd'hui, encore une fois inspirée par cette belle histoire, nous montre que dans les jours difficiles, notre foi doit être plus grande !
Dans les instants de grande difficulté, notre amour doit être encore plus intense ! Dans les instants les plus frustrants, la gratitude à Dieu pour les bonnes choses que nous avons devrait être encore plus expressive, de sorte que nos âmes
s'élèvent à des vibrations supérieures et nous protègent du découragement, Car les difficultés seront toujours éphémères pour ceux qui ne cessent pas de travailler et qui font des efforts.
Parce que, littéralement, Dieu sera toujours présent avec nous. OK ?
Allez mes amis ! Deux avertissements importants pour ceux qui accompagnent la pilule ! Nous essayons toujours, avec beaucoup de tendresse, de faire de notre mieux pour partager de nouveaux contenus qui font la différence dans votre vie !
Le personnel de la « falange do Bem », dans toutes les parties du monde, travaillent intensément.
Vous souvenez-vous de notre magazine Pilules de l'évangile ?
Grace à Dieu, Il a fait un énorme succès ! Nous produisons déjà le numéro 3. Ce magazine apportera toujours des interviews, des extraits de l'Evangile qui peuvent être utilisés avec des enfants, des histoires dans les coulisses de nos activités que personne connaît ! C'est très intéressant !
Il sera disponible pour que vous le consultiez.
Je vais aussi partager le PDF du magazine de ce mois, pour ceux qui ne l'ont pas encore reçu.
Nous avons trouvé un moyen plus simple de supporter les coûts. Malheureusement, nous ne pouvons pas y échapper.
Ils existent ! Personne n'a besoin de payer quoi que ce soit ! De quoi s’agit-il ?
Ce sont des façons de soutenir le projet !
Donc, si vous êtes intéressé à sponsoriser le projet du magazine qui arrive aujourd'hui à des milliers de personnes dans le monde entier sur tous les supports de communication,
Instagram, la pilule elle-même et même par mail, n’hésitez pas à contacter la personne responsable de cette activité, Douglas.
L'email est pilulasdoevangelhousa@gmail.com.
Vous recevrez tous les détails du sponsor que vous voudriez, éventuellement, faire ! C'est un parrainage classique, pour que vous puissiez diffuser ce que vous faites, evidement s’il s’agit de quelque chose que soit compatible avec les objectifs de nos activités.
Certainement, vous nous aiderez beaucoup.
Et j'espère que le projet puisse vous aider aussi.
C'est un moyen de s'entraider pour que de plus en plus de gens puissent y avoir accès. Le deuxième avertissement : Tout s’est bien passé hier, sur Instagram.
Des vidéos, tous les jours, sur comment surmonter nos peurs financières. La pilule d'hier en a parlé sur ce sujet. Grace à Dieu, cela nous aide beaucoup !
Alors, souvenez-vous, si vous n'y êtes pas encore allé, allez-y. Nous avons beaucoup de vidéos. Nous avons enregistré une bonne séquence, et aujourd'hui je vais continuer à tourner des vidéos sur comment vous pourriez surmonter des problèmes qui vous bloquent dans la vie financière, dans la vie matérielle, dans les conflits, avec l'argent, la matière et l'esprit. Allez jeter un coup d’œil !
C'est sur l’Instagram, @ inst.ricardomelo. D’accord ?
Que Dieu continue à vous éclairer, vous inspirer et vous soutenir de toutes les manières, dans tous les sens et surtout dans les moments les plus difficiles !
Soyez avec Dieu ! Lumière et paix, bien sûr !
Merci beaucoup d'avoir partagé les pilules de l'Évangile !
Et vous le savez déjà : beaucoup de joie et de gratitude à vous, à bientôt, à très, très bientôt ! "

https://youtu.be/202fIwsSYhQ
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 05 de Setembro de 2018, 15:01
Pilules de l'Évangile

En explorant le site Web de l'Institut Namaste! (27/08/2017)

Bonsoir ! Une très bonne soirée à tous ! Bienvenue à tous !
Je voudrais commencer par dire merci à tout le monde.
Je tiens à vous rappeler que c'est aujourd'hui le lancement mondial de l'Institut Namastê.
Allons-y à ce qui nous intéresse, permettez-moi de vous montrer le site Web de l'Institut Namastê maintenant.

Voyez, mes amis, le site de l'Institut Namastê est enfin né!
Bien sûr, nous allons encore beaucoup l’améliorer !
Au moment où vous entrez dans le site, vous avez exactement la possibilité de visionner les différents CD.
Nous avons les CD de pilules de l'Évangile. Regardez les premiers CD des pilules de l'Évangile. Magnifique ! Regardez cette belle couverture ! C’est Helvecio qui l'a créé. Tout fait partie de dons.
Et nous avons le CD que beaucoup attendent : des paraboles pour les enfants et pour les adolescents. J'ai enregistré des paraboles dans une langue plus accessible pour que vous puissiez écouter avec vos enfants, tant pour les enfants que pour les adolescents.
En fait, vous pouvez les écouter avec tout le monde. Et nous avons aussi la méditation !
L'Institut Ricardo Melo a fait don de tous les droits sur tous les volumes vendus, à l'Institut Namastê. Pourquoi ça ?
Beaucoup de gens nous entendent parler de méditation, ils ne savent pas comment méditer et ils veulent du matériel pour cela. Et la méditation est une ressource merveilleuse ! N'est-ce pas ? C'est une bénédiction dans la vie de tous !
Donc, ici, vous aurez la chance d'apprendre à méditer.
Vous ferez partie d'un groupe WhatsApp qui développe ce projet de méditation.
Et il y aura des cours de soutien dans lesquels je répondrai aux questions. Tout est prêt !
Nous avons pu avoir une somme très symbolique par rapport au cours. Quasiment un dixième du prix du cours de l'Institut Ricardo Melo. Nous offrons à l'Institut Namastê pour qu’il soit abordable pour tout le monde.
Ensuite, allez-y sur le site Web de l'institut.
Eh bien, après les bannières, vous allez voir : nous avons les informations qui parlent un peu de l'histoire de l'institut et de son équipe.
Voyez comme c'est beau, nous avons la carte du monde qui raconte comment l'institut est né. Ensuite, nous parlons de la « Falange do Bem », qui est la partie du monde spirituel qui nous guide et nous assiste. Beaucoup ne le croient pas, mais même si vous ne le croyez pas, sans eux il n'y aurait pas de travail du tout !
C'est un beau travail, qui explique un peu les piliers de la « Falange ». Voici quelques galeries avec des photos.
Nous allons mettre beaucoup de photos, car il y a beaucoup d'événements.
Et, bientôt, nous mettrons à disposition l'agenda de l'institut. Nous allons toujours avoir une vidéo.
La vidéo qui est disponible ici est une conférence que j'ai faite à Londres : "Heureux les affligés."
À votre disposition, il y a tout ce que l'Institut Namastê peut offrir. Par exemple, par rapport aux pilules de l'Évangile, vous allez trouver : suivez les pilules de l'Évangile sur Facebook.
Voici la transcription des pilules de l'Évangile pour vous qui voulez les voir transcrites.
Ici, vous avez les pilules de l'Évangile traduites. Ici, c’est pour ceux qui écoutent mon enregistrement et le traduisent en portugais. Voici la traduction de la pilule de l’évangile, qui est accessible en LIBRAS, la langue des signes brésilienne!
Avez-vous une idée de ce que c'est que d'avoir des gens qui, jusqu'à nos jours, ne pouvaient pas communiquer avec le monde, en écoutant la pilule de l'Évangile à travers les LIBRAS ?
Ils sont malentendants ou totalement sourds !
J'ai eu un rendez-vous la semaine dernière avec une spécialiste, qui s’appelle Eliane, elle est d’ici, de Belo Horizonte, et pendant 30 ans elle a travaillé avec la langue de signes (LIBRAS).
Nous avons parlé aux enfants malentendants. Nous voyons le bien que cela leur fait !
Le travail d'Euridice, qui fait la traduction de LIBRAS, est excellent !
Donc, vous pouvez cliquer. Je ne vais pas cliquer un par un ici, vous pouvez le faire plus tard. Vous avez le groupe YouTube, où Mauro propose des pilules d’évangile tous les jours.
Vous avez WhatsApp pour ceux qui veulent participer.
Il y a de gens qui disent : "Je veux participer, je veux recevoir et je ne reçois pas". Dans ce cas, cliquez ici que vous serez inscrit. Il y a des pilules sur le Telegram aussi !
Le telegram, pour ceux qui ne le savent pas, est un autre système beaucoup plus pratique, et plus utile que WhatsApp.
Il fonctionne mieux et est beaucoup plus simple !
Beaucoup de gens migrent vers le telegram. Et le système est gratuit aussi. Vous pouvez l'utiliser.
On propose aussi les pilules pour les enfants ! C’est ma chère Roseli qui s’occupe de faire cet excellent travail !
Bientôt, plusieurs autres chaînes seront disponibles ici : Il y aura des pilules pour les enfants handicapés, des pilules qui parlent des animaux pour ceux qui s’intéressent aux animaux, et beaucoup, beaucoup, beaucoup plus d’autres!
Nous faisons ça pour vous ! Tout est donné, comme je vous ai déjà dit. J'ai fait en sorte que le site ne soit pas sophistiqué, qu’il ne soit pas acheté dans une agence. Rien de tout ça !
Il doit être simple, opérationnel, afin que nous puissions le construire ensemble et que vous puissiez participer à l'ensemble du processus depuis le début. Alors voici le site de l'Institut Namastê !
C’est déjà en libre-service ! Voyons voir : on a le lien pour faire des achats ici, regardez !
Pour ceux qui souhaitent le CD de pilules de l'Évangile, voyez comme c’est bien !
Nous avons préparé un lot pour vous, pour être très accessible à tous. Regardez ! Vous pouvez acheter les pilules de l'Évangile ici !
Ça coute R$ 40.00 (Quarante Reais). Le produit est numérique. Tous les médias. Vous recevrez les deux !
Il y a beaucoup de pilules et toutes les paraboles de Jésus pour le téléphone portable, pour que vous puissiez les écouter avec votre famille !
Vous cliquez ici, dans "buy now", qui veut dire acheter maintenant ! Je n’ai pas besoin de dire : tous les revenus, à 100%, seront reversés à l'Institut Namaste!
Regardez comme c'est beau ! c’est très simple !
Le système est assez sécurisé. Tout a été très bien testé et travaillé. Voilà ! Dès que vous vous êtes inscrit, vous recevrez votre e-mail et vous allez pouvoir commencer à écouter bientôt !
Aidez-nous, vous qui attendiez anxieusement.
Car, ce matériel vous aidera beaucoup et vous allez nous aider beaucoup dans ce mouvement aussi.
Très bien, mes amis ! La divulgation est alors faite. Allez visiter le site ! Vous pouvez l'acheter quand vous voulez !"

https://youtu.be/WN82TZbRNjo
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 07 de Setembro de 2018, 17:53
Pilules de l'Évangile

Comprendre: la lumière de la paix intérieure ... (27/06/2017)

" Bonjour, mes chers amis, bonjour ! Bonjour !
Avec une grande joie, je commence aujourd’hui une nouvelle pilule de l’évangile. Ce mardi 27 juin. Beaucoup de lumière et, comme d’habitude, beaucoup de paix pour vos cœurs et pour vos vies dans tous les sens !
Que la paix puisse vous retrouver et, par conséquent, qu’elle puisse retrouver de la tranquillité dans votre esprit, dans votre quotidien, pour qu’elle soit ressentie de manière plus intense !
C'est exactement cela, mes amis, dont je voudrais vous parler un peu dans notre pilule d’aujourd'hui : l'intensité de la paix intérieure, en particulier de sa manifestation.
Que cela veut-il dire ?
La compréhension est l’un des principaux attributs du cœur qui vit en paix ou du cœur qui, au moins, augmente à chaque jour sa relation avec le véritable sentiment de paix.
La compréhension est le contour, le reflet instantané d'un cœur qui apprend à aimer.
Plus nous apprenons à aimer, plus notre niveau de compréhension est grand par rapport à tout et à tous ceux qui nous entourent. N'est-ce pas ?
Même par rapport à ceux qui ne nous aiment pas, qui ne veulent pas nécessairement notre bien, peu importe la raison.
Il y a une chose qui nous saute toujours aux yeux quand nous étudions, par exemple, l'histoire de Jésus,
quand nous faisons attention, avec beaucoup de tendresse, aux détails de l’histoire du propre Bouddha, quand nous connaissons l’histoire de Mahatma Gandhi, qui est plus récente, quand nous apprenons un peu plus sur les histoires des êtres de lumière qui étaient présents avec nous récemment sur Terre, comme l’histoire de Chico Xavier,
de la Mère Teresa de Calcutta, de notre chère sœur Dulce,
quand nous analysons des figures historiques pour leur importance historique, comme le pasteur Martin Luther King et bien d'autres, ce qui nous frappe, c'est la capacité de ces personnes d'aimer d'autres personnes qu’ils ne connaissaient pas personnellement.
Ces personnes comprenaient à tous et élargissaient leur sens de la compréhension. Cela est très important !
Parfois, il est surprenant que tant de personnes qui sont intolérantes, finissent par être comprises par un cœur plein d’amour.
Parlons un peu de ce sujet ? La première chose à dire est que cette compréhension n'est évidemment pas le synonyme de condescendance. Un cœur plein d’amour n'est pas forcément en accord avec le déséquilibre de l'autre simplement parce qu’il l’aime.
Mais le cœur plein d’amour comprend la maladie psychologique et la maladie spirituelle de l’autre.
C'est ce qui fait la différence ! Dans ce raisonnement, je vous raconte l’une de mes expériences de quand j'étais en deuxième année de lycée.
Je me souviens que je lisais et que j’aimais des biographies.
C'était la première fois que je lisais sur Mahatma Gandhi.
J'ai été frappé par une histoire dans laquelle une journaliste est venu le voir et lui demanda : « Mahatma, qu'est-ce que le pardon pour vous ? »
Il a répondu : « Ma fille, je ne sais pas comment vous dire ce qui est le pardon, parce que je ne sais plus ce que c'est d’être offensé. » Et elle lui a dit : « Mais comment, Mahatma ? »
« Les gens vous maudissent, les radicaux de votre religion ne veulent pas que vous travaillez pour l'harmonie entre les musulmans et les hindous. » Et Gandhi a répondu à la journaliste : « Ma fille, penses-tu que je peux me mettre en colère contre quelqu'un comme ça ?
Une personne qui agit de cette manière est spirituellement malade. Si j'agis comme elle, c'est moi qui vais devenir malade. Un malade a besoin de quoi ? De médicaments, de traitement.
Donc je préfère offrir ma compréhension. »
Alors, mes amis, des postures comme celle-ci nous font penser : dans quelle mesure construisons-nous réellement notre paix intérieure ?
Dans quelle mesure pourrions-nous offrir un peu plus de compréhension aux personnes difficiles autour de nous ?
Dans quel sens ?
Avant que quelqu'un me dise « mais je ne peux pas comprendre l'autre, sinon il va continuer à abuser de moi, à me faire du mal », je vais évoquer Jésus !
Jésus reste notre référence principale, la plus logique et la plus grande. Christ était une référence dans la compréhension mais, en même temps, il a dit : « que votre parole soit : oui, oui, non, non ».
Jésus était l'amour en personne, l'amour incarné entre nous.
Mais en même temps, il était la discipline, la sérénité et la fermeté. Parce que c'est ainsi qu'il a agi avec les vendeurs du temple, c'est ainsi qu'il a agi avec les pharisiens, c'est ainsi qu'il a agi toute sa vie.
Qu’est-ce que je veux dire ?
Si vous et moi nous construisons notre paix chaque jour qui passe, mes amis, il est fondamental d'apprendre à comprendre véritablement l'autre.
Et bien sûr, comprendre l’autre signifie, oui, dans de nombreux moments se mettre en silence au moment de l'infraction, signifie prier pour lui, un être malade, qui provoque des troubles, au lieu de faire comme beaucoup de gens qui voudront juste l’offenser.
C'est le minimum que l'on attend d'un cœur qui apprend à aimer. N'est-ce pas ?
Qu'est-ce que Jésus a dit ? « Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense auriez-vous ? »
Alors c'est notre rôle !
Bien sûr, selon les circonstances, un positionnement lucide,
juste, ferme, honnête, digne et souvent énergique, devient parfois nécessaire ce qui ne veut pas dire avoir moins d'amour pour l’autre. C'est ce que Jésus a fait.
Et vous pouvez avoir la certitude que Jésus, à aucun moment,
a eu des sentiments négatifs envers les vendeurs du temple.
Le Christ s'est opposé à l'attitude des vendeurs du temple, ce qui est tout à fait différent. Où est-ce que je veux venir ?
Si vous avez un parent difficile ou un collègue compliqué,
si vous avez, selon vous, des gens très compliqués autour de vous, et vous devriez probablement les avoir, souvenez-vous de prier pour eux, souvenez-vous de vous demander si vous ne faites pas la même chose qu'ils font.
Parce que nous nous plaignons souvent de l'autre, mais nous faisons souvent la même chose qu’ils font.
Offrez alors votre compréhension.
Si nécessaire, ayez toujours des discussions sérieuses et fermes, faites-le avec sagesse. Que cela signifie-t-il ? Ne pas insulter, ne pas crier et ne pas offenser l’autre.
Nous pouvons poser nos points de vue de manière respectueuse et digne, pour montrer à l'autre que selon notre jugement, nous ne sommes pas déséquilibrés comme lui et que nous n'agissons pas de cette manière déséquilibrée.
Je sais que ce n'est pas facile. Je sais que ce n'est pas simple.
C'est pourquoi nous avons l'évangile pour nous guider et nous inspirer à semer la lumière, la paix, le parfum de la paix, le parfum de l'amour qui, progressivement, nous allons construire dans notre cœur.
Alors comprenez les autres et laissez le temps, ce grand élixir de Dieu, cette grande médecine divine, mettre tout à sa place.
Ayez confiance ! Une chose que j'apprends petit à petit
avec les amis spirituels c’est que nous avons vraiment besoin de confiance.
Nous ne pouvons pas bien comprendre les choses au moment où elles se produisent. Mais gardez cette phrase en tête : le temps est maître de toutes choses et mettra certainement tout à sa place.
Alors, laissez vos cœurs émaner plus de compréhension et moins de jugement. OK ? Une super journée à vous !
Lumière et paix pour vos cœur, pour vos familles et pour tous les êtres qui vous entourent !
Et à bientôt, mes chers amis, à très, très bientôt !
Bien sûr, avec plus de paix dans le cœur, avec moins de jugement et plus d'harmonie à partager ! "


https://youtu.be/lrk3biOUhVg
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 18 de Outubro de 2018, 14:26
Pilules de l'Évangile

Que faire quand le passé est présent ? (01/12/2017)

"Bonjour, mes chers amis, bonjour ! Bonjour !
Commençons, avec une grande joie, ce vendredi, le 1er décembre, une autre pilule de l'évangile.
Le dernier mois de l'année commence officiellement !
Mes amis, je vous souhaite beaucoup de lumière, beaucoup de paix et beaucoup d'énergies bonnes et positives pour vous et pour votre famille où que vous soyez !
Dites-moi une chose : comment gérez-vous votre passé quand il se fait présent ? Comment gérez-vous les expériences et les situations qui sont déjà passés et que, pour une raison quelconque, vous ne pouvez pas vous détacher ?
Ce sont de vieilles émotions, de vieux souvenirs.
On n’arrive pas, systématiquement, à mettre le passé à sa place, qui est exactement dans le passé.
Aujourd'hui, nous allons parler un peu de l'importance de fermer des cycles, de comprendre que le passé est extrêmement important pour nous tous.
Parce que c'est une partie fondamentale de notre histoire.
Car sans lui nous ne serions pas là.
Mais, vivre définitivement dans le passé ne nous aidera pas à bien profiter notre présent.
Combien de personnes connaissez-vous qui, malheureusement, ne peuvent pas être en paix, avec un cœur léger, parce qu’ils se souviennent toujours de situations qui sont déjà passés ?
Ce sont des peines, des rancunes, de nombreuses situations qui ont, parfois, macéré, aigri nos cœurs pour une raison quelconque.
Sans vouloir juger, en ce moment, si la responsabilité de ce qui s’est passé nous appartient ou pas, néanmoins, ce sont des souvenirs qui, tant qu’ils sont avec nous, ils ne nous laissent pas avancer.
L'image d'une personne qui vit dans le passé et qui me vient à l'esprit est justement d’une personne qui tente de marcher, mais c'est comme si elle portait un genre de collier de plomb ou un sac à dos trop lourd qui la ferait ramper.
En vivant de cette façon, tout est difficile et compliqué, car la personne ne s’est pas libérée. C'est pourquoi l'Évangile nous apprend toujours à aller de l'avant.
Si le maître de la vie qui nous a donné la vie et qui nous a donné ce merveilleux cadeau de pouvoir incarner avec la bénédiction de l'oubli, en nous donnant le droit de commencer une nouvelle existence, en nous faisant tout simplement oublier le passé afin que nous puissions faire un nouveau livre, pour que nous puissions commencer à écrire de nouvelles histoires, alors, pourquoi n’allons pas nous permettre de recommencer ?
Donc, aujourd'hui, d’une manière spéciale, vous allez vous autoriser à recommencer vraiment.
Sérieusement ! Si nous vivons que du passé, nous ressemblerons à des musées, puisque, en restant toujours au passé, nous ne profiterons pas des opportunités du présent.
Vous avez vécu, par exemple, un problème dans le domaine affectif, avec une relation douloureuse ou même une trahison, ou alors, vous avez eu une situation qui vous a rendu triste, peut-être quelqu'un que vous avez aimé a désincarné, peut-être que la mort vous a rendu visite de différentes manières ou que vous êtes passés par une situation difficile, peut-être un problème de maladie grave,
ou une situation financière qui a laissé des marques, vous avez, peut-être, été licencié de votre travail.
Il existe d'innombrables situations que, malheureusement,
dans le monde d'aujourd'hui, nous voyons encore beaucoup.
Ce sont des situations de violence que vous avez peut-être connues, ou problème de relation avec vos parents.
De tout façon, la liste est énorme, de même que la quantité des situations désagréables qui nous sont arrivées dans le passé mais une question demeure. Qu'est-ce que vous trouvez le plus intéressant : rester dans le passé, en train de répéter aux autres tout le temps
Ce qui s’est passé avec vous, ou voulez-vous pardonner votre passé ?
Pardonner lui permettra de rester où il devrait être, dans le domaine des souvenirs, mais en vous apportant l'apprentissage.
Je ne dis pas que c'est facile, mes amis. Certainement pas.
Mais il est beaucoup plus difficile pour nous de vivre dans le présent et continuer à porter le passé, en croyant que notre avenir sera meilleur.
Ne faites pas ça ! Je suis sérieux et je vous dis avec toute mon affection.
Donc, il est important que, si vous n’arrivez pas à le faire seul, car vous dites "Ricardo, ça fait très mal, ce n’est pas possible", dans ce cas cherchez de l’aide !
Une bonne thérapie ou un professionnel qui puisse vous aider, sera très utile en ce moment.
Ainsi qu'une conversation fraternelle que vous pouvez trouver dans une maison religieuse avec laquelle vous êtes en harmonie, que vous vous sentez bien et heureux.
Mais je crois que c’est surtout la prière, mes amis.
Je crois qu’ouvrir notre cœur à Dieu est la meilleure chose que nous puissions faire.
Cela ne nous empêche pas de chercher d’autres ressources qui puissent nous aider, bien sûr.
Mais c'est dans le sens de parler avec Dieu en vérité : « Père, ça fait mal.
Je suis toujours triste de ce qui s'est passé, mais aidez-moi à avancer, s’il vous plait.
Aidez-moi à regarder le passé avec amour.
Puisque je sais que rien ne se produit par hasard, même si je ne peux pas encore comprendre pourquoi cela m'est-il arrivé, même si je me sens comme une victime de la vie,
bien que je sache qu'il n'y a pas de victimes de la vie, car rien ne se produit par hasard, aidez-moi à suivre mon chemin, surtout en ce moment que je ne arrive pas à comprendre ce qui s'est passé."
Mon ami, ouvrez votre cœur. C’est ce sentiment sincère de paix, d’humilité qui peut vous amener une certaine légèreté pour continuer à vivre votre vie.
Sinon, nous serons toujours coincés avec ce qui s'est passé.
Et la personne qui reste attachée au passé et qui n’arrive pas à satisfaire à ses attentes, malheureusement, elle ne pourra pas vivre pleinement le moment présent.
Ainsi, j’espère que notre pilule de l’évangile d'aujourd'hui,
ce premier jour de décembre, un important mois de planification pour l’année 2018, avec le bilan de tout ce qui s'est passé cette année, puisse vous inspirer à aller de l'avant, indépendamment de ce qui s'est produit dans le passé !
Profitons-en, mes amis, car chaque jour est un jour pour recommencer !
Chaque jour est le jour où nous écrivons une nouvelle histoire, un nouveau chapitre de notre existence.
Ne l'oubliez jamais !
Dieu nous a donné le lendemain pour recommencer, la semaine prochaine pour recommencer, une nouvelle année, littéralement, pour que nous puissions recommencer et une nouvelle existence pour que nous recommencions autant de fois que nous en avons besoin !
Donc, ne restez pas coincés dans le passé. Au contraire !
Ouvrons nos cœurs et nos esprits à ce merveilleux renouvellement du présent.
Et avec l'évangile, c'est plus facile. En revanche, pour ce qui vivent toujours piégée dans sa propre fierté, c'est beaucoup plus difficile.
Mais imaginez un instant, je vais répéter ce que je dis toujours ici : faire l’évangile à la maison et avoir un moment pour parler avec Dieu chaque jour, ça vous apportera la paix !
Regardez comme c'est bien ! Vous allez méditer un peu. Apprenez à méditer.
Mes amis, le bien que cela va vous apporter est formidable, parce qu’il calme l’esprit, calme le corps et enfin, ça renouvelle vos forces.
Avec 10, 15 minutes, vous faites une bonne méditation.
Ensuite, vous parlez à Dieu. C'est tellement bon pour vous de commencer votre journée comme ça !
Vous pouvez trouver un travail social où vous puissiez vous rendre utile, où vous puissiez soutenir d'autres personnes en situation de besoin.
Vous vous sentirez tellement bien !
Il n'y a pas de passé douloureux qu’on ne puisse pas s’en défaire, qu’on ne puisse pas surmonter, si nous faisons le bien sans se demander à qui et sans aucune prétention.
C’est un sentiment agréable que se renouvelle.
Il guérit et nous permet certainement d'avancer en étant plus léger et beaucoup plus heureux, ce dont nous avons vraiment besoin.
Alors, allons-y pour notre journée !
Merci beaucoup de partager les pilules de l’évangile !
Lumière et paix pour votre cœur !
Et vous savez déjà : à bientôt, jusqu'à très, très bientôt, en vivant plus le moment présent ! "


https://youtu.be/2kPgGUeKjp0
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 26 de Outubro de 2018, 13:42
Pilules de l'Évangile

 5 Astuces pour etre heureux. (01/11/2016)

" Bonjour, mes chers amis, bonjour ! Bonjour !
Ça me fait plaisir de vous dire bonjour à nouveau.
Je vous souhaite beaucoup de lumière et de paix au cours de ce merveilleux mardi, veille du 1er novembre, que pour nous, c’est un jour férié.
Je voudrais commencer par remercier les amis de la « Casa de Glacus », à Belo Horizonte.
Hier a été une soirée mémorable, toujours avec une grande affection, nous avons rencontré des amis chers.
La maison était remplie et, comme d’habitude, avec une vibration sublime.
Aussi sublime d'amour et de gentillesse. Que Jésus Bénisse à tous ! Aujourd'hui, nous allons parler d'un sujet merveilleux sur lequel nous avons parlé hier à la « Casa de Glacus ».
Nous parlons de la façon dont nous pouvons surmonter la dépression dans le prisme du spiritisme et de la spiritualité.
Et dans une partie du discours, nous avons parlé des cinq étapes
pour avoir une vie extrêmement heureuse.
Ils ont été proposés par Joanna de Ângelis et ont été annoncés merveilleusement par Divaldo Franco.
Je voudrais partager ces cinq étapes parce que pour moi elles ont beaucoup de sens.
J'essaie de les adapter à ma vie et de les suivre à la lettre et je trouve ça extraordinaire. Allons-y !
Préparez-vous à les écrire. Écoutez cette pilule aussi souvent que vous le désirez.
Faites-le, car ces cinq étapes sont incroyables pour avoir une vie heureuse.
Étape numéro un, selon Joanna de Ângelis, nous devons comprendre que la vie est belle. C'est vrai, la vie est belle !
Si vous voulez voir la beauté par tout, vous verrez, car c'est comme ça que ça marche !
Nos yeux verront ce que nous voulons voir, la beauté ou les choses moches.
Connaissez-vous l’histoire du verre d'eau ? Est-il à moitié plein ou à moitié vide ? (Rires) Cela dépend des yeux de ceux qui voient, êtes-vous d'accord ?
Hier, dans la conférence, j'ai mentionné un ami qui, quand il va dans les villes anciennes et historiques, il dit : "hou là, comme c’est vieux tout ça » !
Cependant, il y a des gens, comme moi, qui vont dans les villes historiques et se disent : "Mon Dieu, il y a tant d’histoire !"
Donc, pour certains, c'est vieux, pour d'autres c'est l’histoire d’un lieu.
En fait, la ville historique n'est qu’une ville historique ; La différence est dans les yeux de celui qui voit.
Donc, la vie est belle. Choisissez de voir la beauté en tout.
Choisissez de voir la beauté dans ce que vous avez, dans ce qui vous entoure, dans les jours de froid, de chaleur, de pluie et de soleil.
Choisissez de voir la beauté soit dans la santé, soit dans la maladie.
C'est un choix. Joanna a tout à fait raison. Éduquez-vous pour voir la beauté où, auparavant, vos yeux ne voyaient que la négativité.
La gratitude nous aide beaucoup dans ce domaine. Et vous ?
Avez-vous lu votre liste de gratitude ? J'ai déjà lu la mienne aujourd’hui !
Deuxième étape : je suis la lumière. Joanna nous rappelle : vous êtes la lumière.
Jésus a dit : "Vous êtes la lumière du monde. Laissez votre lumière briller. "
"Vous êtes le sel de la terre", a déclaré Jésus. "Un jour, vous allez faire ce que je fais et plus encore. "
Donc, acceptez votre lumière. Il y a beaucoup de gens qui se doutent d’eux même et se disent : "Ah, qui suis-je ?" (Rire) Cette phrase est terrible, c'est la phrase d’une personne paresseuse, n'est-ce pas ?
Qui ne veut rien faire se cache derrière la paresse pour dire qu'il est humble. Arrêtez !
La personne vraiment humble est celle qui travaille et qui a toutes ses mains pleines de choses à faire, s'efforçant jour après jour pour surmonter ses problèmes avec joie et reconnaissance dans son cœur.
Alors acceptez votre lumière, c'est ce dont parlait Joanna.
Et, au lieu d'être un malade (spirituel), quelqu'un qui a des difficultés rendre compte qu'il n'y aura pas de place pour la tristesse, la dépression ou la discorde.
Mettez l'accent sur votre lumière intérieure au lieu de mettre l'accent sur vos défauts.
Qui n'a pas de défauts ?
Qui n'a pas quelque chose à travailler sur soi ? Nous avons tous.
Alors, malgré nous déficiences, nous sommes lumières.
Et, au lieu d'être un malade (spirituel), quelqu'un qui a des difficultés et qui est paresseux, soyez plutôt un malade qui travaille.
Moi, Ricardo, préfère être un patient qui travaille, et vous ?
Alors, acceptez votre lumière et travaillez en partageant votre lumière dans le monde.
Étape numéro trois, que Joanna nous enseigne : Le mal qui me rend malade n'est pas le mal que les autres me font ;
mais le mal que je fais aux autres.
Ça c'est très important car, parfois, nous sommes surpris que quelqu'un parle mal de nous, ou nous sommes surpris avec la notice d'une agression sur quelqu’un, ou encore pour avoir eu n'importe quelle difficulté ou parce que quelqu'un nous a fait du mal. Cela n'a pas d'importance.
Nous devons remercier à Dieu de pouvoir suivre notre chemin et de ne pas être l'agresseur.
Car, le problème n'est pas lorsque nous sommes agressés.
Par loi de cause à effet, rien ne se produit par hasard parce que Dieu n'est pas injuste. Si, pour une raison quelconque, nous attirons une situation difficile, il y aura quelque chose de très utile pour notre âme.
Nous devons avoir la sagesse et ne pas nous révolter pour enfin apprendre, afin que cette situation ne se reproduise plus.
Donc, ce mal, en fait, c’est un mal pour un bien.
Parce que c’est un test à donner comme témoignage de notre développement spirituel.
C'est triste pour ceux qui causent ce mal, vous voyez ! Car, en faisant comme ça, la personne crée de nombreux problèmes pour elle-même.
Alors, souvenez-vous : Le mal qui vous rend malade n'est pas le mal qu'on vous fait. C'est le mal que vous faites encore, ceci, en parlant de la vie des autres, en étant une personne pessimiste, en agressant les gens, ou même en étant irrespectueux envers les animaux et la nature. Cela nous rend malade.
Alors soyons alertes ! Étape numéro quatre : Je suis né pour aimer et pas être aimé. C'est mon dicton préféré !
C'est fantastique car cela nous libère.
Une grande partie de nos conflits est né de ce désir désespéré
que nous avons de l'attention de l'autre.
Oh, c'est ce manque : "Je veux que vous m’aimiez ! " "Ils ne m'ont pas traité » comme je le souhaitais ! "
"Je veux de l’attention !" Arrêtez !
Joanna nous libère de cela en nous rappelant notre lumière intérieure attachée à Jésus. Des êtres de lumière sont nés pour se donner et pour aimer.
Quand nous apprenons que nous sommes nés pour aimer, nous acceptons cette réalité. Notre souhait est simplement de pouvoir nous donner et donc nous devenons heureux pour le plaisir de faire ce qu'il faut faire.
Vous ferez le bien, peu importe si la personne vous remerciera ou non, cela ne vous rendra pas triste. Vous savez pourquoi ?
Parce que vous allez vous remercier internement, car vous êtes né pour aimer.
Vous vous soucierez des plantes, des animaux et des gens pour la simple joie d’aimer.
Et cet amour vous libérera des douleurs et des maladies.
La personne qui a beaucoup de temps à se plaindre c’est parce qu'elle aime très peu.
Car la solidaire ne se sent jamais seule. Rappelez-vous ceci : votre vie est-elle triste ?
C'est parce que vous êtes trop inactif, donc vous avez du temps pour penser aux bêtises.
Occupez-vous de faire des choses utiles, en étudiant et en aimant les personnes qui souffrent et qui ont de problèmes, et vous verrez comment votre vie va se transformer.
Et enfin, la dernière étape, Joanna déclare : apprenez à servir.
Parce que servir est le grand but de la vie - servir et être utile, en étant un pont entre les cœurs.
Celui qui sert est le pont qui lie Dieu au cœur de celui à être servi.
Le Seigneur de la vie nous donne la chance de diminuer la douleur de l'autre qui est autour de nous pour que nous soyons des outils utiles.
Ensuite, servez ! Sérieusement, pensez-y ! Hier, nous parlions :
"Quelle beauté est quand les gens remplissent l'église, la maison spirite, le temple bouddhiste ou un temple quelconque pour chercher Dieu et honorer sa mémoire ".
Mais c'est beaucoup plus beau lorsque nous remplissons les champs d'action, quand nous donnons de l’assistance à des groupements, quand nous aidons les gens dans le besoin et les malades, quand nous préservons la nature et les animaux dont ils ont besoin.
En faisant cela, nous aurons l'opportunité de guérir notre âme en cherchant être un moyen de soulagement pour l'âme de l'autre.
Cinq étapes vers une vie heureuse : "Je suis lumière » ; « La vie est belle»; "Le mal qui me rend malade n'est pas le mal qu'ils me font, c'est ce que je fais à quelqu’un "; « Je suis né pour aimer et pas pour être aimé » ; et "apprenez à servir".
Suivez ces cinq conseils et, bien sûr, votre vie sera infiniment plus heureuse ! Que Dieu vous bénisse avec une affection particulière pour vos cœurs.
Et, pour ceux qui veulent s’organiser pour être présents aux expositions, demain soir, mercredi, étant un jour férié, nous serons à la maison de Célia Xavier, dans le quartier Prado, cette maison qui nous accueille toujours avec beaucoup d'affection.
Je vous embrasse à tous, je vous souhaite paix et lumière et à demain !  "


https://youtu.be/EoCY0rKYPg8
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 29 de Outubro de 2018, 11:30
Pilules de l'Évangile

 L'un des plus beaux cadeaux ... (13/04/2016)


"Bonjour, mes chers amis ! Encore un jour de lumière et de paix pour votre cœur ! Et beaucoup d'amour et d'inspiration dans votre promenade. La pilule de l'Évangile d'aujourd'hui est : le pouvoir du temps, l’un des plus grands cadeaux divins à notre portée.
Ah, mes amis, je sais que nous avons déjà parlé sur le temps. Mais, ce n’est jamais assez, n’est-ce pas ? Qui ne veut pas être heureux ici ? Lequel d'entre nous ne cherche pas, jour après jour, de meilleurs résultats parfois dans la vie matérielle, au travail, dans la relation avec la personne qu’on aime, avec nos enfants, amis, famille, père, mère, mari ou femme ? Qui ne veut pas se sentir chaque fois plus heureux, jour par jour ? Peu importe où nous sommes, peu importe la situation même physique dans laquelle nous nous trouvons, peu importe si vous êtes malade ou pas, si vous êtes dans un état terminal ou non,
Nous tous nous voulons nous sentir heureux et en paix. N'est-ce pas ?
Et c’est justement la qui arrive le temps. Le temps est le grand talisman divin. Si nous nous arrêtons un peu pour réfléchir, parmi les cadeaux que Dieu nous a donné,
sans doute le temps est l'un des plus grands.
Parce que, en ce que concerne la ligne du temps, tout est construit, tout est fixé. Quelle est la douleur qui ne diminue pas avec le passage du temps, quand nous apprenons à avoir la foi ?
et qu’on attend le temps agir comme s’il était un grand élixir. Pas vrai ?
Quel est le problème qui n'est souvent pas résolu avec une bonne nuit de sommeil, laissant le temps travailler !
C'est vrai! Parfois, la personne est triste, angoissé et elle se dit: "Je dois vite prendre une décision." Et quand elle arrive à respirer un peu, elle se dit :
"Non, je vais plutôt dormir avant de prendre une décision, pour ne pas avoir de regret." Et ainsi elle se réveille avec beaucoup plus de lucidité, avec le cœur plus serein et plus calme.
Et comme ça elle pourra faire ce qui est correct. Donc, savoir utiliser le temps, je suppose que c'est plus ou moins
comme mesurer l'assaisonnement pour faire la cuisine.
Parce qu’au moment où on prépare un repas, si vous mettez moins d'assaisonnement, la nourriture devient un peu sans gout.
Et si vous en mettez trop, cela peut devenir trop salé, avec trop de condiment. Donc savoir utiliser le trésor du temps en notre faveur c’est très important. Pensons brièvement à quelques exemples par rapport aux situations du quotidien
que le temps peut nous aider si nous pouvons y faire face.
Quand on a des problèmes sentimentaux, tel est le cas des personnes qui divorcent, une séparation de quelqu’un, ce qui fait très mal.
Lorsque nous aimons quelqu'un qui a désincarné, sans doute c’est une douleur profonde. Le fait que nous comprenons qu'il y a une vie au-delà de la vie ne signifie pas que nous cessons d'être un être humain et que la personne qui n’est plus la ne nous manquerait plus.
Les moments de difficultés, parfois au travail. Quand vous voulez vraiment quelque chose et vous n’y arrivez pas. Vous faites des efforts et le résultat ne vient pas.
Parfois une frustration. Parfois, c'est l'inverse. N'est-ce pas ? La personne est au chômage, Elle a besoin d’ un travail, ou elle doit payer ses factures avec la pression des échéances qui arrivent, et elle ne sais pas quoi faire. Parfois, c'est une maladie.
Parfois on se sent pas bien physiquement, il peut s’agir de sérieux problèmes et on se sent mal à l’aise. Parfois, on ne connaît même pas la maladie qui nous frappe. On fait plein d’examens, on enchaine les médecins les uns derrière les autres. Tant que d'autres connaissent déjà leur maladie, savent qu'elle est sérieuse mais qui n'ont pas d'autre choix que de prendre soin d'eux-mêmes, en prenant des médicaments, ceux de la terre et surtout aussi, en ce que concerne le médicament moral de l’éthique, de la foi, de la lumière divine et il faut attendre le temps agir.
Vous voyez, il existe d'innombrables exemples de choses qu’il faut savoir pour bien gérer le temps. Si nous ne savons pas comment gérer le temps en notre faveur, il nous fera plutôt sentir une grande pression. N'est-ce pas ?
L'élève qui apprend une nouvelle langue par exemple, celui qui apprend les mathématiques, l'histoire, la géographie, le portugais, bref, n’importe, l’étudiant qui apprend quoi qu’il en soit, il faut qu’il soit patient pour le que temps puisse l’aider. N'est-ce pas ?
La femme, pendant la grossesse, doit avoir de la patience pour que le fœtus puisse se développer. Quand on plante un arbre, qu’est-ce que nous avons besoin ?
D’avoir de la patience pour qu'elle grandisse et ensuite de la patience pour qu'elle porte ses premiers fruits.
Donc, le temps, qui se manifeste de plusieurs façons, peut avoir une grande performance, si je peux dire ainsi, dans notre vie par le biais de la patience.
Quand on apprend à avoir cette "science de la paix", qui est la patience dans un jeu de mots, de savoir attendre à ce que chaque chose se manifeste au bon moment, certainement le temps de Dieu sera plus proche de notre cœur.
Alors mes chers amis, si aujourd'hui cette pilule de l'Evangile pour une raison ou autre vous trouve impatient, triste, anxieux, tendu, inquiet pour quelque chose que vous ne pouvez pas résoudre, calmez-vous ! Sérieusement, calmez-vous !
Essayez de prier, respirez profondément, peut-être faire une promenade. Essayez de faire une bonne lecture. Essayez d'interrompre cette chaîne de pensée négative.
Qui gère encore plus d'anxiété que toute autre chose. Et soit un peu plus patient. Croyez-le ! Si Dieu a créé le temps, et nous l’appelons notre temps spécial de vie,
C’est parce certainement il y a une grande aide, il y a un grand cadeau ici, prêt à nous bénéficier, si nous arrivons à éduquer un peu notre cœur, notre sensibilité, en attendant que les résultats arrivent. Donc l'idée est la suivante : travaillons !
Comme nous avons parlé hier dans la pilule : celui qui veut il fait, et celui qui ne veut pas trouve des excuses !
Mais quand on veut et qu’on fait notre part, à coup sûr, le temps, qui est ce trésor divin, ce grand cadeau, permettra aux résultats de se manifester.
Je vous souhaite une belle journée, avec beaucoup d'inspiration, beaucoup de paix, beaucoup de joie, plein de bonnes choses, comme vous le savez. Et calmez-vous !
Laissez que chaque chose arrive dans son temps. C'est ce qui est écrit dans l'Ecclésiaste, au chapitre 3 : "Il y a un temps pour chaque chose au-dessous du ciel".
Et certainement le temps que vous attendez, les grâces que vous souhaitez arriverons aussi !
Si ce n'est pas déjà fait et que vous n'avez tout simplement pas encore réalisé.
Beaucoup de lumière pour votre cœur et pour votre journée ! Restez avec Dieu ! "



https://www.youtube.com/watch?v=PDqkz0sDRbM
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 06 de Novembro de 2018, 13:39
Pilule de l'Évangile

 Laisser apparaître la meilleure version de vous même ! (21/01/2016)

" Bonjour, mes chers amis ! Que Dieu vous bénisse chacun de vous et que vous puissiez avoir une journée très, très, spéciale, avec beaucoup de lumière, beaucoup de paix et beaucoup d'énergie positive.
Dans notre pilule d’évangile d'aujourd'hui, je voudrais vous parler un peu à propos des réflexions inspirées par le chapitre 16 de notre "évangile selon le Spiritisme ", un chapitre dans lequel monsieur Kardec parle magnifiquement bien, comme habituellement, à propos des dangers de l'attachement à la matière.
Il apporte des réflexions des amis spirituels, dans le chapitre intitulé
"Vous ne pouvez pas servir Dieu et Mammon", en nous montrant, donc comme l'a dit Teilhard de Chardin, nous avons besoin d'être sur terre mais sans être de la Terre.
Nous devons apprendre à vivre avec cette ampleur de bénédictions que Dieu nous offre à travers de la vie matérielle, mais sans nous mélanger avec, sans être dépendant d'eux.
Nous devons profiter de l’expérience de notre corps mais sans devenir son esclave ; nous devons profiter de tout ce que la matière peut nous proposer en bénédictions, mais sans devenir son esclave; Et ainsi de suite.
C’est un beau chapitre et il est évident que sa lecture est très importante. Mais j'aimerais vous parler aujourd'hui, surtout à propos d’un seul point que parfois nous oublions. Il existe plusieurs formes d'attachement, mais l'une d'entre elle est le manque de perception de notre propre lumière.
Parfois, nous nous accrochons tant à nos fautes, à nos limites, que parfois nous oublions la capacité extraordinaire que nous avons de transformer notre vie en une vie meilleure.
Il y a beaucoup de gens qui sont attachés à une version, par exemple, dépassée d’eux-mêmes ; ils ont oublié de "télécharger une nouvelle version existentiel", n'est-ce pas ?
Ils ont oublié de poser la question : "Oh mon Dieu, que puis-je faire de mieux pour moi ?
Quel est la meilleure version de moi-même que, en tant qu'artiste divin que je suis, puis-je construire à partir de maintenant ?" Bien sûr, qu’il s’agit d’une question très personnelle, mais il est important que nous soyons attentifs pour ne pas nous accrocher aux plaintes;
pour ne pas rester attaché au pessimisme constant au moment de faire face aux difficultés, pour ne pas s'accrocher à l'idée que qu’on est faible, qu’on n’arrivera pas et que nous avons des problèmes plus grand que nous.
Et la preuve de ceci est que, nous savons que Dieu ne nous envoie jamais un problème, dans sa structure divine, que nous ne sommes pas en mesure de le surmonter, que n'apporte rien à nous apprendre, à nos enseigner, à nos inspirer et à nous apporter un peu de paix.
Alors, s'accrocher aux choses matérielles est incontestablement un signe de retard, car on se trompe souvent. Mais s'accrocher à une vieille version de ce qu’on a déjà été, et empêcher que votre version plus belle, plus améliorée, plus actualisée, et pleine de lumière et de paix, empêcher que votre meilleure partie sorte c'est aussi quelque chose qui n'est pas juste.
Alors nous pourrions peut-être aujourd'hui, d'une manière plus spécifique, plus ciblée, bien sûr, si seulement vous pensez que vous devriez, et si a un sens pour vous - nous pourrions faire une prière, une prière spéciale, surtout pour nos chers amis qui
nous protègent, en demandant une inspiration: comment je peux m'occuper de moi un peu plus pour que ma lumière divine puisse venir au summum. "Et puis essayez de vous apercevoir vos intuitions. L'exercice est sérieux. Peut-être dans votre intuition il pourrait vous arriver quelque chose comme : "il est temps d'être une personne plus généreuse, il est temps d'abandonner certaines choses ".
Peut-être que votre intuition vous dise : "il est temps de prendre soin de votre corps, parce que vous négligez votre corps, en croyant qu'il faut simplement s'occuper de l’esprit".
Peut-être qu'il est temps d’accorder plus de temps à votre famille.
Parce que peut-être que vous ne le faites pas.
Ou peut-être qu'il est temps d'avoir plus de discipline, il faut étudiez davantage l'évangile. Ou Il est temps de consacrer plus de temps à aider les personnes qui sont dans le besoin et partager avec elles un peu d’ amour et d’affection que vous Que vous recevez davantage.
Enfin, chacun de nous est dans son son chemin, chacun a ses propres besoins. Mais le plus important est de ne pas s'accrocher à ce qu’on n'a pas besoin.
On ne doit pas s’attacher à ce qui s'est déjà passé, au ce vieux "moi", faible, difficile, hésitant, malhonnête tant spirituel comme matériellement.
On ne doit pas s’attacher à la vieille version qu’on avait, laquelle on n'avait pas confiance, sans discipline et déconnectée. Mais nous devons construire une belle version, que soit bénite et que Dieu nous permette de la construire. Ainsi, j’espère que ce merveilleux chapitre de 16 de l'évangile puisse nous aider à nous libérer de Mammon, qui se manifeste non seulement dans la matière physique mais aussi dans notre concept périmée de nous-mêmes, ce qui, malheureusement, est encore prépondérant sur Terre, afin que nous puissions faire sortir notre lumière divine.
Après tout, ce n'était pas Jésus qui a dit: "Laissez briller votre lumière" ?
C’est un signe que nous avons assez de lumière à faire sortir.
Nous ne pouvons laisser cette lumière sous le boisseau. Nous allons la mettre en place pour briller dans notre famille, pour nos amis, dans notre société, mes amis, car le monde a besoin de beaucoup de personnes connectées, entières, généreuses, gentilles et surtout humbles et sages. Nous devons être un instrument divin, même avec nos défauts, avec nos incapacités et avec nos difficultés.
Donc, quoi qu'il en soit que vous dérange à ce stade de votre vie, respirez profondément, faites une prière, demandez l’intuition à la spiritualité qui vous protège et laissez venir la meilleure version de vous-même.
Et vous verrez que votre vie sera encore beaucoup plus belle que ce qu’elle est.
Donc, j’espère que vous ayez un jour très béni, beaucoup de lumière, beaucoup de paix, merci beaucoup pour les commentaires généreux que vous faites des messages de l’évangile.
Si vous avez aimé, nous vous remercions si vous pouvez aussi les partager, car, nous devons partager les bonnes choses. Et tout ce qui est fait au nom de l'évangile de Jésus, sans aucun doute n’a pas de prix. Et l'évangile selon le spiritisme est une bénédiction extraordinaire que nous devons faire connaitre à d'autres personnes.
Alors, je souhaite jour béni pour vous tous et à bientôt. Restez avec Dieu. Au revoir !

https://www.youtube.com/watch?v=MhKdR9-mKD0
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 11 de Novembro de 2018, 15:03
Pilules de l'Évangile

 La vie passera. (24/01/2017)

"Salut, mes chers amis, un grand bonjour ! Un grand bonjour, un grand bonjour ! Grâces à Dieux et étant reconnaissant, un jour de plus est arrivé, aujourd'hui c'est le 24 janvier.
Le mois de janvier est presque terminé. On va commencer une autre Pilule de Évangile d'aujourd'hui. On vous rappelle que ce weekend, avec la grâce de Dieu, nous avons un autre traitement spirituel itinérant. Pour vous qui ne savez pas encore de quoi il s’agit, nous avons un traitement spirituel pendant de nombreuses années.
Dieu merci, avec l'équipe de médecins spirituels, nous avons assisté à des milliers de personnes non seulement au Brésil, mais aussi à l'étranger.
Malgré la religion, malgré la situation économique ou n'importe quel autre type de sélection. Et Grâce à Dieu et à la miséricorde divine, beaucoup de grâces ont été partagées avec beaucoup de gens.
Je me considère, évidement, comme un homme chanceux, car nous sommes ensemble dans ce travail depuis plus de vingt ans.
Et je n'ai qu'à remercier pour autant de bonnes choses.
Nous sommes maintenant avec notre traitement itinérant dans la région de Juatuba, dont les gens peuvent participer.
Vous pouvez participer. Vous êtes invités à participer, soit comme patient soit en tant qu'observateur. Qui sait, au bout d'un moment, vous ne devenez un de nos collaborateurs ?
Quand je parle des nôtre, je dis, en tant que membre de notre équipe, l'équipe de Falange do Bem. Et ensuite vous pourriez nous accompagner dans les voyages pour le traitement. Donc, pour plus d'informations à ce sujet, vous pouvez chercher la personne qui vous a indiqué , envoyez la vos doutes.
Et si elle ne sait pas vous répondre, les questions arriverons jusqu’à nous et nous y répondrons dans les prochaines pilules.
Que Dieu bénisse chacun de vous. Mes amis, sur la pilule de l'évangile d'aujourd'hui, j’ai une révélation à vous faire.
Casser les tambours ! Êtes-vous prêt à écouter ce que j’ai à vous dire ?
Cela ressemble à une émission de télévision. Il y en a des ces choses la. Dans le programme de télévision, vous restez dans cette attente, et le présentateur vous tient au prochain bloc.
Et sur le prochain bloc le moment attendu ne vient toujours pas. Mes amis, la vie est éphémère ! Soit nous en profitons, soit nous allons malheureusement la perdre.
"Quoi ? Que se passe-t-il, Ricardo ?" "Qu’est-ce que tu racontes ?"
Oui Comme toujours, je ne dis rien de nouveau ici. Le but de la pilule de l'Évangile n'est pas de dire quelque chose de nouveau. Mais, pour rappeler des enseignements de Jésus, de la spiritualité supérieure, des maîtres spirituels de tous les temps, afin que nous puissions vivre ces réalités avec plus de conscience, avec plus d'intensité. Nous savons que la vie est éphémère. Bien sûr.
Avez-vous déjà remarqué qu'il ne sert à rien d'en être conscient si cela n'a aucun impact pratique sur votre âme ?
Mes amis, combien d'entre nous sommes encore attachés ? Sérieusement, vraiment attaché. Attaché à des sentiments négatifs, attaché au passé. Combien de personnes vivent en se répétant à soi-même : "Je ne peux pas", "Je n’arriverai pas", "ça n'est-ce pas pour moi" ? Il y en a d'autres qui font semblant d’être humble: "Qui suis-je ?", "pauvre de moi", "je suis trop simple pour réussir ça."
Et avec ce discours de quelqu’un qu’ignore la présence de Dieu en lui-même, parce que c'est ça la réalité, tout simplement le temps passe. Et nous ne faisons pas les changements que nous devons faire dans nos vies pour nous rendre meilleurs. Et un jour mes amis, un jour la mort arrive !
Frappe à la porte sans demander la permission et entre chez nous, dans notre vie. Emmenant avec elle les gens que nous aimons ou peut être nous-mêmes. L'existence prend fin. L'incarnation se termine une fois de plus. Et nous sommes appelés à rendre compte de tout cela que nous avons fait ou n'avons pas fait quand nous sommes arrivés dans le monde spirituel.
C'est là que la situation se complique. Nous avons des rapports de nombreux êtres qui arrivent dans le grand monde, très repentants par de beaucoup de promesses qu'ils ont faits ; comme par exemple : être de meilleures personnes, qu’ils allaient travailler pour le bien de l'humanité, qu’ils allaient travailler pour le bien de sa propre famille.
Mais ils ont fini par se perdre dans des plaintes inutiles, dans la futilité, dans l'égoïsme, en utilisant son temps libre juste pour faire des choses sans importance.
Ce sont des gens qui n'ont pas étudié, qui n'ont pas pris la peine de grandir spirituellement. Ce sont des gens égoïstes, qui n'ont pas pris la peine de partager de la gentillesse avec leurs semblables.
Ce sont des gens qui ont maltraité les animaux, qui ont maltraité la nature, en ignorant la présence de Dieu dans tous les êtres. Alors qu'est-ce qui se passe ?
Nous arrivons dans le monde spirituel parce qu’on a oublié que la vie était éphémère. Mais les conséquences ne le sont pas ! Chacun récolte exactement le fruit de ce qu'il plante ! Alors, mes amis, dans notre pilule de l'évangile d'aujourd'hui on a cette révélation.
Que de révélation il n'y a rien! C'est plus un souvenir pour nous tous. Il nous invite simplement à valoriser davantage notre moment présent.
Valorisez, mes amis, la vie que vous avez aujourd'hui, avec toutes les difficultés ou avec tous les points positifs. Donner la valeur due. Ouvrez votre cœur, sérieusement.
Votre esprit, votre confiance en soi pour que vous puissiez faire ce que doit être fait pour être une personne plus heureuse. Faites le premier pas.
Vous pouvez être sûr que la spiritualité supérieure vous soutiendra dans le deuxième. Et vous faites le troisième.
La spiritualité supérieure, au nom de Dieu, vous soutiendra dans le quatrième pas. Et puis vous faites le cinquième et ainsi de suite. Il y aura un moment où nous aurions couru tout un marathon sans s’apercevoir. Pourquoi ?
Parce que nous avons fait le premier pas. Arrêtez de douter de vous. Arrêtez de trouver des excuses sans cohérence pour ne pas faire ce que votre conscience vous demande et que votre cœur sait ce que doit être fait. N'oublie pas ça : La vie est éphémère, mais les conséquences de tout ce que nous faisons ou ne faisons pas ne le sont pas.
Ça on peut pas échapper, les conséquences on doit les cueillir, les subir. Que Dieu nous bénisse pour que nous récoltions de bons fruits. Oh mon Dieu! C'est ce que tout le monde veut. Mes amis, lumière et paix pour vous, pour votre cœur. Une excellente journée. Et que la bonté divine, comme toujours, vous bénisse vous qui multipliez notre pilule de l'Évangile partout dans ce monde.
A bientôt, mes chers amis, à bientôt.
Ah, pour ceux qui n'ont pas pu assister aux conférences que j'ai donné le weekend sur le Facebook, qui traite des épreuves et expiations, et quoi faire pour arrêter de procrastiner les décisions, connectez-vous sur Facebook. Vous trouvez facilement en recherchant : facebook.com/ricardomelobh.
Merci. Restez avec Dieu ! "

https://youtu.be/APuKP-iwdzM
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 14 de Novembro de 2018, 11:45
Pilules de l'Évangile

Simplifiez votre vie et soyez beaucoup plus heureux ! (19/02/2017)

" Bonjour, mes chers amis, bonjour, bonjour ! Aujourd'hui, c’est une journée spéciale ! Je suis un peu triste, car j'aime l'heure d’été ! Je sais que beaucoup de gens n'aiment pas en raison de la différence d’horaire.
Mais ça me manque, permettez-moi de le dire. Maintenant, l’heure changera seulement en octobre !
La pilule de l’évangile de ce dimanche est nostalgique de l'heure d'été. Mais seulement quelques personnes souffrent de nostalgie. Je sais que d'autres sont plutôt contentes. Cependant, ma raison est juste. Voyez si ce n'est pas le cas : avec l'heure d'été, que l’on n’aime ou pas, le jour devient plus long.
C’est, quand même, mieux pour ceux qui ont beaucoup d'activités. Bien que certains se plaignent, en disant : "Oh, je me réveille tôt."
Mais après une semaine, vous vous habituez. Et votre journée devient plus longue. Vous vous rendez compte !
À dix-neuf heure trente nous avons encore du soleil !
Nos amis qui vivent dans les pays européens ou dans le nord de l'Amérique du Nord, ils savent combien c'est merveilleux ça. Vous imaginez !
Là-bas, à neuf heures et demie du soir et même à dix heures, il y a encore du soleil. C'est beau, c’est délicieux. Votre journée est prolongée. Tout est plus sûr, beau et agréable. Il est normal que ce ne soit pas toute l'année. Mais quand c'est possible, c'est très bien.
Dans ma première expérience avec le soleil à neuf heures et demie du soir, j'étais ravi.
J'ai disait : "Oh mon Dieu, quel bonheur !
Au Brésil, nous avons l’heure d'été qui nous permet d’en profiter quand il est possible ". Quoi qu'il en soit, tout est cyclique. Dans un petit moment, l'heure d'été reviendra.
La pilule de l’évangile d'aujourd'hui aborde un sujet très spécial.
Avant cela, permettez-moi d’envoyer un gros bisous à Igor.
Igor est un petit garçon très spécial de la région de Lafaiete. Il a enregistré un message affectueux ici, dans la pilule de l'Evangile. Ça a été très amusant.
Il a répété notre « bonjour », comme d'autres enfants l'ont déjà fait. Un bisou pour toi, Igor. Merci pour l'affection.
J'en profite pour envoyer un grand bisou pour tous ceux qui sont à la SEMAN aujourd'hui.
Cette société est située à Belo Horizonte. C'est la Société Spirite Maria Nunes.
Un bisou à tous ceux qui font la pommade du grand-père Pedro. A notre chère Adine et tant d'autres travailleurs aussi. Ils sont à la cantine pour s'amuser et pour apporter de la lumière à beaucoup de gens.
Pour ceux qui ne le savent pas, mes amis, la pommade du grand-père Pedro est l'une des bénédictions que le monde spirituel a envoyé à la Terre ces dernières décennies.
La pommade est responsable de l'allégement de la douleur physique. Dans certains cas, elle peut guérir.
Il existe une preuve scientifique avant et après son utilisation.
De nombreux problèmes physiques sont guéris, en particulier les problèmes de peau. C'est une pommade qui a été psychographiée par le médium João Nunes Maia, l’inoubliable M. João Nunes. Il était un médium exceptionnel du début des années 70. L'esprit Franz Anton Mesmer lui a dicté les messages. Pour ceux qui ne le savent pas, c'était l'un des plus importants magnétiseurs de tous les temps.
Humblement, il s’est présenté comme le papy Pedro.
Depuis, cette pommade a atténué les douleurs de beaucoup de personnes. Chico Xavier, notre Chico bien-aimé, quand il a connu la pommade, Il a envoyé cette pommade dans tout le Brésil.
Chico était celui qui a fait le plus de publicité de la pommade du grand-père Pedro. À l'époque, beaucoup de gens ne la connaissaient pas. Cette pommade est gratuite et offerte. Les gens de toutes les religions en bénéficient.
Il y a de belles histoires de guérison ou de soulagement des douleurs avec la pommade. Elle est fabriquée dans certains endroits du Brésil et même dans d'autres pays.
Aujourd'hui, elle est également fabriquée à Belo Horizonte.
Donc, on vous envoi notre affection et vibrations positives en ce moment d'amour.
La pilule de notre évangile bien-aimé d’aujourd'hui, suit exactement ceci : une pommade apparemment simple, qui peut guérir quelque chose de compliquée. Qui n'a jamais eu des problèmes ? Comme une démangeaison ?
Un champignon ? Une nuisance quelconque ? Vous passez la pommade et il semble très simple. C'est juste un peu de crème. Et ça passe ... « et ahhhh », vous êtes soulagé.
Dans notre vie, ce n'est pas très différent. Les choses simples sont très importantes. Alors que les choses compliquées ont tendance à nous compliquer davantage,
surtout si nous ne savons pas comment les rendre simples.
Apprendre à simplifier les choses et à apporter de la sérénité à votre vie est l'un des plus grands avantages que vous pouvez acquérir. Notre pilule d’aujourd'hui veut vous faire une invitation : simplifiez votre vie.
Est-ce que quelqu'un vous a crié dessus ou vous a causé des ennuis ? alors, silence !
C'est simple, facile et ça "éteint le feu". "Ah, mais je dois discuter !" Super, mais répondez avec la paix intérieure.
Car, répondre à la colère est complexe, génère encore plus de dispute. Néanmoins, répondre avec sérénité est simple.
Bien que ne soit pas facile, ça va quand même résoudre quelque chose. Si vous avez une situation compliquée autour de vous, demandez-vous, "comment puis-je le rendre simple ?" C'est très important. Il y a une belle phrase que j'ai déjà dit l'année dernière.
Et je vais la répéter, parce que je la trouve merveilleuse.
Mon cher ami Jose Roberto, qui est psychologue et qu’on se connait depuis de nombreuses années, chaque fois que nous sommes ensemble, nous nous souvenons de cette phrase, qui dit ceci : "Ce qui est droit est simple, et le simple est correct. Si ce n'est pas droit, ce n'est pas simple.
Si ce n'est pas simple, ce n'est pas droit. Puisque, la complication est presque toujours le plus gros problème. "
Ça c’est vraiment profond !
Amener la simplicité dans nos vies, nous calme. Imaginez-vous que, parfois, nous disons : "Je vais faire un dîner merveilleux pour beaucoup de gens."
Lorsque vous recevez une personne simple, comment parle-t-elle ? "Ne vous inquiétez pas !" N'est-ce pas ?
Quand vous prenez le verre en cristal, votre invité dit:
"prenez plutôt un verre que vous utilisez tous les jours. Celui-là qui est dans l'évier. Un café est suffisant, et puis c’est délicieux". Parfois, vous vous inquiétez de plaire à une personne qui est compliquée.
Il est difficile de faire plaisir aux gens qui sont compliqués.
Lorsque vous rencontrez des personnes simples, tout devient beaucoup plus agréable et délicieux.
C'est pareil dans notre vie.
Plusieurs fois nous souffrons, car nous n’apportons pas l'Évangile dans nos vies. Et l'Évangile rend tout beaucoup plus simple. Un grand problème diminue et devient juste une expérience difficile que nous faire grandir.
La foi a ce pouvoir de diminuer nos problèmes et de les rendre plus simples. Une situation compliquée dans notre corps, devient un peu plus simple.
Même un problème financier. Quand nous nous nous renforçons spirituellement, tout devient plus léger.
Si nous suivons nos intuitions, les choses deviennent plus simples. Soit pour chercher du travail, soit pour payer une dette ou rechercher un partenariat. Soit pour prendre soin de son corps ou aller chez le médecin, si nous faisons tout avec bonne humeur, les choses deviennent plus claires et plus simple à résoudre.
Très différent de la personne avec une énergie lourde. N'est-ce pas ?
Une personne avec une énergie lourde, normalement est pessimiste, est fermée et ne sourit pas, et en plus elle s’énerve contre celui qui sourit.
Cette personne trouve toujours une raison pour se plaindre de tout et voit la vie d’une façon compliquée. Non, il ne faut pas faire comme ça. Sinon vous compliquez votre vie. C'est très différent.
En réagissant comme ça, vous créez un poison mental, car vous pensez des choses négatives et vous les embarquez avec vous pendant la journée. C'est différent.
Vous souvenez-vous de l'arbre des souhaits ? De l'histoire que je vous ai raconté dimanche dernier ?
Vous matérialisez ce que vous créez. Donc, notre pilule d’aujourd'hui est une invitation à la simplicité. Laissez apparaître le simple. Hier, vous nous avez entendu parler avec le père Wagner et avec le pasteur Roberto, à l'Institut d'éducation.
C'était un moment émouvant. C'était un agréable moment de discussion avec des gens simples. On s’est fait de câlins de manière simple. C'était un moment d’échange de façon simple, de personnes qui sont importantes dans leurs religions. Au même temps, nous partageons un souhait commun : servir.
Le simple rend tout plus beau et agréable. Tout ce qui est beau est, souvent, simple. Alors, souvenez-vous, si c'est droit, c'est simple ; si c'est simple, c'est droit.
Parce que si ce n'est pas droit, ce n'est certainement pas simple. Et si ce n'est pas simple, ce n'est certainement pas droit.
Compliquer les choses est presque toujours le plus gros problème. Arrêtez de compliquer votre vie. Rendez la plus simple. Commencez à vivre avec plus de conscience et de joie à partir de maintenant. Apportez l’évangile à votre maison. Souriez plus.
Soyez une personne généreuse. Pardonnez. Ouvrez votre cœur. Soyez optimiste. Faites des plans pour l'avenir.
Et vivez la célébration de cette réalisation dans le moment présent. Ce sont des suggestions simples que le temps nous a offert. Celui qui les vit, certainement changera complètement sa vie.
A bientôt, mes chers amis ! Un excellent dimanche et à très bientôt ! "

https://youtu.be/mm4Ql5_1CNY
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 16 de Novembro de 2018, 11:19
Pilules de l'Évangile

Arrêtez de procrastiner .... Le meilleur moment pour commencer est maintenant ! (06/04/2017)


"Bonjour, mes chers amis, bonjour ! Bonjour ! Et encore bonjour ! Aujourd’hui c’est une journée internationale.Je vais essayer ! Laisse-moi voir si j’arrive à prendre soin de ma liste ...Bonjour, bonjour, bonjour, guten morgen,
bonjour. Bonjour en plusieurs langues, en remerciant l’ampleur de la pilule de l’évangile. Aujourd’hui, elle est présente dans des nombreux pays, Dieu merci. Et très actif, puisque beaucoup de monde se manifeste, et donne leurs avis partagent, assemblent leurs groupes dans différents pays. Hier, j’ai parlé à une chère amie au Canada. Vous verrez, à très bientôt, je vais commencer à diffuser notre présence dans certaines activités aux États -Unis. Je dis cela avec beaucoup d’affection c'est vous qui permettez à ce message de l'Évangile d'aller de plus en plus loin. C'est merveilleux ! Que Dieu vous bénisse beaucoup.
Aujourd'hui, je voulais vous parler d'un problème qui répond à nos besoins. Regardez très bien l’expression : allez à la rencontre et pas de rencontre. Cette question est nécessaire pour chacun d'entre nous qui doit faire sa marche spirituelle. Il est nécessaire pour nous de profiter de notre marche spirituelle ici sur Terre. Si nous n'adaptons pas cela, nous nous en sortirons à peine.
Le conseil est : commencez dès maintenant. Ne vous attendez pas au meilleur moment. Le meilleur moment c’est à vous de le faire. Et aujourd'hui, c'est le meilleur moment. L'une des principales difficultés de l'être humain est la procrastination. Est-ce où n'est-ce pas ?Arrêtez de penser: combien de choses importantes dans votre vie avez-vous cessé de faire parce que vous avez toujours remis à plus tard ?
C'est le : "attend que ça se passe !" Comme on parle ici au Brésil. Ce sont des choses fantastiques. Par exemple, des livres. Vous regardez dans le livre et dites: "J'ai besoin de lire ce livre." Ou étudier. "Je dois commencer à étudier cette matière demain, je vais commencer." Et demain vient et beaucoup de choses arrivent. Que dites-vous ? "Je vais commencer demain." "La semaine prochaine je commence" ... La procrastination est dangereuse. Pourquoi ? Parce que nous faisons des excuses dans lesquelles nous croyons. Et nous laisserons tout pour plus tard.
Le problème est que la vie passe, et vous ne faites pas ce que vous devriez faire. Ça pourrait être une lecture ou quelque chose d’autre. Mais la vie a passé. Il y a des gens qui procrastinent le pardon de la même manière. "Je lui parlerai demain." "C’est n’importe quoi ! laisse tomber ! " La semaine prochaine, j'appellerai mon père. Dans deux semaines, j'appellerai ma mère, et tout va bien." "Non, c'est idiot. C’était juste un mal entendu avec mon fils ; Je lui parlerai plus tard.
Les jours passent. Les semaines passent. La distance entre les âmes augmente. Un jour, les âmes sont éloignées les unes des autres à cause de cette procrastination. Parce que la situation n'a pas été résolue. Alors la réconciliation devient plus difficile. Procrastiner, laisser pour plus tard, c'est juste le contraire de ce que vous devez le faire maintenant. C'est une attitude dangereuse pour ceux qui veulent grandir spirituellement. N'est-ce pas ? Alors, fais - le maintenant ! J'aime toujours citer un passage du Livre de l'Ecclésiaste. Elle est au chapitre III. Qui parle quoi ? "Il y a un temps pour toutes choses sous le ciel." Faites votre moment. Arrête de tergiverser !
Je vais commencer l'évangile chez moi." Commencez dès maintenant. Au fait, j'ai reçu des demandes. Vous savez que nous avons une liste de sujets à traiter dans les pilules. Mais ils demandent toujours : "Ricardo, explique encore une fois comment l'évangile est fait à la maison, beaucoup de gens ne le savent pas." J'ai enregistré une pilule pendant dix minutes. Accédez au lien ci-dessus et regardez. Vous comprendrez étape par étape l'Évangile à la maison. Vous aller voir de quoi il s’agit, pour ceux qui ne le savent pas. Il est simple et puissant d'apporter de la lumière à votre maison.
Une petite parenthèse ! En suivant les thèmes, je vais enregistrer à nouveau et puis je parle. Vous devez faire l'Évangile à la maison. Votre vie s'améliorera, tout comme la vie de votre famille. C'est un fait: "demain, je vais commencer." La même conversation, tout de même. Tout à coup, vous dites, "Je veux aller dans une maison spirite, je veux aller dans une maison spirite. Enlevez ce mythe que beaucoup de gens à sur le spiritisme." Ils parlent beaucoup de choses qui ne correspondent pas, parce que les gens ne connaissent pas. Ou peut-être vous dites : "Je veux assister à la messe. Je ne suis pas allé à l'église depuis longtemps."
"Je veux aller au culte, je veux entendre ce que le pasteur a à me dire." "Je veux connaître le bouddhisme. Je veux aller dans ce temple pour méditer." "Ah, Ricardo parle tellement de séminaire. "D'autres personnes parlent aussi de retraite. "Je veux faire une retraite bouddhiste pour voir comment c'est."Nous voulons beaucoup de choses, mais à faire, ce qui n'est bien, rien ! Et la vie passe. Et nous rrêtons de faire ce qui peut être fait. À bientôt. Nous arrêtons de commencer un régime et d’améliorer notre nutrition. Nous cessons de lire un bon livre ou de parler aux gens, de parler sérieusement à la famille. Nous cessons de pardonner. Ou commencez une activité sociale. Nous échouons à commencer l'Évangile à la maison.
Certaines personnes procrastinent d'aller chez le médecin. Regarde cela ! Ils ne prennent même pas soin de leur propre santé ! Mes amis, ça ne peut pas être ainsi. Prendre soin de soi signifie se respecter soi-même. Voyez que Jésus nous enseigne à aimer Dieu par-dessus tout. Et notre prochain comme a lui-même. Le Christ met la mesure du grand amour que nous devrions avoir pour l'humanité comme premier commandement de la loi de Dieu. Mais il met comme l’amour qui nous devrions avoir avec nous-mêmes. Arrêtez de vous procrastiner. Arrête de laisser tout à plus tard. Commencez dès aujourd'hui. Il n'y a pas de meilleur moment pour le faire. Vous en faites le meilleur !
Quand nous comprenons cela, des choses fantastiques commencent à se produire. Parce que nous avons fait le premier pas. Si cela semble trop difficile ce que vous avez à faire, pas de problème. Prenez seulement le premier pas. Soyez assuré que la première étape prise
naturellement vous conduira à avoir plus de courage.
Ensuite, vous prendrez la deuxième étape. Quand vous regarderez en arrière, vous verrez que vous avez déjà fait deux pas. Cela vous donnera le courage de faire le troisième pas. Et ainsi de suite. Il viendra un moment où vous regarderez en arrière et vous direz : "Mon Dieu, comment j'ai marché !" C'est comme monter un escalier on monte une marche, puis une autre, puis une autre.
Personne ne monte dix marcher à la fois. Les jambes n'atteignent pas. Mais une marche après l'autre vous mène à un escalier complet.
Et tout commence avec la première étape. L'évangile de notre pilule d'aujourd'hui veut vous stimuler avec beaucoup d'affection, avec beaucoup de respect, et beaucoup d'amour. De cette énergie stagnante, nous restons souvent à l'intérieur. Que nous sortons de cette énergie stagnante, que parfois nous restons et d'améliorer leur famille et l'humanité. Prenez un pas après l'autre. Faites votre premier pas. Que Dieu vous bénisse en ce jour.
Beaucoup d'inspiration pour vous, pour votre cœur, pour votre famille, pour toute l'humanité. Puissions-nous vraiment cesser de tergiverser et commencer à agir. Puissions-nous saisir, avec sagesse, l'énergie et le libre arbitre que le seigneur de la vie nous a offerts. Rappelez-vous, agissez maintenant, alors qu'il est encore temps.
Un gros câlin à vous tous, avec beaucoup d'affection.
Merci de partager les pilules de l'Évangile. Et vous le savez déjà : à bientôt, à bientôt, avec des attitudes maintenant. "


https://youtu.be/7jMceZvxwTg
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 20 de Novembro de 2018, 13:02
Pilule de l'Évangile

 Devient une personne éclairée! (01/06/2017)

" Salut mes amis, bonne soirée ! C’est Ricardo Melo du Brésil. J'espère que tout le monde va bien. En paix. Nous avons une autre pilule de l'Évangile en espagnol.
Aujourd'hui, mes chers amis, je veux vous poser une question importante. Voulez-vous aider l'humanité à être un meilleur endroit pour vivre ?
Alors mes amis, s'il vous plaît deviennent des gens éclairés. Si vous devenez illuminé, tout autour de vous changera pour le mieux.
Quand nous lâchons notre lumière, en faisant ressortir la meilleure version de nous-mêmes, tout ce que nous faisons devient une occasion d'être en paix.
Lavez la vaisselle, réparez les choses dans la maison, marchez ou respirez cela devient un exercice de conscience supérieure.
Chaque moment de notre voyage devient sacré. Et ainsi, sans effort, nous partageons cette lumière ascendante avec ceux qui nous entourent.
J'entends toujours les gens me demander, " Ricardo, quelle est ma mission ? " " Quel est mon rôle dans le monde ? " ou " qu'est-ce que Dieu veut de moi ? "
Simple ! Puisses-tu être, autant que possible, la meilleure version de toi-même.
Comprends-tu, mon cher ami, ce que je veux dire ? Il est très important de comprendre cela. Quand nous nous débarrassons des pensées négatives et commençons à cultiver gratitude pour tout et, en même temps, nous avons une immense volonté de partager cet amour avec tous les êtres, immédiatement une meilleure version de nous-mêmes émerge.
Et puis, nous inspirons les autres à faire de même.
Notre bon exemple est la meilleure façon d'aider l'humanité à évoluer. N'oublie jamais ça. Les gens oublient ce que tu dis. Mais ils se souviennent toujours de ce que vos faites. Nos bonnes œuvres, comme Jésus a enseigné, ils sont le point-clé de notre illumination pour créer le royaume de Dieu en nous. Ici, cher ami, nous avons une vraie religiosité. J'aime beaucoup, j'aime vraiment y penser. Aimez la vie sans peur, préjugés ou amarrages. Donnez-vous intensément et véridiquement. Faites votre part dans la famille, au travail, dans la société.
Agi selon la conscience avec laquelle un être éveillé agirait. Peut-être, vous me demandez, "Ricardo, mais comment puis-je savoir comment une personne éclairée agirait si je ne suis pas encore éclairé ? " Après tout, j'ai encore beaucoup de problèmes internes à surmonter, Ricardo !
Très bien. La réponse est simple, connectez-vous avec votre lumière intérieure à travers la prière, avoir une vie droite et une conscience de gratitude. Et, bien sûr, tout ce que vous devez savoir viendra à la surface. Il vaut la peine de changer pour trouver le résultat. Devenez une personne éveillée et l'humanité sera plus brillante avec vous. Pensez-y !
Je suis très satisfait de l'ensemble du processus d'enregistrement et du partage de ces messages. Merci beaucoup pour tout, pour l'attention que vous avez avec moi et avec ces messages, les partager avec vos contacts.
Merci beaucoup, merci !
Tout le meilleur, mes chers amis. À bientôt ! À bientôt ! "


 https://youtu.be/JeYNLmyH-v0
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 28 de Novembro de 2018, 12:15
Pilules de l'Évangile

Le pouvoir de: discipline, discipline, discipline (08/07/2017)

" Bonjour chers amis, bonjour à tous!

C’est avec beaucoup de joie que nous entamons une nouvelle pilule de l’évangile en ce samedi 8 juillet. Quelle merveille! Encore un week-end, il était temps! Profitons-en bien! Profitons bien de chaque minute de nos vies. Chers amis, avant de rentrer dans le vif du sujet que nous allons aborder aujourd’hui à propos de ceux qui ont besoin davantage de concentration et de discipline, j’aimerais vous faire part de mon sentiment de gratitude. Je veux partager ça avec vous, pour que nous puissions, un jour, vivre cette émotion tous ensemble! Vraiment! Hier, j’ai eu la chance d’être au mythique Centre Spirite Luiz Gonzaga, maison fondée par Chico Xavier. C’est le premier centre spirite de la ville Pedro Leopoldo. Et il a été fondé par notre cher Chico. J’ai été avec Célia et avec d’autres amis qui me sont très chèrs et qui ont une très belle histoire dans la région. Et avec des amis venus d’autre part aussi. Donc, vous vous en doutez, ça a été une nuit mémorable ! Merci beaucoup à tout le monde ici de Pedro Leopoldo et de la région. Comme c’est agréable de regarder autour de soi et sentir la présence de Chico. C’est merveilleux que d’entendre parler de la Fazenda Modelo d’aussi près, où Chico a travaillé pendant 35 ans. Et au final, ce sont les souvenirs de moments comme ceux-ci qui nous inspirent à continuer. La simplicité, quand elle est travaillée avec détermination et discipline, finit par nous guider vers des dimensions supérieures dans notre existence. Ça a été le cas avec Chico, qui s’est engagé et y a mis du sien, et ce sera sans doute comme ça pour chacun d’entre nous.
Une des histoires les plus connues de la ville de Pedro Leopoldo, qui a eu lieu lorsque Chico Xavier était encore jeune, âgé d’un peu plus de 20 ans, est sa rencontre avec Emmanuel, un esprit d’une grandeur spirituelle immense, avec qui il va commencer à travailler. Emmanuel s’adresse à Chico et lui dit: “mon fils, on a une proposition de travail”. Et Chico, très enthousiaste, avait tout juste commencé à approfondir ses connaissances sur le spiritisme. Il était déjà medium, bien sûr, mais il n’était qu’au début d’une longue trajectoire dans laquelle les connaissances spirites allaient le mener. Néanmoins, il avait encore un héritage catholique. Beaucoup l’ignorent, mais Chico était catholique. Il donnait des cours de catéchisme. Ses histoires étaient si interréssantes que, lorsque Chico a opté pour suivre la doctrine spirite, les parents de ses élèves voulaient qu’il continue à donner ses cours de catéchisme. Et ces parents là emmenaient leurs enfants chez Chico pour qu’il puisse leur apprendre davantage sur Jesus. C’est curieux, non ? Bon, au bout d’un moment, Chico et l’esprit Emmanuel, qui fut son menteur spirituel pendant des decennies, échagent un dialogue mythique. Emmanuel lui demande: “Veux-tu travailler, mon fils?”. Et Chico répond: “Je le veux”. Emmanuel: “Dans ce cas, trois conditions sont necéssaires.». Chico: “Je vous écoute.” La première : “Discipline”. À ce que Chico répond: “D’accord. Et la deuxième ? ». Emmanuel répète: “Discipline”. Et Chico aquiesce: “Ok.”. “Et la troisième?”. Emmanuel conclut: “Discipline”. “Discipline, discipline et discipline! Es-tu prêt ? Si oui, on commence dès maintenant ». C’est ainsi qu’avec ces trois mots magiques, qui, en fait, n’en sont qu’un seul, Chico Xavier a transformé sa vie en un vrai témoignage d’amour à l’humanité. Plus que ça, il nous a prouvé, à travers l’exemple, que chacun d’entre nous pourra trouver son chemin, à condition de faire preuve de discipline, naturellement. Donc, la pilule de l’évangile d’aujourd’hui vous invite à sortir de votre zone de confort. À renoncer à la paresse. À renoncer au vice des excuses. « Mais je n’ai pas le temps ». “Je n’en suis pas capable”. “Je n’y arrive pas”. « Personne ne m’aide ». « Je n’ai personne pour me soutenir ». Arrêtez avec ça! Arrêtez avec ça parce que la vie n’attend pas. Votre engagement spirituel est, avant tout, un engagement avec vous-même. La discipline, dit autrement, c’est tout simplement avoir de la détermination. C’est établir un objectif et en faire un peu chaque jour, de façon continue, afin de l’atteindre. Je sais que ce discours peut sembler récurrent pour quelques personnes. Vous pouvez même vous dire : “Encore un à me répéter les mêmes choses que tout le monde dit. J’ai déjà entendu ça à plusieurs reprises ». Mais cela ne veut rien dire. La question à se poser, c’est : « on vous l’a déjà dit, d’accord, mais l’avez vous mis en pratique ? » Ici, on dit toujours que savoir telle ou telle chose sans réellement la pratiquer dans sa vie, c’est la même chose que de ne pas le savoir. Alors, il faut le mettre en pratique. Le temps passe. Rappellez-vous : quelqu’un qui lit deux pages par jour, en lira plus de sept cents par an. Grâce à la discipline, il nous est bel et bien possible d’atteindre cette quantité de pages. Ça fait déjà quelques livres, d’ailleurs. Quelqu’un qui fait dix minutes de méditation par jour ou qui pratique l’évangile à la maison deux ou trois fois par semaine, en fera une énorme quantité par an. Une astuce pour vous donner une idée du pouvoir de la discipline est de multiplier tout ce que vous faites en une journée par 365 (jours). Par exemple: «je me suis rendu compte que je suis pessimiste quatre fois par jour ». Vraiment ! Je suis sérieux! « Je pense des choses negatives quatre fois par jour». « Habituellement, le matin, quand je me réveille, je regarde par la fenêtre et je me plains de la météo, et de je ne suis plus quoi. Vers milieu du matin aussi, à l’heure du déjeuner et avant de dormir ». Ok. Maintenant, vous multipliez ça par 365. Voyez combien de fois par an vous êtes en train de miner votre esprit, ainsi que votre coeur, en pensant à des choses negatives. Votre discipline est dans le mauvais chemin. Maintenant, la discipline dans le bon chemin, c’est l’opposé de ça. « Je pense des choses positives quatre fois par jour. ». « Je ressens de la gratitude et je remercie Dieu quatre fois par jour. ». « J’essaie de voir où est le côté positif des choses et je fais une prière». Si vous priez au moins quatre fois par jour, l’effet sera exactement l’inverse de l’exemple qu’on vient de voir. Imaginez vous en train de prier et de vibrer dans la fréquence du bien cent vingt fois par mois! Et vous multipliez ça par plus de dix mois. Plus de mille deux cents fois an, vous serez en train d’enrichir votre réservoir de motivation intérieure. Vous comprenez? La discipline nous donne le pouvoir de transformer ce qui est petit, en quelque chose de plus grand. Cela vaut pour les choses négatives mais aussi pour les choses positives. Donc, faites attention à la direction que prend votre esprit. Faites attention à la direction que prend votre vie. Discipline, discipline, discipline ! C’est ce qu’Emmanuel a demandé au jeune Chico. Naturellement, Chico ne savait pas qui il deviendrait, ni l’ampleur de l’héritage qu’il allait nous laisser. Alors, mes amis, allez de l’avant ! C’est sur ce thème que nous avons discuté hier, au centre spirite Luiz Gonzaga. Allez de l’avant. Laissez briller votre lumière. Ne pensez pas que les difficultés sont plus grandes que vous même. Allez au delà ! Surmontez-les une par une, jour par jour, en faisant confiance au pouvoir du temps. Le temps, c’est certainement le grand miracle de Dieu dans nos vies. C’est ce qui nous aide à trouver l’équilibre et à faire briller réellement notre lumière. Que Dieu vous bénisse et vous inspire! Un merveilleux samedi à tous ! Merci beaucoup de partager les pilules de l’évangile. Je vous donnerai davantage de nouvelles plus tard. Demain, je parlerai un peu plus sur d’autres thèmes et je vous apporterai aussi quelques nouveautés. Et maintenant, je vous laisse avec une invitation: demain, nous serons à un séminaire pour l’anniversaire du centre spirite Nosso Lar, dans la ville de Contagem. Ce sera super ! Je vais vous envoyer tout ça. Et demain, ce sera au tour de Contagem. Demain soir, je serai au centre Amor e Caridade, à 18 heures, toujours dans la ville Contagem. Ce sera merveilleux de revoir nos amis ! Que Dieu bénisse chacun d’entre vous, avec toute notre affection. Et rappellons-nous: discipline, discipline, discipline! Que Dieu soit avec vous, chers amis! Et à bientôt, à très, très bientôt ! Dernière question: et vous? Avez-vous fait preuve de discipline ces derniers temps..? "

https://www.youtube.com/watch?v=U4koBiAzJ4A
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 03 de Dezembro de 2018, 13:00
Pilules de l'Évangile

Acceptez et comprenez les cycles de votre vie! (20/12/2017)

" Bonjour mes chers amis, bonjour ! Bonjour, bonjour !
C’est avec grande joie que nous commençons, la pilule de l'évangile de ce mercredi 20 décembre. Beaucoup de lumière et de paix dans votre cœur !
Et Noel est presque arrivé. Aujourd'hui, je voulais vous parler de l'importance de fermer les vieux cycles. Comment ça marche pour vous ?
Êtes-vous une personne qui porte normalement des cycles inachevés, des cycles qui ne se ferment pas ?
Ou vous avez l'habitude de fermer chaque histoire qui commence, de résoudre chaque situation dans laquelle vous êtes inséré ?
Mes amis, si nous observons avec beaucoup d'attention,
tout ce qui se passe dans la vie est fait de cycles.
Remarquez la structure de l'existence humaine.
Si nous commençons à observer, par exemple, les saisons, qu'allons-nous trouver ?
Printemps, été, automne et hiver, même si on ne voit pas
aussi clarement defini dans certaines parties de la planète de nos jours. Mais on observe que les saisons sont cycliques. N'est-ce pas ?
Si nous regardons à l'intérieur de notre corps, qu'allons-nous trouver ?
La petite et la grande circulation sont des cycles. Qu'est-ce que la respiration ?
C'est un cycle : l'air entrant et l'air sortant, c'est-à-dire l'oxygène entrant, le dioxyde de carbone sortant. Le Big Bang autour de l'univers, qui serait l'idée de la création, du point de vue physique, en fait c'est l'expansion de l'univers, puis vient la contraction.
C'est un cycle qui va et vient. Le battement même du coeur humain : systole, diastole, systole, diastole.
Tout ce qui nous entoure finit par être constitué d’une sorte de cycle. Nous en avons parlé ici l'année dernière.
Ça fait longtemps, mais je voulais vraiment revenir à ce sujet, parce que je me rends compte que beaucoup des doutes que des amis nous envoient nous inquiètent
précisément à la difficulté que certaines personnes ont à comprendre cette réalité, cette loi divine qui gouverne nos vies.
Qu'est-ce que cela signifie en pratique ?
Nous allons tous passer par des expériences fondamentales pour la croissance de notre esprit.
Et ces expériences sont cycliques, nous ne pouvons pas les ignorer. Sur Terre, l'existence humaine est un cycle :
notre naissance est la réincarnation ; après um moment, nous sommes désincarnés.
Cela vaut aussi pour les animaux. C'est un cycle : ils viennent, restent une période avec nous et reviennent aussi pour continuer leur évolution.
La même chose arrive avec la nature, qui a son propre cycle. Certaines relations sont également cycliques. Certaines personnes traversent nos vies, restent un certain moment et ensuite suivent leur promenade.
Les autres cycles sont longs. Il y a des gens qui vont nous accompagner pendant plusieurs et plusieurs existences.
Mes chers amis, la clé est de comprendre que le plus important de tous les cycles est le cycle de l'amour.
C’est peut-être le seul cycle éternel qui ne finis jamais,
et qui a commencé au moment où Dieu nous a créés.
Le cycle de l'amour nous unit tous, directement et indirectement, bien que nous ayons souvent à faire face à la distance physique, quand on habite dans un coin et l'autre dans un autre.
Ou même la distance de la désincarnation, quand une personne que nous aimons beaucoup et qui est dans notre cœur s'est déjà désincarnée, ou même un animal qui s'est également désincarné.
Lorsque nous devons faire face à des situations existentielles qui nous mettent dans une position de désir et de laisser nos cœurs serrés, comprendre la loi des cycles aide beaucoup à atténuer cette douleur.
Comprenez que la loi divine toujours nous tient ensemble
cela nous aide beaucoup à comprendre toute cette réalité.
D'habitude, quand les gens ne le comprennent pas, ils se révoltent. Et c'est ce que je veux dire aujourd'hui.
Si vous êtes une personne qui ne comprend pas l’importance des cycles, vous devez probablement être une personne révoltée avec beaucoup de choses
ou s'accroche facilement à certaines situations qui vous apportent de la tristesse.
Une personne qui vibre dans cette fréquence pense que ses douleurs dureront éternellement, Qu’elle ne pourra jamais résoudre ses problèmes. Pourquoi ?
Parce que ceux qui ne comprennent pas la loi des cycles s'accrochent au moment présent en ce qui concerne l'intensité de leur douleur.
Ce qui est une grande équivoque, parce que tout passe.
Mes amis, aussi incroyable que cela puisse paraître, toutes les douleurs et toutes les souffrances passent.
Et comme nous l’avons toujours dit : toute douleur a le temps de se terminer. Et le temps de mettre fin à votre douleur est l'heure où votre conscience se réveille.
Quand ma conscience s'éveille à la réalité de la vie, ma douleur prend fin. Au moins en ce qui concerne la souffrance. Et nous commençons à gérer les situations en fonction de ce qu’elles nous présentent. Les situations apparaissent et nous travaillons nos cycles.
Donc, la pilule de l'évangile d'aujourd'hui veut que vous soyez délivrés de la souffrance et de l’attachement aux vieilles peurs qui ont disparu, aux angoisses qui tiennent à vous retenir dans la peur de l'avenir, de ce qui va arriver, de ce que nous essayons de contrôler.
Imaginez cette folie que nous essayons de contrôler l'incontrôlable, c'est l'avenir ! Ne le faites pas ! Vivez votre cycle dans le moment présent. À partir du moment où vous vous réveillez jusqu'à votre heure du coucher, qui est le microcycle que nous vivons chaque jour, profitez-en avec gratitude, avec affection, en respectant ce qui vient et ce qui va, être reconnaissant pour tout ce qui était en vous remerciant par avance pour toutes les bonnes choses qui vont encore arriver.
Comprendre les lois divines nous aide beaucoup à calmer nos cœurs. Nos inquiétudes diminuent.
Notre angoisse est grandement diminuée lorsque nous comprenons l’importance de fermer les anciens cycles, par exemple, ainsi que l’importance de ne pas s'accrocher à certaines idées qui, à notre avis, doivent être éternelles,
ou aux relations que nous jugeons éternelles, alors qu’elles sont en réalité des cycles.
Nous faisons partie des cycles des autres. Et d'autres personnes font également partie de nos cycles d'apprentissage existentiels. Bien sur !
Alors, calmez-vous, car le plus grand des cycles ne finira jamais, qui est le cycle de l'amour divin.
Faites-lui confiance, laissez cette énergie apaiser les angoisses de votre cœur.
Et diminuer l'angoisse possible de son âme, afin que vous puissiez vivre en paix chaque instant de votre vie.
Je sais que ce n'est pas facile, je comprends que c'est un exercice d'apprentissage quotidien pour nous.
Mais rappelez-vous : quand nous éveillons notre conscience à cette réalité de Dieu et nous nous y ouvrons sans révolte, avec affection, avec gratitude, reconnaissant Dieu ici et maintenant, notre souffrance commence à se terminer.
Et puis, en fait, nous recomençons à vivre. C'est ce que je souhaite qu’il vous arrive le plus tôt possible. D’accord ?
Que Dieu vous bénisse ! Lumière et paix à votre cœur !
C’est que je souhaite le plus, est que vous profitiez de ces jours que nous avons encore en 2017 pour revivre des moments importants, réfléchissez à ce qui doit être changé et transformé dans votre vie.
Si vous venez de nous découvrir et que vous n’avez pas eu le temps de regarder nos vidéos, sachez que nous en mettons régulièrement de nouvelles sur notre chaîne Instagram pour interagir avec vous sur divers sujets.
Bientôt, nous allons mettre sur Instagram, @ inst.ricardomelo, plus quelques vidéos sur la façon de surmonter les vieux cycles.
Je suis sûr que vous l'aimerez parce que je sais que c'est un problème que beaucoup de gens ont. La personne prend conscience qu’elle peut surmonter les vieux cycles, mais ne sais pas comment.
Nous allons donc vous donner un conseil dans les vidéos Instagram. Je vous attends là-bas, @ inst.ricardomelo.
En plus, lumière et paix à votre coeur, beaucoup de joie pour votre vie !
Que Dieu vous inspire toujours et surtout ce mercredi !
Merci de partager les pilules de l’évangile !
Et vous le savez déjà : à bientôt, jusqu'à très bientôt, en refermant les cycles qui doivent être fermés et ouverts à la vie qui se déroule maintenant en ce moment présent.
Au revoir mes amis !  "

https://youtu.be/7TEqwusXwAE
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 10 de Dezembro de 2018, 12:02
Pilules de l'Évangile

Moins de jugement ... Plus d'amour! (02/08/2017)

Bonjour, mes chers amis, bonjour ! Bonjour, bonjour !
On Commence, comme d’habitude, avec beaucoup de joie, notre pilule de notre évangile.
Lumière et paix à votre cœur. Beaucoup de bénédictions à votre vie, toujours et toujours. Je suis très heureux !
Vous savez, nous avons plusieurs études. Mais, être avec vous face à face est vraiment très bien.
Quand ça se passe en ligne, c’est bien aussi.
Ce qui est important est ce flux de vibrations positives et nous allons ensemble nous aider. Le travail que le Dr Roberto a fait est très noble, mon cher Roberto, qui travaille auprès de l'ABRAME.
L’ABRAME est une association qui travaille non seulement avec des magistrats, mais aussi avec toute la structure juridique de Minas Gerais.
Il est également ouvert au public et diffuse le travail du spiritisme et de la spiritualité d’une façon générale, pour toutes les religions et le système judiciaire, créant ce point commun.
Hier, nous étions au tribunal de grande instance. Cette année, j'ai été dans le tribunal d’instance, et c'est toujours une joie immense d'en faire partie.
Je sais que beaucoup de gens ne connaissent pas ces initiatives, alors je les partage ici. Aussi nous avons l'AMEMG - l’Association Medico-Spirite, avec des professionnels hautement qualifiés, dans le domaine de la médecine. Ils étudient très clairement la corrélation entre l'esprit et le corps.
Nous avons aussi des excellents professionnels dans le milieu juridique, ce qui est formidable. Je sais qu'il y a autant dans les autres domaines aussi. C'est superbe !
Mes amis, sur la pilule d'aujourd'hui, je voudrais vous parler du grave danger du jugement.
Juger les gens, puisque nous parlons ici du le milieu juridique. Ça c'est une question tellement sensible. N'est-ce pas ? Vraiment sensible !
Êtes-vous quelqu'un qui aime juger les autres ? Comment vous sentiriez-vous si quelqu'un vous jugeait ?
De nos jours, il n'y a rien à faire, car nous vivons, nous sommes vus et bien sûr, les gens font des jugements sur nous.
Certaines personnes peuvent nous regarder et nous préjuger, "Oh celle-là, elle se prend pour qui !". « Cette personne a une façon étrange de se présenter ». N'est-ce pas ? " Et cet autre-là » ?
« Oh, cette personne fait de très mauvaises choses ! » " Ah, mon voisin fait de très mauvaises choses. " Et aujourd'hui, nous avons une habitude terrible de propager, beaucoup plus largement, n'importe quel type de jugement ou préjugement sur quelqu'un, sur n'importe quelle situation.
En le faisant non pas seulement pour les gens autour, mais aussi par d’autres moyens, comme les réseaux sociaux, qui sont largement utilisés de nos jours, et bien d’autres moyens communs.
Et nous oublions qu'en jugeant l'autre, nous serons jugés dans la même mesure. Jésus a dit dans le Sermon sur la Montagne que, au même degré que vous jugez votre prochain, vous serez jugé. C'est juste là le point essentiel.
Souvent, quand nous recevons le jugement de la part des autres, nous avons une grande opportunité de devenir le bon travailleur.
Le bon travailleur est cet être qui comprend qu'il n'est pas parfait. Naturellement, il comprend qu'il peut commettre des fautes, mais surtout, il comprend qu'il ne travaille pour personne.
Car nous travaillons pour Dieu. Alors, quand cela arrive, nous passons à autre chose. Essayez d'imaginer combien de situations difficiles Chico Xavier a traversé.
Et combien de situations compliquées traverse encore le pape François au sein de l'église !
Ceci à cause de ses compagnons de religion qui ne comprennent pas sa posture d'amener les gens avec le cœur.
Imaginons d'autres situations en dehors de l'environnement religieux, d'autres circonstances, où vous pouvez être jugé par rapport à l'orientation sexuelle que vous avez choisi, ou alors par le choix de divorcer ou pas. Même par votre choix professionnel.
Parfois, quelqu'un peut vous juger parce que vous avez choisi de déménager.
Quelqu'un peut vous juger pour n'importe quelle situation.
Alors, quel est le point essentiel de la pilule de notre Évangile bien-aimé d’aujourd’hui ? Évitez le jugement.
Car, quand l'autre nous juge, malheureusement il nous montre sa maladie.
Mais, quand sommes-nous qui jugeons l'autre, c’est nous qui démontrons nôtre maladie. Il y a une grande différence, mes amis, entre faire l'analyse d'une situation et juger.
Lorsque nous avons un véritable esprit de compréhension, nous analysons les situations. Allan Kardec en parle très bien dans l'Evangile selon le Spiritisme.
Seulement, pour analyser une situation, je ne peux pas prédisposer que je suis le maître de la vérité. Comprenez-vous ?
C'est une chose quand je dis ceci : "voyez-vous le comportement de John ou Peter " ?
"Je suppose que la façon dont ils agissent, peut-être qu’ils ne sont pas dans la bonne voie." Néanmoins, à aucun moment, vous ne devez dire que votre comportement est meilleur. À aucun moment, vous ne devez blesser Peter devant les autres. Par contre, quand nous disons : "Ah, Pierre, ce vilain a fait, ceci, ceci et cela". Et en plus on raconte à tout le monde, en causant des rumeurs et des commentaires sur la vie des autres.
Alors ma question est : quel type de vibration croyez-vous que nous produisons quand nous agissons comme ça ?
Quel genre d'énergie négative pensez-vous qu’on attire
quand nous faisons des commérages, en répandant des rumeurs et en jugeant les autres ?
Résumé de l’histoire : tôt ou tard, vous finissez par être jugé aussi. Tôt ou tard, nous traverserons des situations comme celle-ci parce que, dans le passé, plusieurs fois, nous avons fait la même chose, mais nous avons oublié.
Comme notre mémoire est limitée, si nous oublions les choses de cette existence, je n’en parle même pas des autres vies !
Nous finissons par nous révolter. Donc, le résumé de toute cette situation aujourd'hui dans notre pilule est : ne jugeons pas ! Ayons un cœur généreux pour aimer.
Apprenons à ne pas remarquer l'erreur de l'autre devant tout le monde. Si c'est le cas, cherchons l'autre avec affection et tendresse pour le guider dignement.
Apprenons plutôt à nous tenir toujours ferme devant l'erreur, car nous ne pouvons pas être tièdes, comme le Christ nous a enseigné.
Mais, surtout, sans jamais perdre la charité avec nos semblables. Rappelez-vous toujours ceci.
Apprenons, mes amis, à être généreux avec la vie afin que la vie nous soit généreuse. Et rappelez-vous : de nombreuses fois, ce que je pense être juste, demain est faux. N'est-ce pas ?
Combien de fois avons-nous changé d’avis ?
Imaginez la personne qui juge, qui met son doigt sur la table et pense avoir toujours raison. Certainement, elle sera souvent gênée, parce qu’au bout d’un moment elle réalise qu'elle commet des erreurs et qu'elle blesse les gens autour d’elle.
Un jour elle va se réveiller dans la solitude et elle ne saura pas pourquoi. Alors, que la lumière de l'Evangile bénisse nos âmes. Que nous puissions faire notre part pour que nous construisions de l'autorité morale.
Que nous ayons toujours conscience de faire, au moins, beaucoup mieux que la personne ou l'institution que nous avons l'intention de juger.
Quand nous pensons de cette façon, nous allons changer notre attitude envers diverses situations. Et, par conséquent, le discours du Christ, dont nous devons faire attention, car nous serons jugés dans la mesure que nous jugeons.
On se sentira plutôt concernés par ce discours.
Pour conclure, il y a un proverbe indien que je n'ai pas mentionné depuis longtemps, que dis : "Ne jugez jamais une personne avant de marcher pendant au moins sept jours avec ses sandales."
Profond, très profond ! Mes amis, voici une nouveauté spéciale : Je vous ai dit que nous continuions notre projet de conférence par l'Institut Namastê.
Désormais, vous allez beaucoup m’entendre parler de l'Institut Namastê. De nombreux projets sociaux ont déjà été adoptés et beaucoup le seront. Je demande de la patience, car beaucoup de gens nous ont soumis des projets pour que nous les examinions. Malheureusement, nous aurons besoin de temps pour faire tout cela. Mais, avec la grâce de Dieu, tout ira bien.
Et notre prochaine conférence à niveau mondial, en vous unissant tous, nous aimerions faire différemment.
Nous aimerions vous demander quel thème vous souhaiteriez pour la prochaine conférence.
C'est exactement ça. Nous avons créé un sondage sur la fanpage de l'Institut Namastê sur Facebook.
Je vous envoie le lien ici. Vous allez entrer dans la fanpage et vous allez cliquer sur « j’aime ».
Sérieusement allez-y, aidez-nous.
Nous avons déjà près de deux mille « j’aime » dans notre première divulgation. Allez-y, pour profiter de la fanpage et pour rester informé de tout ce qui se passe, comme les pilules, les conférences et bien d'autres choses encore.
Sur la fanpage il y a un sondage. Laissez votre opinion s’il vous plaît.
Nous avons trois thèmes à faire choisir pour notre prochaine discussion. Nous faisons des sondages aujourd'hui et demain. Le sujet le plus voté sera choisi.
Nous avons comme sujet : "Comment gérer les pensées négatives" ; "Les relations humaines : l'art de traiter avec des personnes difficiles" et un autre thème surprise que vous ne saurez que si vous y entrez.
Voyez lequel de trois thèmes celui qui touche le plus votre cœur et laissez votre opinion. Alors, faites un saut à la fanpage et laissez votre avis pour que nous puissions choisir ensemble notre marche spirituelle.
Lumière et paix à votre cœur, mes chers amis.
Pour l'amour de Dieu, moins de jugement, plus d'amour et plus d'exemple. Et vous le savez déjà : à bientôt, à très bientôt. Restez avec Dieu ! "

 https://youtu.be/qOj7I40uEz8
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 17 de Dezembro de 2018, 11:10
Pilules de l'Évangile

Prends soin de toi! (11/08/2017)

"Bonjour, mes chers amis, bonjour ! Bonjour, bonjour !
Commençons, avec beaucoup de joie et de gratitude à Dieu, une autre pilule de notre Évangile bien-aimé.
Aujourd'hui c'est vendredi. Un autre week-end est là.
J'espère que vous avez votre cœur ouvert et l’esprit serein, profondément en paix pour prendre soin de vous-même.
Aujourd'hui, sur la pilule de notre Évangile, je voudrais en parler exactement de ce sujet : prenez soin de vous.
Dernièrement, qu'avez-vous fait pour prendre soin de vous ?
Dernièrement, qu'avez-vous fait pour que votre esprit soit plus calme et plus paisible ?
Qu'avez-vous fait pour que vous soyez plus lucide à propos de tout ce qui vous entoure ?
Qu'avez-vous fait pour que votre cœur soit plus léger, plus joyeux et plus empli de gratitude ?
Mes amis, nous devons prendre soin de nous-mêmes. Pas dans le sens péjoratif du terme, car certaines personnes croient que prendre soin de soi, c'est simplement acquérir des choses matérielles ou se connecter à des situations matérielles éphémères. Non, ça c'est juste se donner du plaisir. Le plaisir c'est quelque chose d'important, dans la mesure du possible.
Mais nous savons que le plaisir ne rend pas nécessairement quelqu'un heureux. N'est-ce pas ?
Vous pouvez avoir un sentiment momentané qui passe très rapidement. Qui a déjà acheté quelque chose, en se sentant enthousiaste et puis cette sensation est passée ?
Non, je ne parle pas de ça. Je parle de quelque chose de profond ! Prendre soin de soi-même, mes amis, est justement reconnaître la présence de Dieu en nous. C'est apporter la tranquillité à notre cœur.
C'est remplacer l'esprit agité pour un esprit tranquille.
Et avoir un cœur calme, sans chagrin, sans tristesse, plein d'espoir pour l'avenir, mais avec gratitude envers le présent.
Celui qui prends soin de lui-même, par exemple, est beaucoup plus compréhensif, parce qu'il a un grand cœur.
Donc, si finalement vous avez un parent difficile avec qui vous êtes en relation, et si vous prenez de soin de vous-même, vous aurez beaucoup plus de patience pour être avec lui.
Dans notre conférence sur « L’art de traiter avec les gens », nous parlerons de relations humaines difficiles.
J'espère que vous vous êtes déjà inscrit. Ce sera très spécial. Ce sera le lundi 14. Nous en parlerons un peu à propos de ça. La plupart des conflits au sein de notre foyer ou dans le cadre du travail, ne se produisent pas nécessairement à cause de l’autre.
Nous avons appris, avec l’spiritualité supérieure, que rien n'arrive par hasard.
Nous attirons des gens qui nous défient et ça arrive parce que notre âme et notre cœur ont besoin de développer la connaissance et l'amour de soi.
Donc, même lorsque des situations difficiles nous entourent, si nous sommes en paix, nous pouvons dissoudre tout conflit potentiel et le transformer en compréhension.
Regardez comme ce concept est intéressant.
Quand on étudie la chimie, et vous devriez également vous rappeler, on apprend que : L’eau est un solvant universel. Qu'est-ce que cela signifie ?
L'eau a le pouvoir de diluer presque toutes les substances, ou bien la plupart d'entre elles. Par analogie, nous pouvons dire que l'amour est le solvant universel des problèmes. Plus vous avez d'amour dans votre cœur, plus vous dissolvez facilement toute situation de conflit.
Moins il y a d'amour, plus le risque de conflit sera élevé.
Si quelqu’un vous offense et que vous avez l’amour pour la vie, vous comprenez que le délinquant ne va pas bien.
S'il allait bien, il n'offenserait personne. Cette compréhension vous apporte la tranquillité d'esprit.
Donc vous n’auriez pas de rancune. Nous savons que des situations inattendues se produisent. Cela peut être une frustration : Si vous ressentez de l'amour, vous risquez d'être frustré au début, mais vous savez que rien n'arrive par hasard.
Donc, vous demandez à Dieu la sagesse d'apprendre de cette situation et de l’amour pour la vie. La gratitude pour la vie dilue ce conflit potentiel. Comprenez-vous ce que je veux dire ?
Supposons que vous ayez un fils difficile, un mari compliqué ou une femme compliquée. Vous avez un parent qui vous aimez beaucoup, mais malheureusement, il est livré à une forme de d’addiction. Ça vous apporte des peines, parfois ça vous enlève même vos énergies.
Qui n'a jamais vécu ça ?
Au moins une fois dans la vie vous avez, peut-être, entendu quelqu'un dire : "Je n'ai plus d'énergie". Mais si vous avez amour pour la vie, si vous croyez vraiment que Dieu est de votre côté, vous respirez profondément et vous direz : "Oh mon Dieu, je ne comprends pas vraiment pourquoi cela m'arrive.
Et puisque ça m’arrive, alors apprenez-moi à aimer ce parent que me semble être assez compliqué. Apprenez-moi à apprendre avec lui.
Donnez-moi la sagesse de passer par cette situation avec joie plutôt qu'avec tristesse et chagrin."
Et tout simplement, comme par magie, à mesure que notre amour augmente, tout est dilué. Par conséquent, Christ, notre Jésus bien-aimé, nous a parlé de l'importance de nous aimer les uns les autres, comme il nous a aimé. Je sais que ce n'est pas facile.
Vous n'avez même pas besoin de me le dire. Je le sais très bien. C'est un défi. Mais ceci est notre croissance spirituelle. C'est notre apprentissage. Donc, pour ce merveilleux vendredi, mes chers amis, pour ce week-end,
je vous laisse cette invitation: prenez soin de vous.
Quand nous prenons soin de nous, notre amour augmente, car il s’agit de l’amour de soi et nous partageons et offrons le meilleur de nos âmes aux autres.
Peut-être que ce qui manque dans votre vie n'est pas nécessairement le soin de l'autre, mais, c’est justement le vôtre, alors prenez soin de vous ! Faites l'Évangile à la maison.
Ayez un moment pour méditer, pour parler à Dieu.
Ayez un moment sublime pour pratiquer la charité, en aidant d'autres êtres qui ont besoin de votre affection.
Et vous pouvez être sûr qu'en faisant du bien aux autres, vous faites également du bien à vous-même.
Un excellent week-end à tous. Je vous souhaite aussi un vendredi très béni. Vous le savez déjà: nous avons une nouvelle conférence lundi. Le thème n'a pas été suggéré par moi. Vous l'avez choisi. Vous souvenez-vous qu'il y a deux semaines, vous avez voté ?
Le sujet des relations humaines a eu beaucoup de votes. Les gens ont demandé: "Parlez-en sur les conflits, comment faire face à des situations difficiles." Et il y avait beaucoup de questions.
Donc, dès que possible, dans la conférence du lundi sur Internet, notre objectif sera d'aider à éclaircir ce qui est possible.
Ensuite, inscrivez-vous pour le lien qui suit. Partagez avec vos amis. Je suis sûr que nous ferons de ce moment un moment très spécial. Restez avec Dieu, mes chers amis !
Lumière et paix! Courage toujours. Et beaucoup d'amour pour que vous puissiez prendre soin de vous et, par conséquent, partagez le meilleur de votre âme avec le monde qui vous entoure.
Et vous le savez déjà : merci d'avoir écouté et d’avoir partagé les pilules de notre Evangile bien-aimé. Et à bientôt, mes chers amis, jusqu'à très, très, très bientôt !
Avec plus d'amour et de compréhension dans le cœur !  "

https://youtu.be/GoCvJNQQIuM
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 26 de Dezembro de 2018, 13:38
Pilules de l'Évangile

 Debloquez votre flux de prosperité... (18/08/2017)

" Bonjour mes chers amis, bonjour, bonjour ! Commençons, comme d’habitude, avec beaucoup de joie et de gratitude envers notre père céleste, une autre pilule de notre Évangile bien-aimé aujourd'hui, vendredi ! C'est super !
Un autre vendredi, toujours avec une merveilleuse invitation pour qu’à chaque jour nous puissions :
être meilleur, avoir un esprit plus ouvert, en harmonie avec la paix que nous espérons vraiment vivre.
C'est sérieux ! Tout ce sur quoi on persévère se développe de plus en plus. N'est-ce pas ?
Si vous vous occupez d’une plante, si vous prenez soin d'elle avec amour, elle grandira. Si vous vous appliquez à faire un petit plat délicieux, alors il sera bon.
Mais si vous mettez l'accent sur les choses négatives, le négatif se développera aussi. Alors méfiez-vous où vous mettez l'accent.
À ce propos, j’ai une question à vous poser : êtes-vous vraiment une personne prospère ? Par exemple, vous vous êtes déjà demandé pourquoi de mauvaises choses arrivent aux bonnes personnes ?
"Ça alors, Ricardo !" Eh bien, ce n'est pas seulement à cause du karma. Hier j'ai commencé à en parler avec vous. Je disais : gardez votre vibration élevée.
Aujourd'hui, nous approfondirons ce sujet. Beaucoup de gens n'ont pas réalisé qu'ils sont en train d’attirer des problèmes pour eux-mêmes. Beaucoup de gens ont un cœur merveilleux, mais ils vivent dans la solitude.
Il y a des gens qui travaillent dur et qui vivent dans des difficultés financières ou ils sont même au chômage.
Il y a des gens talentueux qui n’arrivent pas à sortir d’où ils sont. Pourquoi cela arrive-t-il ? Pour plusieurs raisons.
L'une des principales est l'énergie bloquée. Imaginez les tuyaux de plomberie de votre maison.
Le château d’eau est rempli d’eau potable, pure, merveilleuse, mais les tuyaux sont bouchés.
L'eau arrivera-t-elle au robinet pour que vous puissiez l’utiliser ? Eh non, elle n’arrivera pas. C'est la même chose avec l'univers. Il est rempli d'énergie d'abondance et de prospérité. C'est le fluide cosmique universel, qu’on nous apprend si bien quand on nous parle du monde des esprits. Néanmoins, si nous sommes bouchés spirituellement, rien ne se passe. Et nous avons le sentiment que nous sommes en pénurie.
En fait, la pénurie est une vibration dans la façon de penser, de sentir et d'agir. Donc, nous devons nous en débarrasser. Je voudrais vous raconter une belle histoire.
J'espère que cela vous aidera beaucoup, tout comme ça m'a aidé et m’a inspiré pendant des années.
Une histoire que je n'ai jamais racontée dans la pilule, mais c'est très spécial. Elle raconte le suivant :
Il y avait un homme qui marchait dans une rue d'une certaine ville. Soudain, il est confronté à la construction d'un immense bâtiment. Ce bâtiment deviendrait un jour une grande cathédrale, une grande église. C'était le but : bâtir un temple religieux.
Et puis cet homme s'arrête et commence à parler au maçon qui était là-bas.
" Bonjour monsieur ! " Et le maçon répond avec l’air fatigué : " Bonjour, mais je tiens à vous dire : que ce travail est dur !" "Monsieur, qu'est-ce qui va se passer ici ?" car, il n'y avait rien encore de fait.
Alors répond le maçon : "Je ne sais rien, on m'a appelé ici pour un travail.
J’ai besoin d’argent, et tout ce que je veux c’est récupérer mes sous et partir à la fin de la journée. "
Le monsieur dit : "D'accord, merci." Et il a continué à marcher. Plus loin, il a trouvé un autre homme, plus souriant que le premier, en donnant des ordres aux autres.
" Faites ceci, faites cela. "
C’était le maître d’œuvres. Donc, il lui a posé la question : "Bonjour monsieur, qu'est-ce qui va se passer ici ? "
Le maître d’œuvre lui répond : "Oh, je ne sais pas, on m'a donné un plan d'action et on s’est mis au travail.
Ça sera un grand et beau bâtiment. Il me semble que sera un endroit où les gens pourront faire une sorte de prière.
Quelque chose comme ça. " " Et vous êtes heureux de travailler ici ? "
"Le fait que je ne sois pas au chômage est génial, c'est vraiment bien, et je fais ce que j'aime. C'est bon, c'est bon, c'est certain. "
Le maître d’œuvre ne pensait pas comme le premier maçon, mais il n'était pas très bien non plus. Alors il a continué à marcher et plus loin il a rencontré un homme heureux.
Cet homme regardait partout, il parlait à tout le monde. Ses yeux brillaient !
Il levait les yeux, en regardant un projet qu'il tenait en mains. C’était l'architecte. Et puis il dit, " Bonjour ! " L'architecte répond : "Bonjour, ça va !" "Vous êtes heureux ici, qu'est-ce que cet endroit va être ?"
Et l’architecte répond : "Mon ami, ça va être une cathédrale, ça va être un endroit qui va illuminer les âmes, les vies.
Un point de rencontre spirituel pour cette ville, pour cette population. Imaginez combien de personnes auront leur vie transformée ! Parce qu'ils vont prier ici, et pouvoir pratiquer leur foi. C'est merveilleux ! "
" Quelle belle façon de voir les choses ! Et vous êtes heureux ? " " Heureux ?
Je suis très heureux parce que Dieu m'a donné la chance de faire partie de tout cela.
C'est incroyable, c’est vraiment très bien ! Par contre, je vais vous laisser, je dois retourner au travail. "
Et l'homme est parti en réfléchissant : trois personnes participant au même projet, mais avec des visions et des émotions complètement différentes.
Je vous demande, mes amis: à votre avis, parmi les trois hommes, qui gagne le plus ?
Je suis sérieux. Qui tire le meilleur parti du projet ? Le maçon, le maître d'œuvre ou l’architecte ?
Même si vous ne comprenez pas grand-chose à la construction, il est logique que ce soit l'architecte.
Il demande cher pour le projet. Du point de vue de l'univers, c'est la même chose. Quand nous administrons notre vie comme un grand architecte, certainement elle va être plus fluide.
Car, nous ne bloquons pas notre énergie de prospérité. Attention, mes amis : Discours négatifs, le pessimisme, les plaintes ne vont pas nous aider à payer les factures
ou à récupérer un problème de santé et moins encore nous ramener l'amour. Cela n'existe n’est pas possible!
Par conséquent, notre esprit doit être lié à Dieu.
Ainsi, le flux divin de l'abondance divine coulera à travers nos cœurs pour avoir une vie juste et noble, pour être une âme qui s'efforce pour s'améliorer chaque jour.
Pour que nous puissions faire un don de nous-même à l'humanité.
Car, le verbe "servir" est le verbe le plus important lorsqu'il est associé au verbe "aimer", pour attirer la prospérité sur notre chemin.
C’est Jésus qui nous a enseigné ceci et tous les autres maîtres spirituels qui sont venus après. Pensez-y. Je ne sais pas combien dans votre vie aujourd'hui vous êtes dédié à être optimiste, répandant l'optimisme, même quand les choses ne vont pas bien.
Je ne sais pas si vous êtes aujourd'hui plutôt le maçon,
ou le maître des travaux, ou si vous êtes l'architecte du bâtiment de votre vie. Mais, une chose est sûre : Si vous voulez être heureux et prospère, vous devez apprendre, évidemment, à avoir la vision d'un architecte.
Sinon, vous allez continuer à maudire tout le monde, à vous plaindre de Dieu et de n’importe qui et l'énergie restera bloquée. Vous avez compris ?
L'eau est dans le réservoir, mais il n'y a toujours pas d'eau dans la maison pour se doucher, pour faire de la nourriture. Pourquoi ?
Parce que les tuyaux de plomberie sont bouchés. Est-ce que cela a du sens pour vous ?
Pensez-y. Et pour vraiment nous aider à mieux comprendre cette merveilleuse question, lundi prochain, le 21, nous ferons la conférence à 20h30.
Ça ne sera pas à 20h, mais à huit heures et demie, le soir.
Ainsi, il aura la possibilité que plus de personnes y participent. On nous a demandé, alors nous nous en occupons. Ce sera à vingt heures trente.
Nous avons déjà des milliers de personnes inscrites, grâce à Dieu, encore une fois. L'engagement de l'équipe de la pilule de l'Évangile est incroyable. Et nous avons d'autres sources qui sont aussi importantes, parce que les gens divulguent.
Cette conférence sera la meilleure conférence que je n’ai jamais faite, avec la grâce de Dieu. Son contenu est merveilleux.
Faites un effort pour participer, même que ce soit qu’un peu. Je pense que ça va vous aider !
Nous allons en parler exactement sur ce sujet, à la conférence mondial en ligne de l'Institut Namastê :
Comment débloquer des problèmes pour aider le flux de la prospérité à fonctionner à travers vous, de sorte qu'il attire aussi bien l'abondance affective, spirituelle et matérielle, comme l'argent par exemple.
Car les gens ont besoin d’argent. Ils se plaignent de ne pas en avoir, mais ils ne font pas assez pour le mériter vraiment.
Nous allons donc parler de cette abondance au sens large, qui nous appartient de droit divin. Abonnez-vous au lien de la conférence si vous n'êtes pas encore inscrit. Je suis sérieux. Allez-y et partagez-le avec les autres.
Chaque jour, avec la grâce de Dieu, je rencontre beaucoup de gens qui nous reconnaissent et qui nous disent :
"Merci pour les pilules." Ceux qui m'ont déjà rencontré se souviendront, parce que je dis toujours ceci :
"Si vous voulez vraiment nous remercier, faites deux choses : Priez pour nous, parce que nous avons vraiment besoin, toute l’équipe et moi-même, et puis partagez. C'est la meilleure façon de dire merci. "
Est-ce que vous appréciez la pilule ? Alors faites passer aux autres, pour diffuser de bonnes choses aux gens.
Ainsi, partagez l'invitation avec autant de personnes que vous pouvez. pour que nous répandons la prospérité partout dans le monde. Restez avec Dieu ! Un bon vendredi à vous. Et vous le savez déjà : à bientôt, à très, très bientôt, avec plus de prospérité.
Ne gardez pas les tuyaux bouchés ! Je vous verrai plus tard, alors. A lundi !"


https://www.youtube.com/watch?v=8dYspV_Ss6Q
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 02 de Janeiro de 2019, 16:08
(https://scontent.fgru7-1.fna.fbcdn.net/v/t1.0-0/p206x206/49449274_10210175160255321_6179472978388975616_n.jpg?_nc_cat=106&_nc_ht=scontent.fgru7-1.fna&oh=c55661835c917e36a4c4096709d534c8&oe=5C90D0B0)
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 05 de Janeiro de 2019, 11:47
Pilules de l'Évangile

Jamais ne perdez l'espoir. (24/08/2017)

" Bonjour, mes chers amis, bonjour ! Bonjour, bonjour !
Comme d’habitude, beaucoup de lumière et de paix à votre cœur. Beaucoup d'énergies positives pour que votre jeudi soit plus que spécial !
Nous commençons, mes amis, une autre pilule de notre Evangile bien-aimé d’aujourd'hui. Mes amis, spécifiquement, que faites-vous quand l'espoir se termine ?
Nous entendons toujours que "l'espoir est le dernier qui meurt". Mais, imaginez ces jours, ces situations dans lesquelles, pour une raison quelconque, vous sentez que vos jambes vacillent.
Vous savez, ces moments très compliqués où nous avons l’impression que notre foi ne semble pas se soutenir ?
Vous savez, ces moments où parait-il que nous nous sommes vraiment trompés ?
On se dit : "Non, Dieu ne me regarde pas. Ou alors si Dieu me regarde, Il s’est mis des lunettes de soleil et il m'a oublié."
Malheureusement, lorsque nous tombons dans cette vibration, chacun de nous a une façon de justifier pourquoi, hypothétiquement, Dieu pourrait nous abandonner. Ce sont les moments difficiles que nous ne comprenons vraiment pas pourquoi nous traversons cela ? Et l'espoir commence à disparaitre. C'est précisément dans ces moments que la présence de Dieu est plus profonde à notre côté. C'est précisément dans ces moments, mes amis, que notre foi doit augmenter. Et c'est le moment où nous grandissons plus aux yeux de Dieu. C'est cette histoire : Qui est-ce qui a le plus besoin de boire de l’eau ? Celui qui a soif. Qui est-ce qui a le plus besoin de manger ? Celui qui a faim.
Qui est-ce qui a le plus besoin d’avoir foi ? Celui qui traverse de grandes tribulations. Donc, utiliser les difficultés de la vie pour dire que nous allons perdre notre foi, n'est absolument pas justifiable. Il y a une belle histoire qui est attribuée à saint Augustin, après sa conversion, quand il était déjà évêque de la ville d'Hippone. C'était un beau rêve.
Saint Augustin rêvait que lui et Dieu marchaient ensemble sur une plage. Et pendant un certain moment il voit deux empreintes, deux empreintes de deux êtres côte à côte sur le sable. Et il ressentait un sentiment de sécurité. Il aimait raconter cette histoire. Au bout d’un moment, il s’est aperçu que ces deux empreintes ont été remplacé par une seule empreinte. Et ça lui a rendu triste et puis il s’est demandé: "Mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?
Pourquoi m'as-tu abandonné ? " Cela se passait dans son rêve, puis il entend la réponse : "Non, mon fils, tu t'es trompé.
Cette empreinte que tu vois sur le sable n'est pas la tienne, c'est la mienne. Au moment où tu as hésité, je t'ai pris dans mes bras et j'ai continué à marcher avec toi.
Voyez quelle profondeur, mes amis ! Voyez la profondeur de l’histoire ! Il y a une autre belle histoire sur une personne, un naufragé qui était au désespoir sur une île déserte.
Mais il avait beaucoup de foi. Et il a dit : "Mon Dieu, aidez-moi parce que je sais que tout ira bien, mais j'ai soif. " Et soudain, il voit des noix de coco. Et il a eu l'idée d'ouvrir le coco et de boire son eau. "Merci seigneur !" Soudain il dit : "Mon père, j'ai besoin de me construire une cabane,
car il va faire froid et il va pleuvoir. Qu'est-ce que je fais ? "Soudain, il voit des bâtons.
Il ramasse les bâtons et, quelques heures plus tard, il construit une cabane. Et il dit : "Merci, mon Dieu ! Comme c'est bon, après tout, le Seigneur est avec moi! "Et il dit : " Maintenant j'ai besoin de manger quelque chose."
"Et il dit : " Maintenant j'ai besoin de manger quelque chose." Il a donc l'idée d'aller au milieu de la forêt pour avoir des fruits car il a remarqué des arbres fruitiers dans le coin. Quand il est au milieu de la forêt cueillant le fruit, reconnaissant à Dieu pour tout, il commence à pleuvoir.
Coup de foudre, forte pluie. Et la foudre frappa la plage, mes amis. Regardez cette situation ! Vous imaginez où est tombé la foudre ?
Au sommet de la cabane qu'il avait construite. Il voyait tout ce feu, les hautes flammes. C'était trop dur. Ainsi, il tomba à terre et s'agenouilla en disant : "Je trompe qui ?
Dieu m'a abandonné ! Je suis un naufragé seul sur cette île déserte, avec tous ces problèmes. Même ma cabine est en feu."
Au milieu de la pluie, désespéré, il voit tout ce feu et il tombe dans un effondrement nerveux. Il croyait que Dieu l'avait abandonné. Le lendemain, il se réveille avec le son de la corne de brume d'un navire.
Je ne sais pas comment faire le bruit de la corne de brume, mais ça devrait ressembler à ceci: pam. Voilà de la sonorisation sur la pilule de l'Evangile. Donc, effrayé, il a regardé la mer et a vu un bateau.
Et un marin apparaît sur le pont en secouant ses mains, comme pour dire : "Hey, nous sommes là, nous sommes là."
Bref, ils sauvent le naufragé. Et quand il était déjà sur le pont supérieur du navire, ils ont commencé à discuter.
Le capitaine du navire lui dit : "Homme, tu as été très intelligent ! Ça a été une bonne idée le signe que vous nous avez envoyé hier soir. Sans cela, nous ne vous aurions pas trouvé ! "
Alors, il a dit : "Signe ? Je n'ai fait aucun signe à personne." "Laissez de côté votre modestie ! Nous avons vu le signe de la fumée et du feu que vous nous avez envoyé."
Vous voyez, mes amis : alors qu'il pensait que Dieu l'avait abandonné, tout comme dans l'histoire de saint Augustin, c'est précisément à cause du feu qu'il a fini par être sauvé.
Donc, le message de la pilule de l'Évangile d'aujourd'hui est: ne perdez jamais l’espoir ! Les jours difficiles viendront-ils ? Oui ils viendront. Des moments délicats vont-ils se produire ? Oui, évidement.
Mais notre foi, mes amis, doit être par-dessus tout. Comprenez-vous ?
C’est pour ça que je vous invite, malgré votre religion, à emmener Dieu dans votre vie quotidiennement !
Faites l'Evangile chez vous pour renforcer votre foi et celle de votre famille. C'est très important !
C’est bien d'écouter la pilule de l'Évangile ? Oui ! Mais elle est courte !
C'est différent quand vous prenez vingt minutes par jour, pour vous et pour votre famille. Ou, si jamais ce n'est pas possible, faites au moins une prière et posez un verre d'eau à côté.
Demandez à Dieu et à la spiritualité supérieure de fluidifier l'eau. Vous la mettrez dans le filtre plus tard, pour vous et tout le monde qui va la boire.
Ouvrez une page d'un livre sacré pour vous ! Cela peut être ce que vous voulez. Il peut s'agir d'un extrait de la Bible, de l'Évangile selon le Spiritisme, de livres de messages, de belles histoires.
Lisez à voix haute. Réfléchissez seul, mais à haute voix.
Ça vous aidera à mieux raisonner et celui qui est spirituellement à coté de vous, pourra aussi écouter !
Et s'il y a d'autres personnes, discutez sur l'Évangile.
Ressentez ce sentiment de gratitude et de développement.
Remerciez à la fin, faites une prière de clôture. Si vous faites cela tous les jours, cela va rééduquer votre esprit pour qu'il vibre dans un domaine supérieur.
Comprenez-vous ? Et la foi devient présente.
Même les problèmes les plus difficiles seront dilués devant une foi profonde, soutenue et nourrie quotidiennement. Et souvenez-vous bien sûr, de la gratitude, qui est la foi dans l’action !
Remerciez Dieu d'avance pour la merveilleuse journée que vous allez avoir. Remerciez-le pour tout ce qui vous avez vécu et aussi ce qui vous n'avez pas vécu.
Soyez une personne plus reconnaissante. Laissez couler l'amour divin dans votre âme ! Ce sont des choses simples ! Mais notre problème est que nous ne faisons pas le simple, car savoir et ne rien faire est la même chose que ne pas savoir.
Que votre journée soit illuminée et merveilleuse et, que l’espoir ne quitte jamais votre cœur. Ainsi, votre foi sera présente et vous partagerez cette foi avec ceux qui vous entourent. Gros bisous à tous !
Restez avec Dieu.
Merci beaucoup d'avoir partagé la pilule de notre Évangile bien-aimé avec tout le monde.
Et vous le savez déjà : à bientôt, à très bientôt !
Et souvenez-vous : dans les moments difficiles, c'est Dieu qui vous porte ; Vous n’êtes jamais seul. "


https://youtu.be/KV0wHIRxKV0
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 14 de Janeiro de 2019, 11:26
Pilules de l'Évangile

La Reforme Intime - parte 1 (23/11/2017)

" Très bonne soirée, mes chers amis ! Une excellente soirée à tous !
Que la bonté divine, encore une fois, comme cela a toujours été le cas, puisse continuer à nous éclairer et à nous bénir !
Que Jésus trouve non seulement dans nos cœurs mais aussi dans nos esprits, un terrain fertile, ouvert et réceptif pour ces messages de l’évangile qui sont si importants pour nous, ainsi qu’un travail très affectueux afin que nous puissions multiplier les bénédictions que l'Évangile nous apporte !
Mes amis, il y a beaucoup d'histoires qui nous font réfléchir sur des questions très importantes.
Il y en a une que je voulais commencer notre conversation d'aujourd'hui qui dit ce qui suit : une fois, il y avait un jeune homme qui voulait énormément évoluer spirituellement.
Et il a découvert un maître très généreux, une personne très gentille, très sage et qui était à la recherche d'un disciple. Ce maître a accueilli le jeune homme en tant que son disciple et a pris soin de lui pendant longtemps.
Alors, les années se sont écoulés. L’histoire raconte qu’il avait enseigné beaucoup de choses sur la vie, sur les sentiments, à propos de ce qui se passe après la vie physique, et le jeune homme était vraiment plein d'informations, mais il manquait quelque chose.
Puis le maître a dit : "Demain, mon fils, nous allons avoir l’une des leçons les plus importantes de toute ta vie.
C'est quelque chose quand tu le comprendras, tu seras prêt à suivre ton chemin et à devenir un grand maitre."
Et le jeune homme n'a même pas dormi. Vous imaginez : qui ne veut pas trouver le bon chemin ?
Le jeune homme n'a même pas dormi ! Il s'est levé tôt, parce que c'était convenu : "Demain matin, à 6 heures du matin, nous allons au bord de la rivière."
Ils étaient au sommet d'une petite montagne, dans un taudis où ils vivaient.
Alors ils ont dû descendre une petite montagne pour arriver au bord de la rivière qui était en contre bas.
Mais à six heures du matin, il y avait un vent fort et le jeune homme était tout excité : "Oh mon Dieu, que va-t-il m'apprendre qui va changer ma vie ?"
Imaginez : je vais devenir un maître, je veux savoir. "
Et le jour est arrivé, à 6 heures du matin, le jeune homme était tout heureux et excité.
Et puis le maître est arrivé.
Ces histoires de maître sont formidables : ce que le disciple attend ne se produit jamais.
Avez-vous déjà remarqué ça ? Jamais ! Et c'est pareil chez nous.
Vous voyez, dans le domaine de la médiumnité, c'est la même chose.
Vous vous attendiez à ce qu'un ami spirituel parle de quelque chose mais il ne parle presque jamais.
Il parle de ce dont nous avons besoin, mais ce n'est généralement pas ce que nous voulons.
Mais on en reparlera plus tard.
Le maître est venu et a dit : "Mon fils, quelle bonne chose !
Tu es en forme ce matin et puis, tu es arrivé quelques minutes avant ! "
Oui, je suis dévoué, vous le savez.
Je suis ici pour apprendre cette leçon spirituelle,
la sagesse que vous avez promis de me donner. "
Le maître a dit : "C'est très simple, mon fils, vraiment très simple. Concentre-toi.
Il se concentra.
"Ferme les yeux."
Et il a Fermé.
"Je te donnerai les cordonnées.
Tu n'ouvriras les yeux qu'après que je t’aurai donné toutes les coordonnées.
Mais tu vas promettre de faire exactement ce que je te suggère. "
" Oui, monsieur, promptement. "
Il ferma les yeux et écouta.
"Mon fils, dès que tu ouvriras les yeux, tu te rendras compte qu'il y a un seau sur ton côté droit.
Ce seau va être très important pour toi. Tu rempliras ce seau avec l'eau de la rivière et tu l’emmèneras jusqu’au sommet de la montagne. "
Le jeune homme a commencé à faire la grimace parce que c'était une montagne escarpée.
Moi, en train de me balader avec un seau ? Il pensa : "Mais qu’est-ce que ça veut dire ?"
"Et tu vas faire ça pendant un an."
"Un an ?"
"calmes toi, n'ouvre pas les yeux. C’est exact : un an."
"Mais consécutivement ? "
"Chaque jour, dès que tu te lèves. Tu ne veux pas avoir de la sagesse ?
Je t’explique, je t’indique le chemin : tous les jours, tu dois venir ici à 6 heures du matin, prendre le seau et le remplir d'eau, ensuite il faut escalader la montagne et apportez de l'eau là-haut. "
"Mais c'est tout ?"
"Oui, mais il y a un détail : tu ne peux pas regarder en arrière. Tu vas juste prendre le seau, en regardant en avant et pas en arrière, quoi qu'il arrive.
Tu ne t’arrêteras que lorsque tu seras là-haut.
Et je ne te parlerai pas de cette expérience jusqu'à l'année prochaine. Après une année de cette conversation, nous nous retrouverons ici, à 6 heures du matin, pour voir ce qui s'est passé. "
Le jeune homme a trouvé cela la chose la plus inhabituelle. Mais ce n'était pas n’importe qui que demandait, c'était son maître, en qui il avait beaucoup de confiance.
"Mon Dieu, quel truc de fou ! Quel est le fondement ?"
Mais il a décidé de l’accomplir. Et c'est arrivé.
"Tu peux ouvrir les yeux."
Il ouvrit les yeux, mit de l'eau dans le seau et gravit la montagne.
À cela, le maître était déjà à l'avant. Puis il s’est aperçu que l'eau lui tombait sur les pieds.
"Le maître est distrait, le seau est troué."
Il a ensuite crié : "Maître !"
Le maître n'a pas écouté, il a continué à marcher.
"Maître, il y a un trou dans le seau."
Et le maître a continué.
Puis il se rappele que le maître avait dit qu'il ne lui parlerait de l'expérience qu'un an plus tard.
Comme il connaissait déjà bien son maître, il savait qu'il était inutile d'insister.
Alors, mes amis, c'est comme ça que s'est passé.
Pendant une année consécutive, sous la pluie ou le soleil, notre jeune homme se levait à 6 heures du matin, avec le froid ou la chaleur, il récupérait de l’eau avec le seau troué et grimpait la montagne.
Et il était dévoué.
Il remplissait son rôle et attendait : "Je vais devenir sage, alors, ça vaut le coup. J'aurai de l'espoir."
Et tous les jours il recommençait. Il y avait des jours où il avait envie de tout abandonner. Il y avait des jours où il disait : "zut, mais pour quoi est-ce que je fais cela ?"
Et il y avait des jours où il disait : "Non, il doit avoir une raison."
Et c'est arrivé. Un an s’est écoulé.
L’histoire raconte qu’un an plus tard, à l’anniversaire de cette date, nous allons rencontrer cet homme à 6 heures du matin, comme il le faisait tous les jours, en attendant que son maître aille le retrouver là-bas.

Continuer
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 14 de Janeiro de 2019, 11:26

Au moment où le maître est arrivé, il était tout heureux et a dit : "Enfin, je vais maintenant comprendre le but de tout ça."
Le maître a fait un grand sourire et a dit : "Bonjour, mon fils, ça va ?"
Il a dit : "ça va bien ! Mais je n'ai rien compris de tout ça."
"Vous sentez-vous plus sage ?"
"Sincèrement ? Non."
"Mais vous n'avez rien appris ?"
"Honnêtement ? Non. Ecoutez, le seau était troué.
Vous ne m'avez pas parlé de cela toute cette année.
Vous n'avez pas fait attention, mais vous m'avez donné un seau qui fuit.
Je ne sais pas exactement ce que vous vouliez, mais pendant un an, Je portais de l'eau, et l'eau n'y est même pas arrivée.
Mes efforts ont été inutiles. "
Le maître riait. D'habitude ils se moquent de nous.
Le maître se mit à rire comme s'il attendait déjà cette réponse.
Puis il a dit : "Et tu n'as rien remarqué ?"
Il : "Oh, je ne sais pas !" L'eau me mouillait les pieds, je mettais des chaussures, des bottes, mais ça mouillait quand même.
"Non, mon fils, tu n'as vraiment rien remarqué ?"
"vous m'avez dit de ne pas regarder en arrière, j'ai obéi, j'ai juste regardé en avant.
Je remontais le chemin, en descendant par l’autre et ainsi de suite, mais je ne regardais que devant, vers la maison."
"Alors maintenant, nous allons faire le chemin dans le sens inverse."
Donc, il est monté par où il descendait, et pour la première fois en un an, il a regardé en arrière sur le chemin qu’il avait monté. Il a été surpris !
Tant du côté droit que du côté gauche du chemin qu'il avait parcouru, les arbres qui étaient petits avaient poussé, des fleurs qui n'existaient pas sont apparues.
La terre qui était sèche avait, désormais, des vers de terre.
Il y avait des formes de vie là-bas.
Puis le maître en le regardant a dit : "Regarde ce que tu as fait."
Et il a été surpris. Regarde tout ça.
Il était stupéfait : "Wow, je n'avais pas remarqué ça."
"Je sais mon fils, te bombarder d’informations ne te donnera pas la sagesse, cela ne fera que gonfler ta tête d’information.
Cela ne rend personne plus heureuse. La connaissance est comme une clé : il ne sert à rien d'avoir la clé d'une porte qui ne s'ouvre pas.
Vous pouvez même l'ouvrir, mais ce sont vos jambes qui franchissent la porte. Ce qui fera la différence dans votre vie, c’est de comprendre comment elle fonctionne et de la vivre sans crainte.
Vivre, mon fils, c'est comme cette expérience que nous venons de vivre cette année.
Vivre, c'est faire sa part, peu importe les défis.
C'est le fait de semer ce qu'il y a de mieux en soi n’importe où vous alliez.
Assure-toi que lorsque tu sèmes, tu ne verras pas le retour immédiatement. Au début, tu trouveras probablement que ça sera même dérangeant, comme l'eau qui te tombait sur les pieds.
Tu vas peut-être dire : « Eh bien, je travaille tellement dur et je ne vois pas de résultats.
Zut, je me consacre tellement à telle chose et je ne vois pas de retour. "
Mais un jour, à un moment donné tu regarderas en arrière.
A ce moment précis, tu verras combien de choses ont été construites et comprendras que la sagesse de la vie est exactement d’apprendre à vivre, et comprendre que la vie est un grand processus ".
J'ai même ri avant la prière, au moment où j'ai ouvert le livre "Fontaine vivante" dans ce passage d'Emmanuel,
car c’est exactement la proposition de notre réflexion de ce soir.
L’invitation était que nous puissions parler un peu de la réforme intime, sur le travail intérieur que nous sommes tous invités à faire pour devenir un meilleur être humain et avoir une vie beaucoup plus heureuse.
Et quelle est la réforme qui se fait du jour au lendemain ?
Ceux qui ont déjà fait des rénovations dans la maison,
même sur le point de vue physique, levez la main, s'il vous plaît.
Qui connaît quelqu'un qui a fait des travaux, si vous n’avez pas encore fait chez vous ?
Qui n’a jamais entendu parler de matériaux de construction, par exemple ?
OK Donc, vous savez ce qui est une rénovation.
Ceux qui ont procédé à des travaux doivent se rappeler un principe de base : Habituellement, nous savons seulement comment le travail commence, nous ne savons jamais comment il se termine. N'est-ce pas ?
Vous cassez une chose pour la remplacer pour une autre et constatez que vous devez faire autre chose, puis une autre.
Mais, regardez comme c’est curieux : pourtant, la rénovation n'est pas une construction à partir de rien, elle est vraiment une rénovation.
Car, si vous cassez tout, vous ne rénovez pas, vous construisez. C'est sérieux.
Si vous avez une pièce de votre maison, vous dites : "Je vais faire des travaux, je vais faire tomber un mur, je vais mettre un autre ou je vais faire un plan de travail", ou quoi que ce soit, c'est une rénovation.
Lorsque vous dites "je vais tout casser et construire à partir de zéro", vous démarrez du zéro.
La rénovation est ce que nous faisons lorsque nous sommes incarnés. La construction est ce que nous faisons quand nous nous désincarnons et que nous nous réincarnons. C'est différent.
La proposition du monde spirituel pour que nous travaillions notre rénovation intérieure est fantastique, sensationnel, tant que nous comprenons comment cela fonctionne.
C’est une proposition pour nous de comprendre que la maturation de notre âme est un processus, cette rénovation ne se produit pas et ne se fera pas du jour au lendemain, que cela nous plaise ou non.
Et beaucoup d’entre nous ont de très graves problèmes existentiels, des problèmes d’estime de soi, problèmes de confiance en soi, problèmes de concentration et de détermination, car, ils n’ont pas encore compris.
La plupart d'entre nous sont encore dominés par l'immédiateté, par l'idée qu'il faut que les choses se passent à l'heure que veut notre anxiété.
Et quand ils ne se produisent pas, quand nos attentes ne sont pas satisfaites, nous nous sentons frustrés, bouleversés et ces fantômes émotionnels commencent : culpabilité, regrets, idées de solitude, manque d'estime de soi, dans les cas très grave il y a dépression, dans le cas extrême, l'idée absurde de tenter enlever sa propre vie.
Tout cela parce que nous ne comprenons pas que la vie est un processus. C'est grave, extrêmement grave !
Une chose intéressante est : il y a un temps pour tout dans la vie.
Je ne dirai rien de nouveau, mais tout dans la vie, a son moment. Quand une femme tombe enceinte, si la grossesse est normale, habituellement, il faut combien de semaines en moyenne ?
Ça se passe du jour au lendemain ? Pas du tout. Même un petit animal, qui normalement a une gestation qui dure moins longtemps que l’humain, il s’agit quand même d’une gestation, n'est-ce pas ?
Ici aux États-Unis - j'aime toujours donner cet exemple lorsque je suis hors du pays, il est intéressant d'en parler ici - il y a un parc de séquoias, qui est un endroit extraordinaire pour diverses raisons, pour que nous puissions comprendre comment le séquoia est symbolique.
Le séquoia, pour beaucoup de gens, est l'un des végétaux ou l'un des êtres vivants le plus ancien qui existe sur la planète Terre.
Il y a un séquoia ici dans un parc en Californie, qui a plus de trois mille ans. Vous voyez, quand Jésus est venu, cet arbre était un jeune de mille ans. Essayez de comprendre ce que c'est. Ce sont des arbres géants. Qui n’a pas eu l’occasion d’y aller, cherchez sur Internet pour voir les photos. Il faut environ 15 à 20 personnes, selon la taille du séquoia, pour encercler son tronc.
Normalement, le séquoia mesure plus de 30 mètres.
Néanmoins, la graine du séquoia tient dans la paume de la main. Et c’est très intéressant, car le séquoia met des années à se développer. Il passe la plupart des trois ou quatre premières années à grandir littéralement vers le bas, parce qu'il doit prendre racine, avoir des racines profondes pour soutenir la croissance de la tige et avoir une durabilité dans son existence.
La même chose arrive avec le cèdre du Liban, avec les baobabs, et avec d’autres grands arbres au potentiel centenaire, voire millénaire.
Encore une fois : le processus. Et il y a des gens qui disent : "hou la, mais ça prend trop de temps !"
Dans ce cas, plantez du chou. Au Brésil, je vis dans une ferme et je plante du chou, donc je sais de quoi je parle.
Le chou est un délice pour ceux qui aiment manger. J'adore manger du chou. Le chou est très bon ! Vous plantez, vous attendez un mois, un mois et demi, et le pied est magnifique.
Mais il suffit d’une bonne pluie et ça tombe. Simple comme ça. Alors, mon ami, dans la vie, nous devons choisir :
Voulez-vous vivre comme un chou ou comme un séquoia ?
Voulez-vous construire des relations à court ou à long terme ?
Voulez-vous faire un travail spirituel comme une course de 100 mètres ou un travail spirituel qui durera pour l'éternité ?
La proposition du spiritisme, notre doctrine bien-aimée, est de nous éduquer pour l'éternité, pas pour la semaine prochaine. Ça c’est très sérieux.
La proposition du monde spirituel est que nous puissions faire un travail intérieur qui va durer pendant des millénaires, pas pendant 10 ans.
Et si on ne comprend pas, mes amis, comment ça marche,
ce qui arrivera est ce qui se passe d’habitude : nous allons abandonner à mi-chemin.
Réfléchissez : combien de fois dans votre vie avez-vous commencé quelque chose et abandonné mi-chemin ?  "


https://youtu.be/P3bMMlm9sdU
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 28 de Janeiro de 2019, 12:10
Pilules de l'Évangile

 Il faut passer à autre chose ... (25/08/2017)

"Bonjour, mes chers amis, je vous souhaite une très bonne journée! En commençant, aujourd'hui, avec beaucoup de joie, une autre pilule de notre évangile aimé. Encore, un autre vendredi. Le week-end est là avec de bonnes perspectives et une invitation, comme toujours, spéciale de notre existence.
Que puisse-t-on devenir de plus en plus sensible à tout ce que la bonté divine puisse nous offrir à chaque minute de notre marche. Ceci est possible lorsque nous avons une conscience ouverte pour voir Dieu et sentir Dieu à chaque étape de notre journée. Nous savons que ce n'est pas facile, mais c'est très important!
Permettez-moi de vous poser une question spéciale: Avez-vous l'habitude d'avancer? Oui! Dans l'heure des difficultés, dans l'heure de la douleur, quand les choses ne marchent pas pour vous. Est-ce que vous vous tenez au passé, en réfléchissant à tout ce qui s'est passé ou avancez-vous?
Bien sur, vous vous récupérez, mais avancez-vous? Avancer, mes amis, est de faire croire que demain soit un nouveau jour et faire cette perspective apporter de l'énergie, de la motivation. Cela, bien sûr, nous libère d'être prisonniers du passé. Je crois qu'accepter que certains cycles se ferment, sans s'attacher à eux, est l'un des grands défis auxquels nous vivons ici sur notre Terre. Est-ce ou n'est-ce pas?
Vous voyez que même en sachant que tout est transitoire, que tout passe, que cette vie physique est finie et que Dieu est toujours de notre côté, pour nous, et ainsi nous avons un sentiment qui est encore humain. Bien sûr, que ça est toujours un défi!
Il est difficile d'abandonner de vieux cycles, des relations terminées. Il est difficile de comprendre que la désincarnation arrive pour toutes les familles et que l'on doit aller de l'avant. Malgré quelqu'un que nous aimons avoir désincarné il est difficile de comprendre que parfois, malheureusement, par une série de circonstances, nous pouvons perdre notre santé.
Ou ceux que nous aimons, près de nous, peuvent perdre leur santé aussi. Mais il faut encore suivre en avant, n'est-ce pas? Il est difficile de savoir quelques travaux que nous aimons souvent ne peuvent plus exister. Il est difficile de savoir que, peut-être, des amitiés qui sont présentes à un moment de la vie, dans le prochain moment, ne sont plus, mais nous devons continuer notre journée.
Quoi qu'il arrive, nous il faudra toujours avancer. L'évangile, mes amis, nous apporte de nombreux avantages. Mais sans doute l'un des plus grands est-ce que cette énergie pour qu'on puisse avancer, ne pensez-vous pas? Parce qu'on ne peux-tu pas passer par une existence humaine, comme la nôtre, sans avoir à faire face aux pertes, aux frustrations, aux situations qui nous dérangent.
Il n'y a aucun moyen de traverser cette existence encore sur la Terre sans vivre souvent quelques moments qui nous mettent en échec à l'égard de nos croyances, en ce qui concerne tout ce que nous croyons vraiment marche et ce qui ne marche pas. N'est-ce pas vrai? Mais c'est ici, c'est dans ce moment de la turbulence existentielle, c'est dans ce moment de doute, parfois même de douleur, de la souffrance, qu'un nouvel homme, un nouvel être humain est en train d'être forgé.
Dans ces moments que nous sommes en train d'être travaillé, mûrir. Parce qu'il est exactement dans le cocon qui la chrysalide commence à se manifester. Rappelez-vous cela. C'est exactement à l'intérieur du cocon que la chenille commence sa profonde transformation de sorte qu'un jour, elle pourrait naître comme un papillon.
Donc, mes amis, je ne sais pas exactement, comment cette pilule d'aujourd'hui, ce vendredi, vous trouvera. Mais, quoi qu'il en soit en train de se passer, il faut avancer. Quelle que soit votre douleur, allez-y! Laissez la Divine Bonté couler à travers vous. Permettez-vous que la bonté de Dieu coule à travers votre cœur!
Rappelez-vous toujours ceci: si nous faisons notre part pour aller de l'avant, en cherchant à voir le côté positif des choses, en essuyant, bien sûr, les larmes qui vont tomber de nos yeux à plusieurs reprises, nous serons victorieux. Mais nous devons aller de l'avant sans blessure ni rancune.
Nous devons faire un pas à la fois, mais toujours prendre des mesures vers l'avenir. Donc, sans aucun doute, nous serons victorieux. Vous pouvez être sûr que toutes ces personnes que nous admirons, que toutes les situations difficiles par lesquelles ils ont passé et qui ont également leurs causé de la douleur, qu'ont-ils dû faire? Ils ont été invité en avancer.
Je me souviens beaucoup, vous savez qui? De Marie, la mère de Jésus! Imaginez ce que c'est que de voir votre fils être assassiné devant vous. Imaginez ce que c'est que de vivre toute cette terrible situation de ces temps-là de l'ancienne Palestine et devoir continuer sa journée. Elle l'a dû faire ça pendant des dizaines d'années, sur la Terre, jusqu'au moment de sa désincarnation. Ce n'était pas facile, mais comment Marie l'a-t-elle fait? Elle est devenue la référence. Tout le monde est venu à elle pour lui parler de Jésus, afin qu'elle puisse leur aider. Elle est devenue la mère de nombreux passants, de beaucoup de personnes pauvres et tristes, qu'ils ont trouvées dans Marie un point de référence, d'espoir. Marie a utilisé sa douleur pour se transformer en amour, et elle a réussi à continuer, en avancer. Pour que l'exemple de Marie, notre bien-aimée et aimée mère, cette référence d'amour, puisse aussi nous encourager à aller de l'avant.
Cela peut nous stimuler à transformer la douleur en amour et le citron dans la limonade. Que cela nous puisse nous stimuler à transformer une situation momentanée qui, nous dérange parfois dans une incitation à nous donner le prochain pas et avancer.
Que Dieu vous bénisse, non seulement dans ce vendredi, mais dans tous les jours de votre existence! Lumière et paix! Merci beaucoup, nous vous remercions, comme toujours, pour avoir l'opportunité de recevoir notre pilule, et de la partager avec vos amis, avec vos contacts.
À vous qui ouvre des groupes de transmission, merci beaucoup. À vous qui agit sur Facebook (il y a beaucoup de personnes qui suivent la pilule sur Facebook), merci. D'autres écoutent les pilules directement sur le Youtube. Peu importe où vous regardez, merci beaucoup de partager.
Et encore un conseil: entrez dans le site de l'Institut Namaste qui est notre institution à but non lucratif qui, grâce à Dieu, a aidé de plus en plus de gens chaque jour, dans plusieurs endroits.
Accéder pour que vous puisse y connaître: www.institutonamaste.com.br (http://www.forumespirita.net/fe/go.php?url=aHR0cDovL3d3dy5pbnN0aXR1dG9uYW1hc3RlLmNvbS5icg==).
Plusieurs vidéos des conférences mondiales que nous avons faite sont là: «Comment vous libérer de pensées négatives», «Guérison et autoguérison», «Relations humaines», «l'art de traiter avec des personnes difficiles».
Il y a des vidéos sur les entretiens et beaucoup de témoignages. Il a les canaux pour ceux qui veulent recevoir la pilule de l'Évangile, pour qui veut s'inscrire dans les "Pilulazinhas". Vous qui êtes parents et souhaitez recevoir les pilulazinhas pour les enfants, tout est sur le site de l'Institut Namaste. Avoir les CD de pilules évangéliques et les paraboles de Jésus que vous pouvez obtenir, télécharger sur votre téléphone portable. Se souvenant que les ventes de ce qu'il y a, y compris le cours de méditation, contribuent au projet social. Quoi qu'il en soit, c'est aussi l'invitation que vous connaissez le site de l'Institut Namaste.
Alors, mes amis, soyez-vous avec Dieu. Un vendredi béni et éclairé pour vous, pour votre cœur. Et rappelez-vous: ce qui se passe se produire continuez avec la certitude que Dieu est toujours à vos côtés. En fait, il est toujours de notre côté et va être. Rester avec Dieu et vous voir bientôt! Jusqu'à très, très bientôt! "


https://www.youtube.com/watch?v=mjzDXGNOyN0
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 04 de Fevereiro de 2019, 11:54
Pilules de l'Évangile

Réveille Jésus en toi ! (07/09/2017
)

"Bonjour, mes chers amis, bonjour ! Bonjour, bonjour !
Beaucoup de lumière et de paix à votre cœur dans ce Jour férié, le 7 septembre. Commençons avec une grande joie une autre pilule de notre évangile bien-aimé. Mes amis, il est très important de se rappeler qu'il n'y a pas de mal qui durera pour toujours. Tous les défis finiront un jour ou l’autre. Tous les problèmes, bien sûr, ont le temps de se terminer.
C'est le moment où nous pouvons transcender notre schéma vibratoire négatif, en conduisant à un schéma vibratoire positif.
Aujourd'hui, je voudrais partager avec vous l'un des plus beaux passages de l'Évangile, au moins l'un de ceux qui me touche le plus.
C'est exactement quand Jésus se trouvai dans un bateau, sur la mer avec disciples , pendant que ces derniers pêchaient. Soudainement, une grande tempête approchait.
Jésus s’était endormi. La tempête devenait plus forte.
Et Jésus était encore endormi. Le bateau menaçait de se renverser. Et Jésus dormait encore. Alors les disciples se sont préoccupés par ces vents forts, avec une grosse tempête et la menace que le bateau se renverse. Donc ils ont regardé le maître.
mais Jésus dormait toujours. Alors ils ont dit : "Réveillez le maître !" et Jésus s’est réveillé. Ce passage est merveilleux. Jésus s’est réveillé en paix. Il a regardé les vents et en levant ses bras, il les a ordonnés de cesser et de se calmer. Les disciples étaient ravis. A cette époque, Jésus commençait sa vie publique et son travail avec ses disciples. Ils ne connaissaient pas encore l'intensité du pouvoir du Christ. Puis, ils se sont regardé avec étonnement et ils se sont dit : "Mon Dieu, qui est cette personne que même les vents et la tempête obéissent ? "
Et Jésus, calmement les a regardés en les traitant d'hommes de peu de foi. J'aime ce passage. Savez-vous pourquoi ? Parce que c'est la métaphore de nos vies.
Nous avons enregistré une pilule sur ce sujet il y a longtemps. C'est toujours bon de se souvenir. N'est-ce pas ? Plusieurs fois dans la vie, il nous arrive la même chose !
Dans ce bateau de l'existence matérielle où nous sommes, des nombreuses turbulences apparaissent. Et Jésus dort en nous. Qui est Jésus qui dort en moi ? Et Jésus qui dort en vous ?
C'est notre conscience du Christ. C'est notre parfait soi. C'est notre soi Bouddhique. C'est notre soi potentiel illuminé. Quand notre soi est réveillé, semblable à ce qui est arrivé à Jésus, immédiatement les tempêtes à l'extérieur se calment. Mes amis, nous vous invitons à réfléchir sur la profondeur de l'évangile.
Nous vous invitons à faire l'évangile à la maison, pour partager ces merveilleux moments de réflexion avec votre famille.
Nous vous invitons à revivre la simplicité d'une vie merveilleuse avec des choses simples. Donc, nous devons valoriser la marche. Nous devons valoriser être avec la famille. Nous devons valoriser être avec soi-même pendant la méditation. Nous devons valoriser les choses simples de la vie. Et, bien sûr, c'est une invitation à trouver la paix au milieu de tant de turbulences. Ça c’est sûr.
Pour l'instant, nous vivons tous dans un monde d'épreuves et d'expiations. Evidement que, des injustices continueront à se produire jusqu'au jour où nous aurons compris que l'injustice, à priori, n'existe pas du point de vue spirituel, puisque tout a une raison d’être.
Les gens vont continuer à nous décevoir. Pourquoi ? Parce que nous créons des faux espoirs à leur sujet. Nous allons continuer à affronter les défis dans la vie matérielle, avec les problèmes de santé. Je n'entrerai même pas dans le vif de ce sujet aujourd'hui, car nous en avons déjà beaucoup parlé. Mais la chose la plus importante n'est pas ce qui vient de l'extérieur vers vous. Et ce n'est pas ce qui vient de votre corps à votre âme. Mais, c’est le message qui va de votre âme à votre corps, et puis au monde qui vous entoure. Réveillez le Christ en vous. "Ricardo, mais comment je peux faire ça vraiment ? " Soyez une personne plus optimiste. Il faut voir la lumière où la plupart de gens ne voient que l'obscurité. Demandez-vous: "Mon Dieu, où puis-je apprendre ? Que puis-je apprendre de cette situation ? "
Parce que la plupart de gens se plaignent et se révoltent. C’est pour ça qu’il faut changer notre schéma vibratoire.
Car, quand nous changeons notre modèle vibratoire par la gratitude, et ça c’est un sujet dont nous parlons assez souvent, alors, automatiquement, même dans une situation défavorable, quand vous changez votre schéma vibratoire, vous vous sentez déjà bien.
Rappelez-vous: remerciez d’avance, car je sais que quelque chose de très bien va m'arriver. Rien qu’en faisant cette technique, nous nous sentirons déjà bien tout de suite. C'est exactement ce qui est arrivé aux disciples. Quand Jésus s’est réveillé sur le bateau, ils se sont calmé.
Car, ils savaient que la tempête allait se calmer. Que ce merveilleux jour d'aujourd'hui puisse éveiller le Christ en vous. Aujourd'hui est un jour férié pour beaucoup de gens. Donc je souhaite à tous, même pour ceux qui travaillent,
plus de courage, d'optimisme, de gratitude, de bonne énergie pour que vous puissiez partager avec le monde qui vous entoure. Que vous puissiez être le premier à profiter de cet espoir.
"Ne laissez pas la balle tomber", comme dit le proverbe. Au contraire, allez là-bas et lancez-la en haut. Rappelez-vous que demain est un autre jour et que le lendemain est aussi un autre jour. Et puis il vient un autre jour et ainsi de suite. Le plus important est que nos esprits et nos cœurs soient renouvelés, pour avoir une vraie paix, pour que notre réforme intérieure soit réelle. Immergez-vous sans crainte de découvrir les racines qui vous ont lié à un état d'esprit que vous ne voulez plus et essayez de les reformuler avec un travail sincère dans l'évangile, engagé dans une vie lucide.
Même en sachant que les résultats ne viendront pas du jour à la nuit, d'une heure à l'autre. Plantons, comme une graine et ils vont germer si nous restons concentrés. Ainsi, que sur ce bateau de l'existence, vous puissiez, plus que jamais, réveiller Jésus en vous. Cela fera toute la différence dans votre vie. D’accord ! Lumière et paix à votre cœur !
Voici l’invitation : pour ceux qui ne connaissent pas encore l'Institut Namastê, entrez sur notre site institutonamaste.com.br. L'Institut Namastê, pour ceux qui ne le savent pas encore, est un institut à but non lucratif pour aider à répandre les travaux que nous embrassons.
Nous avons toujours de nouvelles personnes ici, sur les pilules. Grace à Dieu, plusieurs institutions en bénéficient.
Elles sont enregistrées sur le site, vous allez voir. Ainsi, vous pouvez aussi vous inscrire sur le site pour recevoir les "pilulinhas" , pour rejoindre les réseaux sociaux et
quoi qu'il en soit, pour être en contact avec nous. Ainsi, nous augmenterons cette connexion avec l'évangile.
Je vous embrasse ! Et vous le savez déjà : à bientôt, à très bientôt !  "

https://www.youtube.com/watch?v=ZTrgrTaEteg
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 12 de Fevereiro de 2019, 12:56
Pilules de l'Évangile

Et si c'etait vrai? (10/05/2017)

"Bonjour mes chers amis, bonjour ! Bonjour, bonjour !
Commençons, avec beaucoup de joie et de gratitude envers Dieu, une autre pilule de l'évangile d'aujourd'hui,
nous sommes le mercredi 10 mai.
Comme c'est bon ! C'est bon d'être à nouveau avec vous !
Mes chers amis, avant qu’on parle du message, laissez-moi partager ma joie et ma gratitude, comme d’habitude, à chacun de vous qui a pu accompagner hier le lancement de notre pilule en espagnol.
Je tiens à vous rappeler, comme je l'ai fait auparavant,
car il y a beaucoup de nouvelles personnes qui arrivent,
que les pilules en anglais et en espagnol que nous avons enregistrées ici aussi, s'il vous plaît n'hésitez pas à les partager.
En fait, je vous demande gentiment de les partager avec vos contacts. Parfois, la personne se dit : "Je ne comprends rien de ce qui dit Ricardo."
Pas de problème ! Peut-être que quelqu'un de votre liste de contacts comprenne.
Aujourd’hui, beaucoup de gens parlent un peu anglais ou, du moins, connaissent des gens qui parlent anglais à l'étranger et qui peuvent recevoir les pilules.
Et ils se multiplient grâce à vous, qui ne gardez pas la pilule. Car, certaines personnes qui comprennent seulement le portugais reçoivent les pilules en anglais et ne les partagent pas.
Partagez vraiment avec vos contacts, car quelqu'un connaît toujours quelqu'un qui parle anglais. L'espagnol sera plus facile, vous l'avez peut-être remarqué. Mon espagnol est loin d'être génial, mais nous travaillons ici pour nous perfectionner.
Je suis entouré de merveilleux professeurs. Ma chère Deborah, du Chili, nous aide beaucoup, ainsi que d’autres personnes.
Et nous allons "practicando", "hablando" l'espagnol avec tranquillité. Il sera plus facile pour vous de comprendre
car cette langue a plus de ressemblance avec le portugais.
Mais, quand même, je vous demande de partager avec tout le monde.
Hier, j'ai fait une conférence et beaucoup de gens ont dit :
"Mais je n'ai pas reçu les pilules en anglais et en espagnol." Je me disais : "Le feu rouge est allumé." Pourquoi ?
Probablement, certains d'entre vous reçoivent les pilules en portugais et les partagent. Mais celles de l'autre idiome, que certains ne comprennent peut-être pas, alors ils ne partagent pas. Ne faites pas ça s’il vous plaît !
Vous faites déjà la générosité de partager en portugais,
alors, il faut partager les pilules en langue étrangère aussi.
Soyez certain que l’spiritualité supérieure vous conduira aux bonnes personnes. Ayez confiance !
Nous tous, mes amis, sommes des instruments de Dieu, nous sommes des facteurs du ciel. Nous ne faisons que transmettre les messages. Et puis, le Seigneur de la vie indique où elles doivent arriver. Et je compte sur votre affection pour cela. OK ?
Gratitude anticipée pour votre générosité et votre bonne volonté. D’accord ? Très bien. Et si cela est vrai ? Et si vraiment tout est ainsi ? Sur notre pilule d’aujourd'hui, je voudrais vous parler de ce point de vue. Souvent, les gens entendent parler de la réincarnation ou de la vie après la vie, ou entendent que rien ne se passe par hasard.
Il y a une majorité qui croit en cette réalité, quelle que soit la raison, soit parce que ce sont des chercheurs, soit parce qu'ils ont la foi.
Et il y a aussi des gens qui ne croient pas et parlent comme ceci : "Ce n'est pas réel, parce que si c'était vrai, quelqu'un serait revenu nous le dire."
Voilà le détail : beaucoup sont revenus nous le dire !
Peut-être qu'ils ne vous ont pas dit, vous ne les voyez pas,
mais beaucoup de gens sérieux voient et parlent aux esprits, croyez-le ou non ! Et ils vivent avec eux comme je vis avec vous et vous avec moi ou avec nos familles.
Tout le monde revient souvent pour le dire. Mais tout le monde n'est pas en harmonie ou possède la médiumnité spécifique pour percevoir.
Ma question ici aujourd'hui est : et si c'était vrai ?
Ma question est exactement pour vous qui ne croyez pas, pour vous qui retardez votre réforme intérieure, qui laissez toujours à demain ce que vous devriez faire aujourd'hui,
pour vous qui est encore livré à la toxicomanie, à l'alcool, aux cigarettes en excès, à l'alimentation de la viande, à vous qui êtes encore accro à dire du mal des autres, pour vous qui pensez que cette histoire de réforme intime est stupide et nulle, pour vous qui pensez que les gens perdent leur temps à répandre l'amour, parce que chacun doit se battre pour lui-même et Dieu pour tous !
Pas de problème, car le libre-arbitre est le libre-arbitre !
Et, si Dieu nous l’a donné, nous avons tous le droit de penser ce que nous voulons en penser. Mais en même temps, nous sommes tenus à une récolte obligatoire
de la semence que nous avons choisie. Que cela puisse être aussi clair, mes amis ! Et puis, mon questionnement se rapporte à certaines personnes qui disent : « Ce n'est pas vrai ! »
Bon, alors je vous demande : « Et si c'était vrai » ?
Pensez-y : quand on parle d’amour, quand on croit en une vie après la vie, lorsque nous comprenons la réincarnation, cela nous donne la force pour essayer d’être meilleur aujourd'hui, ici et maintenant, pour avoir de la patience et la compréhension de tout ce qui nous arrive.
Donc, croire en la réincarnation ne fait que nous rendre meilleurs. Supposons que, hypothétiquement, tout cela soit un mensonge, mais un mensonge qui nous a propulsés en avant, qui a augmenté notre foi et nous a rapprochés de Dieu. D’accord ?
Mon hypothèse est pour vous qui êtes matérialiste, qui ne croyez pas en cela, par exemple. Et tout à coup, vous découvrez que cela est vrai. Quel était l'avantage d'avoir été matérialiste ? De s'être détourné de Dieu ? D'avoir vécu de façon égoïste ? Ou d’avoir été une personne qui s'est toujours plainte, qui dit du mal des autres, qui se livre à la dépendance pour un plaisir rapide ?
Quel était l'avantage de cela ? C'est le point principal.
Si nous avons tort, nous avons eu l’avantage.
Si vous vous trompez, vous n’avez que des désavantages.
Qu’est-ce que vous en pensez ? Est-ce une bonne analyse coût-avantage ?
Mes amis, on n’est pas là pour dire qu’on a raison. Ce n'est pas un débat théologique pour voir qui a raison.
Nous voulons que tout le monde regarde le même horizon de bonheur et d'harmonie, pour qu’on puisse construire une vie meilleure.
La pilule de l'Évangile d’aujourd'hui veut vous inviter, surtout à vous qui avez encore des questions sur notre capacité à aimer et à transformer notre vie, notre monde,
malgré les inégalités momentanées qui existent, en vous invitant à réfléchir : « et si c'était vrai ? »
Et si c’était vrai cette histoire dont la Terre serait en transition spirituelle, où bientôt nous verrons de plus en plus d’esprits éclairés changer la politique, la structure économique, parce qu'ils seront des adultes avec une conduite morale et éthique complètement différente de celle que nous avons aujourd'hui ?
Et si c’était vrai qu’il a une présence réelle des esprits dans nos vies, nous guidant de plus en plus, et que nous ne savons pas comment profiter de cela de manière plus congruente, avec une réforme intime, avec la connaissance de soi pour nous libérer des blessures, des rancunes et des peines ?
Et si c’était est vrai que Dieu est présent dans nos vies, qu’il nous aime, nous éclaire et nous inspire à chaque instant que nous construisons en dehors la vie que nous avons à l'intérieur ?
Eh bien, que tout cela est vrai, je n'en doute pas. Mais si vous doutez toujours, vous en tirerez un grand avantage si vous vous permettez de vous orienter de manière plus équilibrée, plus en harmonie, au lieu de simplement se livrer à une vie de doute, d'angoisse, de peur, d'égocentrisme et même du matérialisme qui, malheureusement, n'apporte que du mal, n'apporte que le plaisir à court terme avec des conséquences assez dangereuses à long terme. Et alors ?
Et si c'était vrai ? Continuez à y penser. Que Dieu vous bénisse, vous inspire et vous protège ! Que votre foi devienne plus forte et que vous puissiez grandir de plus en plus aux yeux de Dieu, en aidant à répandre l'amour, la compréhension et la tolérance dans votre famille, entre vos voisins, où que vous soyez !
Que tous, bientôt, s'approchent de nous et ressentent, mes amis, la présence de Dieu vibrant avec soin et affection !
Et c'est toujours une grande joie de recevoir des amis, afin que nous puissions étudier un peu plus, avec tranquillité et beaucoup de joie les paroles de Jésus, en partageant cette énergie positive de l'amour qui est toujours avec nous.
Lumière et paix à tous ! Beaucoup de joie ! Merci d'avoir partagé la pilule de l'évangile également en anglais et en espagnol. Mais, s’il vous plait, ne cessez pas de partager !
Et vous savez déjà : à bientôt, à très bientôt !
Regardez, si tout cela est vrai, sûrement que celui qui fait sa part en bénéficiera. Venez ! Faisons ensemble ! Tout le monde y gagnera ! "


 https://youtu.be/5bR_a-rPDII
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 06 de Março de 2019, 17:46
Pilules de l'Évangile

Donnez du sens à votre vie, peu importe ce qui se passe! (11/04/2017)

"Bonjour mes chers amis, bonjour, je vous souhaite une bonne et excellente journée !
Nous commençons la Pilule d'aujourd'hui, le 11 avril.
Que Dieu bénisse votre journée et inspire votre cœur.
Qu’il vous apporte tout ce dont vous avez besoin pour vous connecter avec votre côté le plus parfait, votre essence divine, votre Soi christique, votre Soi supérieur.
Quand nous réussissons à nous connecter avec notre meilleure version, nous nous sentons plus inspirés pour continuer à avancer, se taire quand il se fait nécessaire, parler quand il le faut et apprendre à écouter avec tendresse.
Quand nous sommes connectés avec notre Dieu intérieur
et notre Christ interne, tout devient plus simple. Ce n'est pas en vain que Jésus nous invite, constamment, à nous reconnaître comme dieux, dans le sens le plus profond de cette expression. Pour finir je vous souhaite une excellente journée !
Mes amis, il y a longtemps, à la fin de la deuxième guerre mondiale, un homme a survécu à des conditions inhumaines et contribua, de manière profonde, pour que l'humanité puisse comprendre le but de l'existence humaine.
Le docteur Viktor Emil Frankl, autrichien, viennois et très renommé dans la psychiatrie mondiale. A cette époque, encore jeune, il subit la guerre avec un grand courage.
Il a été capturé à Vienne au tout début de la guerre, et a été éloigné brutalement de sa famille qui a péri dans les camps de concentration. Seul sans son épouse et sa famille il a dû survivre aux horreurs des camps de concentration, il souhaitait malgré toute cette horreur finir ses recherches.
Le docteur Viktor était nouveau dans la psychiatrie quand il a été capturé par les nazis, il venait de commencer une étude pour comprendre la capacité que les gens avaient de subir des situations douloureuses, des problèmes, et, malgré cela , continuer optimistes, sans jamais perdre l'espoir.
Il était un homme de science, sans aucun fond religieux, il voulait juste comprendre cela. Il avait eu des témoignages des femmes qui ont été, malheureusement, battues par leur mari, mais la recherche a été interrompue à cause de ce malheureux évènement de l’Histoire.
Le docteur Dr. Frankl ne pouvait pas imaginer une seconde que lui-même serait un cobaye de sa recherche.
Au fil des années passées en camp de concentration, surtout à Auschwitz, il a pu voir les horreurs qu’un être humain, est capable de faire subir à un autre.
Il a vécu des moments horribles : il a eu la fièvre typhoïde,
et a failli mourir, il mangeait peu et travaillait beaucoup. Non seulement lui, mais aussi les autres capturés, vivaient dans des conditions inhumaines. Il avait du mal à comprendre quelqu'un qui avait des projets pour le futur, ou alors qui souriait ou plaisantait. Cela lui paraissait contraire à la raison, vu le malheur dont ils vivaient. Alors, il a repris ses recherches dans les camps de concentration. A la fin de la guerre, le docteur Frankl a repris ses activités et a conclu ses études, créant ainsi, la logothérapie. Renseignez-vous quand vous avez l’occasion. Logothérapie veut dire thérapie par le sens.
Cela contrariait ce qui disait Freud, qui pendant longtemps avait soutenu que le désir et les impulsions sexuels, la pulsion de vie ou de mort seraient l'essence de l'existence humaine, le pourquoi des actions humaines.
Cela contrariait aussi un autre grand psychiatre, disciple de Freud, qui s'appelait Alfred Adler, qui défendait l'idée que la recherche du pouvoir, qui laissait notre marque dans le monde, était notre raison de vivre et que cela nous motiverait.
Le docteur Frankl vient, par la logothérapie, conclure de manière brillante : " Tout être humain, au-delà de sa condition, de sa situation, et de son vécu, voudrait que sa vie aie du sens ".
La force motrice de l'être humain c'est de donner un sens à sa vie, même s'il vit déjà une vie parfaite aux yeux des autres. S'il n'arrive pas à voir un sens dans sa vie il sera définitivement malheureux. En contrepartie vous pouvez vivre une vie ignoble, aussi terrible que celle qu'il a pu vivre dans les camps, mais, si vous trouvez un sens à votre vie vous serez heureux.
Pendant des décennies, jusqu'`a sa mort aux Etats-Unis, dans les années 90, il a immortalisé le concept de la recherche du sens de la vie, nous stimulant à vivre une vie avec un sens, une perspective, un but.
Donner du sens, mes amis, à chaque pas de notre journée, indépendamment des évènements. Il citait l'exemple des chrétiens qui donnaient leur propre vie, en chantant, en riant et avec joie, car ils voyaient un sens dans le sacrifice pour ne pas nier Jésus. Si nous amenons ces notions à nos jours, comment ne pas penser aux enseignements de la spiritualité supérieure ?
Comment ne pas penser à cette invitation évidente mes amis, que tous les jours, notre bon Dieu nous fait, pour que nous puissions donner du sens à nos vies en étant plus heureux, joyeux et reconnaissant, en répandant ainsi de la générosité, en partageant notre pardon et en apprenant à aller de l'avant, malgré les difficultés ?
Comment ignorer cette invitation faite par le monde supérieur pour que nous soyons des êtres meilleurs et plus optimistes ?
Je rappelle que nous ne sommes pas notre corps malade, notre situation économique difficile, nous ne sommes pas les trahisons, les problèmes conjugaux ou les difficultés de toute sorte, ou encore la solitude que, hypothétiquement, nous croyons l'être. Je vous rappelle que nous ne sommes aucun de ces problèmes. Rappelez-vous bien de ceci : vous n'êtes pas votre problème.
Le problème est une émanation, c'est le résultat d'une série de circonstances crées directe ou indirectement par nous-mêmes. Nous ne sommes pas le problème. Nous sommes sa solution. Notre libre arbitre, étant bien orienté, à travers les lignes du temps, a le pouvoir de résoudre tous les problèmes.
C'est pour cela que nous ne devons pas nous arrêter au bord du chemin pendant notre parcours, comme nous rappelait bien Jésus. Nous devons donner notre meilleur. Alors, ne renoncez pas à vous-même !
Je répète encore dans nos Pilules de l’Evangile : ne renoncez pas à vous, ne renoncez pas à ceux que vous aimez, et enfin, soyez heureux !
ne renoncez pas à chercher le sens de tout ce que vous faites dans la vie, même si, par un motif quelconque, en ce moment, vous vivez une expérience difficile. Demandez alors à Dieu : " quel est le sens de tout ça ? Que puis-je apprendre avec ça ? " " Comment puis-je vivre quelque chose de mieux ? ".
J'ai une amie très chère qui vit en ce moment une situation conjugale très difficile. Elle est très triste et ces derniers jours, grâce à sa foi en Dieu, elle s'en sort doucement de cette situation très délicate.
Nous nous sommes parlé récemment et elle m'a dit quelque chose de très spécial : qu'elle n'a jamais été aussi proche de ses enfants. Voyez-vous ? Il a fallu qu'elle vive une situation difficile, qui puisse la rende triste pour qu'elle se rapproche de ses enfants. Et elle a dit que, malgré tout cela elle se sent très bien. Malgré la tristesse, les nuits blanches, l'angoisse qu'elle a pu ressentir pendant quelques jours, mais quand elle se voit à côté de ses enfants en train de sauver leur relation qui s'était égarée, elle comprend le sens de cette situation. Pourquoi ?
Parce que rien n'est jamais vain. Pourquoi ?
Parce que tout a un but. Pourquoi ?
Parce que tout obéit à un ordre déterminé par notre Père.
Rappelez-vous de cela avant d'agir de manière dure, pessimiste et révoltée.
Rappelons-nous du docteur Frankl qui donne son propre témoignage, que nous devons tous chercher un sens à notre vie. Au-delà de tout, rappelons-nous de Jésus, de cette spiritualité supérieure qui nous rappelle qui nous sommes et que nous devons, retrouver Dieu dans chaque pas de notre journée. Heureux est celui qui arrive à faire à cela parce que, malgré les difficultés de la journée
son fardeau sera moins lourd. Je finis avec cette phrase merveilleuse de Jésus : " Venez à moi vous tous qui êtes fatigués et chargés et je vous soulagerai. Apprenez de moi, car je suis doux et humble de cœur, car celui qui est avec moi, apprend que mon joug est doux, et mon fardeaux léger ". Que c'est beau ce passage !
Que Jésus bénisse votre journée et tous ceux qui vous entourent. Que vous soyez exemple de lumière et que vous trouviez du sens à tout ce que vous faites.
Enfin, je vous souhaite paix et lumière mes amis, à bientôt. À très bientôt !
Avec beaucoup de sens pour votre vie ! "


https://youtu.be/i-8AKQOzIb0
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 19 de Março de 2019, 12:49
Pilules de l'Évangile

Soyez entier. Soyez un être humain "total"... (02/03/2019)

"Bonjour, bonjour mes amis ! Je vous souhaite une très belle journée !
Je vous souhaite une nouvelle journée illuminée et de la paix pour vous, votre famille ainsi qu’à vos projets ! Nous commençons une nouvelle pilule, ce jeudi, 02 mars.
Cette semaine est une semaine très spéciale : à partir de demain nous referons un traitement itinérant. Et pour vous qui nous suivez maintenant et recevez les pilules, ces pilules sont le fruit du projet du traitement spirituel.
Il n’y aurait pas de pilules de l’évangile, s’il n’y avait pas le projet lié à la Falange do Bem, qui est responsable du traitement spirituel itinérant.
Pour notre thème d’aujourd’hui j’ai une question à vous poser. Nous allons parler sur la totalité, être entiers dans tout ce que nous entreprenons. Je voudrais pour commencer, vous poser une question : combien de fois dans la vie vous vous êtes vu fragmenté en train de faire quelque chose ? Pardon ?
Combien de fois vous êtes-vous aperçu que votre corps était dans un endroit, et votre esprit dans un autre ?
Par exemple : vous êtes en train de cuisiner mais votre tête est en train de faire des paiements, ou vous faites vos paiements et votre tête pense au diner. Imaginez combien de fois vous lisiez un livre mais votre tête était ailleurs sauf dans le livre. Imaginez les fois où vous parliez avec quelqu’un mais votre tête était ailleurs, et vous ne prêtiez pas attention à la conversation. Etre fragmenté veut dire que notre corps et notre tête vivent dans des lieux différents. Cela est bien sûr un symptôme d’un esprit anxieux. C’est un symptôme clair de quelqu’un qui vit dans une auréole d’angoisse et d’incertitude.
Ces personnes ont du mal à être entières et à vivre l’instant présent, et par conséquent elles ne profitent pas de leur propre vie. On voit des personnes désirer beaucoup de choses pour être heureuses. Avez-vous déjà pensé à cela ?
"Je voudrais avoir ceci, cela ça et encore ça", et la liste est longue. Côté affectif : "Je veux trouver le grand amour",
"je veux tomber enceinte", "je veux avoir un autre enfant pour être heureuse". Le côté finance : "je veux payer mes dettes, bien habiter, avoir un meilleur emploi, gagner le double de mon salaire, avoir plus de vacances, parce que comme ça je serai heureux".
Il y a des gens qui pensent à la santé : "je veux une santé parfaite, parce que celui qui a la santé a tout. Si j’ai moins de problème de santé je serai plus heureux".
Il y en a qui ont une liste côté famille : "je veux bien m’entendre avec mon père, avec ma mère, avec mon fils, qui est dépendant chimique", "je ne veux pas avoir de difficultés au travail liées à la famille, et comme ça je serai heureux".
Et ainsi de suite.
Autres: "je veux étudier, réussir mon examen, faire une maîtrise, um doctorat, et être reconnu dans la société".
Ou encore : "Je veux me développer dans le milieu spirituel de ma famille et être valorisé par les autres et comme ça je serai heureux". Chaque personne possède une liste de ce qui la rendrait heureuse. Avez-vous déjà pensé qu’en réalité tout ça est inutile pour ce qui concerne le fait d’être heureux ?
Quand nous pensons avec un esprit total, entier, complètement adéquat, qui vit dans l’instant présent, ce n’est que de cela que nous avons vraiment besoin pour être heureux, c’est de sentir le moment présent. Ceux qui sont complètement connectés à ce qu’ils sont en train de faire se sentent heureux. C’est ce que nous appelons le "mindfulness", c’est un mot anglais qui veut dire un état de pleine conscience.
Il y a beaucoup de recherches dans plusieurs universités qui montrent que les gens qui pratiquent le "mindfulness", qui donnent une attention à ce qu’ils font dans le moment présent, se sentent heureux.
Il y a des études faites par exemple, entre les parias en Inde, qui est une population très pauvre dans ce pays,
montrant qu’ils sont plus heureux que beaucoup de riches américains. L’étude montre que beaucoup de gens riches vivent anxieux en pensant au prochain million, aux travaux dans la maison, au prochain voyage, tandis que les parias indiens, malgré leurs difficultés financières, apprennent à vivre le moment présent. De cette manière ils s’intègrent à chaque moment de leur journée.
Littéralement ils prêtent une attention particulière à chaque pas qu’ils font. Pas seulement eux mais tous ceux qui pratiquent le "mindfulness", par exemple, prêtez attention à ce que vous cuisinez.
Et chaque fois que nous nous connectons nous devenons un seul avec l’activité que nous faisons ce qui nous rend heureux et réalisés. Prêtez attention à vous, essayez de vous rappeler de la dernière fois que vous avez joué de la guitare, pour ceux qui jouent, que vous avez dansé ou chanté. Vous voyez comme le temps passe vite et nous ne nous apercevons pas. N’est-ce pas ?
Vous, qui faites des travaux manuels, essayez de vous rappeler le moment où vous avez créé quelque chose,
quand vous faisiez de la peinture, quand vous cuisiniez une plat délicieux, au moment où vous bavardiez avec un ami, quand vous vous occupiez de votre enfant, ou de votre animal de compagnie, ou même du jour où vous étiez détendu sous la douche et vous n’avez pas vu le temps passer.
Ce moment-là, même s’il était très court vous pratiquiez le "mindfulness. Prêtez attention à ces moments : mêmes s’ils sont très courts, vous aviez votre esprit dans le moment présent.
À ce moment-là, vous étiez présent, votre corps et votre esprit prenaient une douche. A ce moment-là vous faisiez la cuisine, parce que votre corps et votre esprit étaient là.
À ce moment –là vous jouiez avec votre animal ou votre enfant, parce que votre corps et votre esprit étaient là.
Donc, dans ces moments-là vos problèmes n’ont pas disparus parce que vous étiez là, dans le moment présent, mais vous vous êtes senti beaucoup mieux, parce que vous avez été capable de sortir votre esprit du futur, de ne pas penser à la souffrance, aux peurs que cela crée et du passé, et de se rappeler des choses qui n’ont pas fonctionné.
Même si ce n’est que pour quelques instants, vous avez expérimenté le pouvoir du "mindfulness", qui celui d’être entier dans le moment présent. Il faut que nous nous rendions émotionnellement libres. L’évangile nous apporte le rempart de la connaissance de soi. Jésus a dit : "vous connaitrez la vérité et la vérité vous affranchira". La foi nous donne une énorme force, celle de savoir que nous ne sommes pas seuls, mais c’est la connaissance de soi qui va nous ouvrir la porte et nous donner les moyens de traverser cette structure intérieure, pour que nous puissions vivre plus heureux.
La foi doit être accompagnée d’intelligence émotionnelle.
Rien ne sert de dire que l’on a la foi et vivre anxieux avec le cœur serré. Cela ne sert à rien. Il vaut mieux avoir la foi, mais, surtout être une personne meilleure, être serein, équilibré, parler calmement.
Il ne faut pas imploser, en faisant semblant que tout va bien. Non !
Vous vous sentez plus léger, parce que vous vous êtes habitué à être en paix, vous commencez à partager cet état d’esprit et de paix intérieure avec tout ce que vous faites, tout ce que vous dites, et tout ce que vous touchez, et tout ce que vous sentez. Pourquoi ?
Parce que vous et la paix, formez une seule chose. C’est la totalité, l’intégralité. C’est ne plus être fragmenté et avoir le corps et l’esprit présents, complétement connectés dans le moment présent, découvrant ainsi Dieu dans chaque pas de votre journée. "Mindfulness", c’est l’esprit vif qui nous affranchi du passé et du futur nous apportant, certainement, la grande possibilité d’apprendre à vivre avec conscience dans le moment présent.
Entrainez-vous. Ne dites pas que c’est difficile. Entrainez-vous dans les petites choses. Respirez profondément et entrainez-vous. Nous avons déjà dit cela ici. "Je suis anxieux".
Alors, chaque fois que vous buvez de l’eau, respirez ou moins trois à cinq fois et faites attention à votre respiration.
Cela paraît très bête mais pas du tout. Comme nous buvons de l’eau plusieurs fois par jour et si nous faisons cet exercice correctement, si nous nous arrêtons et faisons attention à notre respiration, nous amenons la conscience
dans le moment présent et nous arrivons ainsi à profiter de cette bonne sensation qui est vivre ici dans l’instant présent indépendamment de vivre de manière anxieuse ou tendue.
Il vaut la peine d’essayer. Vous vous rendrez compte que c’est plus facile qu’il n’a l’air. C’est beaucoup plus simple de vivre dans le moment présent que d’être esclave de l’anxiété qui nous lie au future ou, naturellement, au passé.
Que Dieu vous bénisse !
Que votre jeudi soit une journée pleine de lumière et que vous ayez un esprit vif en alerte, de l’intégralité et du "mindfulness" dans votre vie.
Que vous puissiez découvrir la liberté que le moment présent est capable d’offrir, que n’est qu’en vivant dans le moment présent que je suis capable de sentir cela.
Que Dieu vous bénisse !
Encore une fois, merci de partager les pilules de l’évangile.
Nous sommes tous dans l’attente d’un nouveau traitement spirituel, pour avoir un weekend lumineux et paisible !
De la lumière et de la paix à vous tous, mes chers amis ! Et à bientôt, à très bientôt !
Avec de la conscience dans le moment présent ! "

https://youtu.be/3yV0_CS0fHs
Título: Re: Pilules de l'Évangile
Enviado por: Edna☼ em 04 de Abril de 2019, 16:36
Pilules de l'Évangile

L'Auto amour et sa puissance ... (08/03/2017)

"Bonjour mes amis, bonjour. Je vous souhaite une excellente journée !
Et nous commençons, grâce à notre bon Dieu, une nouvelle pilule de l’évangile aujourd’hui, Journée Internationale de la femme. Félicitations à toutes les femmes qui rendent, notre monde plus beau et plus heureux !
De l’inspiration pour cette journée ! Toute notre tendresse !
Dans la pilule d’aujourd’hui, j’ai une question à vous faire : vous aimez-vous ?
"Quelle question bizarre, Ricardo". Vous êtes sérieux !
Vous aimez-vous ? Qu’est-ce que c’est pour vous l’amour de soi ?
Quand les pharisiens se sont approchés de Jésus, à un moment déterminé, ils lui ont posé une question, pour savoir qui était le Christ, pour voir s’il se contredisait, "quel est le premier de tous les commandements ?".
A ce moment Jésus se rappelle de Moise : "Tu aimeras ton Dieu de tout ton cœur".
Et il rajoute : " et tu aimeras ton prochain comme toi-même".
Le grand Christ de Dieu, notre grand frère, met l’amour de soi-même comme thermomètre et mesure pour que nous puissions être heureux. C’est l’amour de soi. La question c’est celle que vous connaissez déjà : nous ne sommes pas toujours bons avec les mots. Nous disons des choses que, parfois, nous ne les comprenons pas, et ne les sentons pas non plus. Beaucoup de gens disent : "Nous devons nous aimer pour de vrai !
Ce qui importe vraiment c’est l’amour et l’estime de soi".
On dirait que c’est quelque chose qui est vide, sans structure. Mais qu’est-ce que cela veut dire vraiment ?
Ce que nous apprenons dans les enseignements de la spiritualité supérieure, des grands maîtres qui nous apprennent à aimer en montrant l’exemple, nous rappelant Jésus, les enseignements de Dieu, c’est que l’amour de soi c’est prendre soin de la graine divine qui est en vous.
Cela est beaucoup plus important que de s’occuper de questions externes, même si elles aussi sont importantes, comme par exemple, s’occuper de notre corps, nous devons d’abord nous occuper des questions internes pour automatiser les questions externes. Quand vous prenez soin de votre graine divine, vous cultivez de bonnes pensées, vous croyez en votre capacité de croître, vous choisissez la nourriture mentale que vous mettrez dans votre esprit pour vivre votre journée, et de cette manière vous pratiquez l’amour de soi. Cela est très sérieux !
Pouvons-nous croire à quelqu’un qui dit : "je prends soin de moi. Je vais au fitness, j’ai une très bonne alimentation, et je marche trois fois par jour” ?
Oui, mais en contrepartie, elle peut avoir des pensées négatives, ne lire que de mauvaises nouvelles dans les journaux, parler mal des autres. Pardonnez-moi mais pour moi ce n’est pas ça s’aimer. Vous vous empoisonnez, vous mettez dans votre esprit de la toxicité tous les jours. Parce que vous prenez soin de votre corps, je peux dire que vous vous aimez ?
Non, au contraire. Celui qui s’aime prend soin de soi, parce que quand j’aime je prends soin. L’amour de soi commence dans le réveil de ce qu’il y a de mieux en vous.
C’est clair que quand une personne commence à être patiente avec elle- même, ne culpabilise plus de ce qu’elle n’a pas fait dans le passé et s’ouvre au nouveau, s’ouvre à la vie, se pardonne et se comprend, c’est logique qu’elle le fasse aussi avec son entourage. Je ne donne que ce que je possède. Comme dit un ami spirituel, “réservoir vide ne fait pas couler de l’eau".
Si vous n’êtes pas tolérant et compréhensif avec vous-même, vous ne serez pas tolérant et compréhensif avec votre entourage. Observez les personnes réticentes, amères, irritables, violentes dans la manière de s’exprimer.
La violence ce n’est pas seulement agresser physiquement quelqu’un, c’est aussi la manière comment l’on s’exprime. Parfois, les insultes sont une forme de violence, pour déstructurer, ou décourager quelqu’un qui est en train de faire un bon travail. Cela est une forme de violence. Pourquoi cela arrive ?
Parce que, il y a un manque de paix intérieure. Ne serait-il pas une attitude d’amour de soi, cultiver votre paix intérieure à travers la méditation, à travers la prière, à traves un mode de vie plus sain ?
Et alors, vous aimez-vous ? Vous pratiquez l’amour de soi, ou pas ?
Vous nourrissez-vous d’ordure mentale, ou de choses négatives sans vous en rendre compte ?
Et ce qui est pire, en plus de penser et parler de manière négative, vous finissez par influencer d’autres personnes à faire de même ?
Cela n’a aucun sens !
L’évangile nous affranchit, parce qu’il nous connecte avec ce que nous sommes vraiment. Aimez-vous. Pas dans le sens péjoratif, mais dans le vrai sens de l’expression.
Reconnaissez Dieu en vous et surmontez vos difficultés actuelles, et sachez que demain elles feront partie du passé. Aimez-vous et partagez cet amour parce que quand nous partageons l’amour et la compassion, nous recevons de retour l’amour et la compassion du monde.
Aimez-vous. De quelle manière ?
En étant une personne reconnaissante avec ce qu’elle a et ce qu’elle n’a pas, et aussi, reconnaissante avec ce qui lui arrive et ce qui ne lui arrive pas. Nous oublions toujours de remercier. Pourquoi ?
Une personne reconnaissante est plus illuminée. Et au fur et à mesure que vous vous illuminez, vous vous aimez et logiquement vous donnez plus en retour. Tout ce que vous ferez de bien pour réveiller votre moi sacré et votre moi christique est une attitude de l’amour de soi. De ce fait, tout le reste vient avec. Celui qui prend soin de soi-même naturellement va le faire sans attache, mais de manière lucide, ce qui est bien différent, va prendre soin de sa santé, de son alimentation, et, bien sûr, de son apparence.
Celui qui s’aime spirituellement va avoir le plaisir de prendre soin des animaux, de la nature, parce qu’il va respecter, en chaque création divine, la présence du père célestiel. Que nous nous aimions les uns les autres comme Jésus nous a stimulés à le faire, pour pouvoir construire pour de vrai un monde meilleur. Et alors ? Vous aimez-vous ? Cette question est très sérieuse !
Et si vous faisiez un exercice de l’amour de soi ?
C’est très simple ! Fermez vos yeux. Après avoir fait une prière, visualisez toutes les belles choses que vous déjà êtes capable de faire : Elever vos enfants, vous occuper de vos parentes, de vous.
Et même des choses toutes bêtes que nous ne valorisons pas comme : cuisiner, s’occuper d’un animal, quelquefois nous nous permettons quelques lectures parce qu’elles nourrissent notre esprit avec des pensées positives.
Cela aussi c’est de l’amour de soi. Quand vous vous pardonnez au lieu de vous juger, ça c’est de l’amour de soi. Fermez vos yeux, faites une prière et remerciez Dieu de ce que vous êtes déjà capable de faire, de l’être humain que vous êtes. Visualisez, une belle lumière qui passe sur chacun de vos chakras, sur votre tête, en faisant un cercle et vous enveloppant telle une protection de lumière, cela va vous faire sentir confortable dans votre corps. Même s’il est physiquement malade ou pas, ça ne veut rien dire. L’important c’est que l’âme est libre et illuminée, il est donc plus facile si nous nous aimons pour aider à construire un monde meilleur ici dehors. OK?
Que Dieu vous bénisse et vous illumine !
Un petit rappel : nous faisons les pilules tous les jours en portugais et en anglais. Tout le monde reçoit les pilules en portugais et en anglais de la même manière, parce, malheureusement, nous ne pouvons pas savoir qui parle anglais ou portugais. Si vous ne parlez pas l’anglais, ce n’est pas grave, je vous demande juste d’ignorer ces pilules. La pilule en anglais ne vous dérange en rien. En contrepartie, si vous connaissez quelqu’un qui parle l’anglais, vous pourrez partager les pilules avec, ça peut être avec un brésilien ou un anglophone que vous connaissez. Le fait est que nous sommes dans plusieurs pays avec les pilules en anglais. Je commence déjà à recevoir le retour. Je suis très heureux !
Je vous remercie, de partager la pilule de l’évangile en anglais, qui est considérée une des plus importantes langues du monde. Du moins, dans le monde de la langue parlée, parce que la langue la plus importante c’est celle de l’amour. Dans celle-là nous pouvons tous être spécialistes. Je vous remercie tous ! Aimez-vous et répandez de l’amour autour de vous. Je vous souhaite une belle journée pleine de paix et de lumière !
Et vous le savez déjà : à bientôt, à très bientôt !
Faites l’exercice maintenant, vous allez beaucoup aimer ! Adieu ! Au revoir! "

https://youtu.be/5jl3RfPxd-8